Pour certains travaux, le meilleur outil est la meuleuse d’angle. Avec des disques capables de trancher n’importe quel métal que vous rencontrerez, elles ont la capacité de fournir un travail soigné en un temps record.

Pour faire le choix dans l’offre conséquente, il faut connaitre les bases de l’utilisation de ces outils et avoir une confiance absolue lors de sa mise en marche. Avec des performances pareilles, l’accident est vite arrivé. Vous devrez donc trouver un outil qui vous met en confiance et qui convient à votre besoin.

Quelle meuleuse d’angle choisir ?

Makita DGA511Z : la meilleure meuleuse d’angle sans fil sur le marché ?

Tous les bricoleurs connaissent la marque japonaise Makita, et ce, pour une bonne raison. La marque a toujours proposé du matériel robuste et efficace à un très bon prix. Le monde de l’outillage électroportatif est en pleine expansion depuis plusieurs années et il n’est pas étonnant de les voir investir le segment avec une meuleuse d’angle sans fil.

Makita DGA511Z

Cette meuleuse d’angle est équipée d’une batterie 18V pour fournir la puissance nécessaire à vos travaux. Autant vous prévenir tout de suite, la batterie n’est pas incluse dans ce pack. Si vous avez d’autres outils de la gamme de Makita, vos batteries seront compatibles, pensez à vérifier tout de même la tension et l’ampérage de la batterie pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Le confort à l’utilisation est excellent grâce au revêtement ergonomique anti vibration qui recouvre le manche sur toute sa longueur.

Un disque de dégrossissage est inclus à l’achat de la DGA511Z. D’un diamètre de 125 mm par 6 mm d’épaisseur, ne comptez pas faire un travail de précision avec, mais il remplit parfaitement son rôle de disque principal à utiliser avant de passer aux finitions. Vous devrez donc acheter les disques supplémentaires dont vous avez besoin en fonction du rendu espéré et du matériau travaillé.

Pour le changement de disque, vous aurez besoin de la clé, comme sur les autres modèles de meuleuses, à batterie ou non. Cette clé est évidemment livrée avec la meuleuse, mais prêtez attention à ne pas l’égarer durant vos travaux.

Là où Makita frappe fort, c’est avec le moteur brushless ultra robuste embarqué dans la meuleuse DGA511Z. Pas de balais ou de charbons de contact. Vous aurez un moteur à courant continu fiable et robuste, un très bon point pour les bricoleurs avertis.

On regrettera tout de même l’absence de boite de rangement et on devra se contenter du carton de transport, dommage pour une telle marque.

 

Bosch GWS 1400 : le meilleur rapport qualité/prix du moment

Si vous détestez les modèles d’outils électroportatifs, Bosch pro pense aussi à vous avec la meuleuse d’angle GWS 1400. Cette meuleuse de 1400 W est polyvalente et robuste pour affronter toutes les tâches que vous allez lui confier.

Bosch Professional GWS 1400

L’une des forces de Bosch est de savoir allier une mécanique irréprochable avec un contrôle électronique performant. Dans la GWS 1400, la vitesse est pilotée par le biais de la carte intégrée pour maintenir une vitesse constante. Le travail devient plus souple et plus simple, et le résultat optimise la sécurité de l’utilisateur.

Les disques sont les plus courants du commerce, avec un diamètre de 125 mm, montés sur une broche en m14. Tout ce dont vous aurez besoin est inclus avec la meuleuse. L’écrou de serrage et la clé à ergot nécessaire pour changer de disque par exemple, mais aussi un capot de protection, toujours très utile lorsque l’on travaille le métal, ou encore une poignée supplémentaire qui viendra améliorer votre confort pour une utilisation prolongée. Tout est livré dans un carton et c’est là que le bât blesse. Une boite en plastique, même simple, aurait permis de pouvoir stocker facilement la meuleuse et de la protéger de la poussière dans un atelier ou un garage.

Ce qui est bluffant avec cette machine, c’est sa capacité de venir à bout de toutes les pièces de métal. 5 à 6 mm d’épaisseur ne lui font pas peur, à partir du moment où vous avez un disque adapté et en bon état. Le disque est la pièce maitresse de la qualité de votre travail, choisissez toujours un disque d’excellente qualité. Pour être sûr de votre choix, restez dans la gamme Bosch pro, vous éviterez aussi un éventuel problème de compatibilité.

Pour accroitre encore la résistance de l’outil, Bosch a fait un travail remarquable sur le refroidissement du bloc moteur. La chaleur est dissipée avec une efficacité sans précédent. Ainsi, même lorsque vous vous attaquez à un matériau robuste, le moteur pourra fournir le couple nécessaire sans risquer de surchauffer. La durée de vie de l’appareil s’en trouve grandement améliorée.

Toujours dans un souci de sécurité de l’utilisateur, Bosch a équipé sa machine d’un capot de protection de haute résistance. Dans un premier temps, il vous protègera des projections de matière, mais surtout, en cas de rupture du disque, il évitera que des morceaux, projetés à haute vitesse, ne viennent vers vous. Et ça, on apprécie grandement !

 

Bosch GWS 7-125 : une meuleuse d’angle pas chère mais fiable

Les gammes de produits des grands constructeurs sont si larges, que vous y trouverez à coup sûr une meuleuse qui vous convient. Si votre recherche prote sur une machine robuste, efficace et peu onéreuse, alors Bosch à peut-être conçu celle qu’il vous faut avec la GWS 7-125.

Bosch Professional GWS 7-125

Cette meuleuse d’angle de 720 Watts est l’outil parfait pour les bricoleurs amateurs ou occasionnels. Bosch a procédé à un développement de longue haleine pour obtenir une machine compacte, qui conviendra aux hommes comme aux femmes, et qui offre une ergonomie exemplaire, même lors de longues heures de manipulation.

Parmi les modèles de 720 Watts, c’est celle qui offre le corps le plus fin et qui permet une utilisation la plus simple. Le corps ainsi que la poignée sont recouverts d’un revêtement en caoutchouc qui assure une prise en main optimale et un confort unique pour ce type de machine.

Sa compacité exemplaire lui permet d’accéder à des endroits qui seraient impossibles avec une machine plus volumineuse. En outre, vous pouvez aussi la contrôler plus facilement pour plus de sécurité.

La mécanique de la marque allemande est toujours d’aussi bonne facture. Ici, le système d’engrenage à plat offre une continuité dans la mise à disposition du couple du moteur qui permet une progression souple. Vous en aurez terminé avec les doigts qui tétanisent sur le corps de l’outil, ou avec les à-coups lorsque vous coupez un morceau de métal.

Les disques de 125 mm sont faciles à trouver dans n’importe quelle boutique de bricolage et l’ensemble du matériel nécessaire est fourni avec la meuleuse, comme la clé qui permet le changement de disque ou le couvercle de protection contre les projections de copeaux.

 

Comment choisir sa meuleuse d’angle ?

Pour le choix de votre meuleuse d’angle, plusieurs approches s’offrent à vous. Comme pour beaucoup d’outils, vous pouvez choisir entre une version filaire ou une à batterie.

Les avantages et inconvénients restent classiques. Un modèle filaire possède une puissance accrue et une autonomie illimitée. En contrepartie, vous devrez toujours vous trouver proche d’une source de tension. Parfois, le câble d’alimentation est bien trop court (2.5m est un minimum pour plus de confort) et vous devrez trouver une rallonge ou un dérouleur pour pouvoir travailler correctement.

À l’inverse, avec une batterie, vous disposez d’une solution totalement nomade et souple d’utilisation. La puissance des modèles modernes permet de venir à bout de toutes les tâches les plus courantes. Seule l’autonomie est un problème et vous devrez vous munir de deux batteries dont l’une sera toujours chargée.

Les meuleuses d’angle doivent être saisies avec force pour être maintenues fermement, surtout lorsque le disque devient moins coupant et que le risque d’accrochage augmente. Il est donc préférable d’opter pour un modèle pourvu d’un manche ergonomique et d’un revêtement en caoutchouc souple et confortable. L’idée est la même pour la poignée qui doit aussi être agréable au toucher.

Pour plus de facilité, prenez une meuleuse qui nécessite un disque de 125 mm de diamètre. Il s’agit des modèles les plus courants dans le commerce et vous n’aurez aucune difficulté à trouver un disque de rechange en cas de besoin. Par ailleurs, vous aurez aussi un choix conséquent de disque en fonction de votre utilisation et du type de matériaux à couper. Optez pour un diamètre supérieur uniquement si la profondeur de coupe n’est pas suffisante pour vous.

Pour votre sécurité, vérifier la présence d’un système de débrayage automatique. En cas de blocage du disque, l’appareil désolidarise l’entrainement du disque et lutte contre le risque de blessure. Fuyez les modèles qui n’en possèdent pas. Au moindre problème, vous mettrez votre santé en jeu.

Dans le même ordre d’idée, votre machine doit avoir un système anti redémarrage. Il s’agit ici d’une protection pour les modèles filaires. En cas de coupure de courant, le moteur de votre machine reste magnétisé. Dès que la tension revient, il est possible que l’entrainement reprenne immédiatement. Ce système empêche le redémarrage intempestif qui peut vous surprendre.

 

Comment utiliser une meuleuse d’angle ?

L’utilisation d’une meuleuse d’angle est très simple.

Commencez pas vous assurez que votre machine n’est pas raccordée à une prise de courant pour un modèle filaire, ou que la batterie est bien retirée pour ceux qui fonctionnent avec des accumulateurs. Ainsi, même en cas de mauvaise manipulation, vous ne risquerez rien.

Ensuite, installez le disque dont vous avez besoin. Plusieurs sortes de disques existent pour une multitude d’applications. Par exemple, vous pouvez trouver des disques dédiés pour décaper, poncer, polir et lustrer. Mais aussi, découper, ébavurer et même brosser.

Pour l’installer, reportez-vous au manuel d’utilisation fourni avec votre machine. Dans la plupart des cas, vous aurez besoin d’une clé à ergot pour déverrouiller le logement, puis insérer le disque dans l’emplacement prévu qui est parfois matérialisé par une petite gorge. Vous pouvez ensuite verrouiller à nouveau le logement du disque.

Après ça, pensez à replacer le carter de protection. En effet, sur la plupart des modèles, vous devrez déverrouiller, ou même retirer le carter lors du changement de disque. Cette protection est indispensable pour stopper les projections de matières (souvent du métal à haute température), mais surtout, en cas de rupture du disque, à éviter qu’un morceau ne se dirige droit sur vous.

Lorsque tout est prêt. Mettez votre machine sous tension. Chaque disque requiert son propre doigté. Par exemple, si vous souhaitez couper de la matière, le disque sera assez fin et vous devrez tenir la machine perpendiculairement à la surface à couper.

Au contraire, dans le cas d’un ponçage, c’est l’état de la surface qui vous intéresse. Dans ce cas, orientez le disque à 45°, ou plus, et passez sur la zone avec un mouvement fluide et constant. Dans le cas contraire, vous allez créer des défauts et des aspects différents par endroit. C’est une technique qui prend quelque temps pour être maitrisée.