Il fut un temps où les cartes son étaient un composant primordial de nos ordinateurs. Depuis leur genèse, elles ont été remplacées par des systèmes intégrés à même les carte mères qui, à l’instar de nos smartphones par exemple, ont commencé à s’approprier de plus en plus de technologies.

Mais si l’on cherche de la qualité matérielle comme logicielle, il faut s’émanciper de ce que ces cartes “à tout faire” proposent : c’est l’heure d’opter pour une carte son audiophile.

Quelle carte son audiophile choisir ?

1. Sound BlasterX AE-5 Plus – Celle dédiée au jeu

En proposant une carte son complètement dédiée au gaming avec sa Sound BlasterX AE-5 Plus, Creative était presque dans l’obligation d’en faire un produit haut de gamme. C’est donc en toute logique que l’on retrouve sur ce produit une compatibilité Dolby Digital et DTS, entre autres.

Creative BlasterX AE-5 Plus

C’était d’ailleurs l’occasion rêvée pour la société de montrer au plus grand nombre son système de virtualisation du son 7.1, à l’instar de ce que Nahimic propose : avec un simple casque stéréo, la technologie de Creative saura leurrer votre cerveau et lui faire croire que les sons viennent de toutes parts.

C’est d’autant plus intéressant que l’utilisation d’une telle technologie dans le jeu-vidéo permet de décupler l’immersion, au même titre que les 120 images que peuvent afficher certains écrans s’ils sont couplés à des cartes graphiques modernes.

La qualité audio proposée par la Sound BlasterX AE-5 Plus est évidemment d’excellente qualité ; qu’il s’agisse du son global comme des détails rendus plus perceptibles grâce aux différentes technologies embarquées par la carte son.

Depuis quelques années, le milieu du gaming PC s’est affranchi de la froideur habituelle des composants et des périphériques pour partir dans un monde où l’aspect de son setup est presque aussi important que les composants de sa machine.

Creative le sait et c’est pour cela qu’ils ont décidé d’ajouter des LEDs colorées et réglables au dessus de leur Sound BlasterX AE-5 Plus, en plus d’utiliser un boîtier noir et sobre qui saura se faire une place entre les ventilateurs RGB.

Aux alentours de 150€, la carte son gaming Sound BlasterX AE-5 Plus n’est pas donnée et c’est là son principal point faible. En plus des composants hors de prix habituels, les joueuses et joueurs vont devoir à nouveau mettre la main à la poche pour cette carte son.

 

2. Sound Blaster X-Fi HD – La carte son externe

Dans la quasi totalité des cas, le prérequis principal pour profiter d’une carte son sur son PC est d’avoir un port PCI-express de disponible. Le problème, c’est que selon votre carte mère, ça n’est pas toujours possible. Les cas de figure sont divers : parfois, vous n’avez qu’un seul port PCIe utilisé par la carte graphique, les autres ports étant de simples PCI.

Creative Sound Blaster X-Fi HD

Pour les plus malchanceux, deux ports PCIe sont bien présents … dont l’un non utilisé mais recouvert par l’épaisseur d’une carte graphique. Bref, si vous n’avez pas la chance d’avoir deux emplacements PCIe accessibles, il existe une solution apportée par Creative avec sa Sound Blaster X-Fi HD : la carte son audiophile externe USB.

La gamme X-Fi a toujours été reconnue dans le monde des cartes son audiophiles et ce modèle HD ne fait pas tâche ; c’est même tout le contraire puisque celle-ci propose un son précis, haut de gamme avec une certaine clarté dans les différentes fréquences. Ni les basses, ni les médiums et ni les aigus ne seront laissés de côté ici, que ce soit pour du cinéma, de la musique ou même du jeu-vidéo.

Tout comme le modèle Sound BlasterX AE-5 Plus, la Sound Blaster X-Fi HD dispose du système de virtualisation du 7.1 : avec un simple casque stéréo, la carte son va leurrer votre cerveau et lui faire croire que le son vient de partout autour de vous. D’autres systèmes inclus dans l’impressionnante suite logicielle de cette carte son audiophile externe viendront peaufiner l’expérience, tout en vous laissant le choix d’optimiser par vous même chaque détail.

Le point faible de cette carte son est le manque d’intérêt porté aux simples casques jack 3.5mm. Un adaptateur est fourni dans la boite, mais le fait que ce ne soit pas intégré de base prouve bien que Creative ne comptait pas là dessus ; pour le prix, c’est dommage.

 

3. Sound Blaster Audigy FX – La carte son audiophile pas chère

La carte son audiophile pour PC Sound Blaster Audigy FX est pensée pour être accessible à toutes et tous. Pour un tarif plutôt bas, sous la barre des 40€, il est évident qu’il ne faut pas s’attendre à quelque chose de visuellement au top ni d’excellent en termes de fonctionnalités et de qualité globale.

Creative Sound Blaster Audigy FX

La Sound Blaster Audigy FX n’est pas très jolie et ne sublimera pas votre setup. Mais c’est aussi par ce choix que passe la possibilité pour Creative de réduire le tarif à la revente. Sans fioritures, sans LEDs ou même sans boîtier, les quelques euros que vous aurez à mettre dans cette carte son seront dédiés à la qualité du produit, pas à sa beauté.

L’un des objectifs de cette carte son est de permettre à tout le monde de remplacer sans se ruiner la carte son intégrée d’un ordinateur vieillissant ; au lieu de racheter une carte mère complète, qu’elle soit en train de vieillir ou que sa qualité audio ne vous suffise plus, il n’est ici pas nécessaire de dépenser qu’une poignée d’euros pour la Sound Blaster Audigy FX.

Et ce travail, elle le fait très bien puisque cette carte son va décupler votre expérience auditive sur PC : entre surround 5.1, compatibilité SBX Pro Studio pour peaufiner les réglages pour du jeu, du film ou de la musique, ou encore la possibilité de brancher deux sources audio différentes à votre PC, cette carte possède des caractéristiques très intéressantes.

Mais vous l’aurez compris, il s’agit là plus d’une carte son “de secours” qu’autre chose. Si vous êtes néophyte ou que vous avez besoin d’un produit de transition, cette Sound Blaster Audigy FX peut tout à fait faire l’affaire. Néanmoins si vous comptiez redécouvrir ce qu’est le son sur un PC, il faudra monter en gamme.

 

Comment installer et utiliser une carte son ?

Installation physique de la carte

Nous l’avons vu dans la sélection ci-dessus, l’installation d’une carte son peut se faire de deux manières différentes. La première, la plus classique, c’est l’installation sur le port PCI-express de votre ordinateur. Il existe des cartes auto-alimentées, d’autres qui demanderont à être branchées à l’alimentation du PC. Pensez à vérifier ces détails, même si les cartes auto-alimentées sont monnaie courante.

L’autre solution, si vous ne pouvez pas passer par un port au sein même de votre PC, ou tout simplement si vous avez besoin de quelque chose de nomade, c’est d’opter pour une carte son audiophile externe en USB, ou en Thunderbolt selon la compatibilité de votre machine.

Installation des logiciels et utilisation

Pour bien utiliser sa nouvelle carte son audiophile pour PC, il est nécessaire d’installer ce que l’on appelle les “drivers” ou “pilotes”. Ces logiciels vont permettre à votre ordinateur de reconnaître la carte et ainsi de l’utiliser au mieux ; en règle générale, une suite logicielle est également proposée pour affiner ses réglages.

Pour les trouver, il vous suffit de rechercher “pilotes + nom de votre carte son” pour tomber sur le site du constructeur et ainsi télécharger les bons fichiers. Si vous avez un lecteur CD, il arrive que tout soit proposé sur un disque dans la boîte de la carte.

Une fois tout ceci fait, il ne vous reste plus qu’à profiter de votre carte son. Pour la suite, vous savez sans nul doute déjà comment fonctionnent les différents ports disposés sur votre carte.

 

Comment bien choisir sa carte son ?

Type de connexion : USB, PCIe, Thunderbolt

La solution la plus simple et la plus prisée reste la connexion en PCIe (PCI-Express). Dans ce cas de figure, la carte son se connecte à même la carte mère de votre PC et les débits de transfert seront de facto excellents. Mais selon le cas de figure, il ne sera pas possible pour vous d’utiliser un port PCIe : vous n’en avez peut-être tout simplement plus de disponible, qui sait. Alors préférez une carte son externe en USB, voire en Thunderbolt si votre ordinateur ou Mac/Macbook est équipé de ce port extrêmement rapide.

Quelle utilisation pour votre carte son ?

Selon votre type d’utilisation, il vous faudra vérifier que vos besoins sont bien couverts par la carte son que vous visez. Vous ne le saurez que mieux que nous, mais si vous êtes musicien, beaucoup d’éléments seront à vérifier pour profiter d’un son cristallin : la qualité du convertisseur numérique, la présence des bonnes entrées analogiques ou encore la fréquence d’échantillonnage. Si vous achetez une carte son pour le gaming, c’est plutôt la suite logicielle et la qualité de la connexion avec le casque qui sera prioritaire.

D’autre part, certaines fonctionnalités vont peut-être faire la différence entre deux cartes son. C’est par exemple le cas de la virtualisation du son surround qui permet à un casque stéréo de produire un son 7.1 simulé.

La suite logicielle proposée

Comme nous le disions juste au dessus, votre utilisation peut avoir un impact direct sur l’intérêt ou non d’une suite logicielle complète. Dans certains cas, vous n’aurez besoin que d’enregistrer du son sans pour autant avoir besoin de régler beaucoup de choses, puisque votre peaufinage sera fait après la prise de son. Mais si vous achetez votre carte son audiophile pour écouter du contenu, c’est là que les réglages vont vous aider à parfaire votre expérience : le son d’un film ne demande pas les mêmes réglages que le son d’un jeu-vidéo par exemple.