Une lampe frontale est bien plus pratique qu’une lampe de poche. Pourquoi ? Parce que vous avez les mains libres ! Vous pouvez plus facilement faire ce que vous avez à faire, que ce soit pour lire la nuit, courir ou sortir le chien ! Elle éclaire toujours dans la direction de votre regard, et les lampes actuelles sont très puissantes pour une consommation électrique très faible, grâce aux LED.

Vous disposerez d’un éclairage puissant, compact et d’une autonomie conséquente. Quelques options sont intéressantes selon les modèles. Suivez-nous, on vous guide.

Quelle lampe frontale choisir ?

Petzl Tikka : la meilleure lampe frontale sur le marché ?

Comme à son habitude, Petzl fournit un composant haut de gamme et très pratique. La Tikka possède deux modes d’éclairage. L’un pour l’autonomie et l’autre pour la puissance lumineuse. C’est simple, basique, mais très efficace.

PETZL Tikka

Un bouton-poussoir sur le dessus de la lampe permet de commuter entre les deux modes et d’éteindre la lampe. Tous les matériaux sont d’excellente qualité, le plastique du boitier est agréable au toucher et très résistant, et le bandeau est confortable, même en le portant plusieurs heures. Celui-ci peut simplement être retiré de la lampe pour le laver.

Avec un poids total de 85 g, vous finirez par oublier qu’elle est là. À aucun moment elle ne vous gênera dans votre activité. Pendez à régler le bandeau pour qu’elle tienne bien.

Petzl a implanté une fonction toute simple, mais très utile. Le réflecteur est phosphorescent, ainsi, si vous posez votre lampe, si elle tombe, ou dans n’importe quelles autres situations où vous la cherchez, vous la trouverez facilement !

Le faisceau est large et puissant, même en mode économique, la visibilité est très bonne.

Nous arrivons au point crucial de la Petzl Tikka, les fonctions d’éclairage. Ici, le constructeur a choisi d’offrir aux utilisateurs une utilisation complète et très pratique, quoique peu intuitive. Veillez à bien lire le manuel.

Une pression courte permet d’allumer en blanc. Les pressions suivantes font augmenter la puissance lumineuse, jusqu’à l’extinction des LED. Là où la Petzl marque un bon point, c’est avec son utilisation de la mémoire. Lorsque vous choisirez un mode d’éclairage, elle le gardera en mémoire et s’allumera dans ce mode la prochaine fois, y compris pour le rouge (accessible par un appui long sur le bouton-poussoir). Très pratique pour ne pas vous éblouir, et garder votre accoutumance à l’obscurité.

La Petzl Tikka est alimentée par 3 piles AAA/ LR03 qui sont fournies avec la lampe.

 

Forclaz Trek 500 : le meilleur rapport qualité/prix du moment

Il n’est même plus nécessaire de présenter les différentes de décathlon. Forclaz dispose dans sa large gamme de produits, d’une lampe frontale Trek500 d’un excellent rapport qualité / prix.

Forclaz Trek 500

Côté alimentation, pas de pile ici, la Trek 500 est munie d’une batterie qui se charge par USB. Vous pourrez donc utiliser une batterie externe pour ne jamais être plongé dans l’obscurité de façon inopinée. L’autonomie varie de 40 heures en éclairage le plus faible, et 3h à pleine puissance. Elle possède un mode réserve qui s’enclenche automatiquement lorsque la batterie est presque épuisée. Ce mode vous permet d’avoir 1h à 25 lumens, de quoi trouver un point de recharge. Celle-ci dure entre 2h et 2h30.

Cette lampe frontale de trail vous permet d’éclairer une large zone et de vous orienter facilement. La lumière se diffuse très bien grâce au réflecteur bien conçu, et permet d’éclairer votre chemin de façon uniforme, contrairement à beaucoup de modèles qui ont un faisceau concentré. Ici, même les côtés bénéficient d’un bon éclairage.

Avec l’utilisation de LED, la puissance d’éclairage reste constante, malgré le déchargement progressif de la batterie. Les LED nécessitant un niveau de tension très faible, elles ne sont pas impactées par le déchargement comme une ampoule classique.

On aime particulièrement le confort du bandeau et la facilité de réglage. Il est aussi possible de verrouiller l’allumage avec un appui long sur les deux boutons. Pas de mauvaise surprise avec une lampe déchargée, car elle s’est allumée dans votre sac.

Il est dommage que le chargeur ne soit pas fourni, au moins dans un pack à tarif préférentiel. L’impossibilité de retirer la batterie pour la remplacer par des piles peut aussi en rebuter certains. Cette possibilité aurait permis d’être sûr de ne jamais être sans lumière. C’est pourquoi il serait judicieux d’avoir une batterie externe avec un câble USB assez long, pour plus de confort.

 

Energizer Vision : une lampe frontale pas chère mais fiable

La marque Energizer est connue de tout le monde pour ses piles et ses pubs mettant en scènes des lapins inépuisables. La marque ne s’arrête pas à cette activité et possède toute une gamme de produits, comme la lampe frontale à LED vision.

Lampe frontale Energizer

Il s’agit d’un modèle très accessible et pas cher. Pour réussir à diminuer les coûts et proposer un produit à bas coûts, Energizer a retiré certaines options pour se contenter de l’essentiel. Sur la lampe Vision, vous n’aurez que deux LED blanches de haute puissance. Cet équipement restreint offre la possibilité de choisir entre deux modes de fonctionnement. Le premier limite la puissance des LED pour économiser l’énergie, le second délivre toute l’intensité lumineuse dont elles sont capables.

Ce sont les seules possibilités qu’elle offre, ce qui conviendra pour une utilisation classique et occasionnelle. Par exemple, si vous cherchez de la lumière rouge pour préserver votre vision nocturne, il va falloir vous orienter sur un autre modèle.

Le bandeau est de bonne qualité et confortable. Il est aussi démontable pour le laver, ce qui est un bon point pour cette gamme de prix où les bandeaux sont régulièrement sertis dans le boitier. Le système d’ajustage est basique et risque de devenir moins performant avec le temps si le bandeau commence à perdre de sa souplesse.

Son plus gros avantage compte tenu de son prix est son étanchéité IP4X et vous pourrez l’utiliser sous de fortes pluies sans l’endommager.

L’ensemble présente une résistance correcte et la lentille est extrêmement robuste. Energizer avance une durée de vie de 15 ans pour son produit.

En prime, les 3 piles AAA sont fournies. Une alimentation à batterie est évidemment absente à ce tarif. La Vision conviendra à toutes les utilisations courantes, vous pourrez même l’incliner pour éclairer précisément l’endroit que vous souhaitez.

 

Comment choisir une lampe frontale ?

Le choix d’une lampe frontale découle directement de l’utilisation que vous prévoyez d’en faire.

Pour une utilisation sportive, il vous faudra une lampe frontale pour le trail. Orientez-vous vers un bandeau stable et solide, ainsi qu’une forte puissance lumineuse. Vous devez pouvoir éclairer votre chemin, y compris si vous courez ou dans des endroits escarpés.

La largeur du faisceau lumineux est intéressante si vous évoluez dans un environnement hostile, avec des trous, des roches et des dénivelés importants. Beaucoup de lampes concentrent leur faisceau en un point central et délaissent totalement les côtés. Lorsque cette fonction est présente, elle est mise en avant et vous pourrez repérer les modèles qui en sont capables facilement.

Si vous évoluez de nuit et que vous voulez préserver votre accoutumance à l’obscurité, il vous faut une lumière rouge. La lumière rouge ne vous éblouit pas et votre pupille pourra rester dilatée pour percevoir un maximum de lumière. Vérifiez que vous pouvez allumer directement votre lampe frontale en mode rouge, sans passer par le blanc. Il vous faudra faire attention si ce n’est pas le cas.

Vous devrez choisir entre les modèles à piles ou à batterie. En dehors d’une sensibilité écologique, l’utilisation des batteries possède une agréable souplesse. Sa contrainte principale vient du temps de charge, alors qu’un changement de pile est instantané.

Vérifiez si le bandeau est démontable et lavable. Pour une utilisation classique, il faut avouer que cette possibilité n’est pas très importante, mais si vous êtes amenés à transpirer, il faudra pouvoir laver le bandeau.

Quelques autres détails peuvent faire la différence. Le système de réglage doit être facile d’accès et ne doit pas se dérégler lorsque vous retirez votre lampe. N’hésitez pas à essayer votre frontale avant l’achat pour vérifier si le confort vous convient. Il n’y a rien de pire qu’un morceau de plastique qui vient irriter votre peau.

 

Comment changer les piles d’une lampe frontale ?

Si vous avez opté pour un modèle de lampe frontale à pile au lieu de batterie, vous serez amené à les changer à un moment donné.

Le compartiment à pile se trouve parfois derrière la lampe, dans d’autres cas, comme sur certaines lampes frontales de running, il vous faudra incliner la lampe pour avoir accès au cache sous la base. Soyez précautionneux si le cache est fermé par une vis. Elles sont très fines et le pas de vis dans le plastique est extrêmement fragile.

Prêtez attention au sens d’installation des piles pour respecter la polarité. Dans le cas contraire, votre lampe ne fonctionnera pas.

Si vous décidez de prendre des piles rechargeables, procurez-vous des produits de qualités. Une pile rechargeable à une tension légèrement inférieure à une pile classique. De l’ordre de 1.3 V pour une rechargeable contre 1.5 V pour une classique. Si vous avez une pile rechargeable de mauvaise qualité, la tension risque d’être trop faible et vous vous retrouverez avec une lampe qui ne fonctionne pas ou alors un faisceau trop faible.

L’idée de prendre des piles de qualités vaut aussi pour les modèles classiques, ici c’est surtout la durée de vie qui pourra grandement varier selon les modèles.