Pour observer les oiseaux durant une randonnée par exemple, une bonne paire de jumelles permet de profiter à 100% de la nature. Encore faut-il opter pour un modèle fiable et adapté à votre utilisation…

J’ai testé pour vous de nombreuses marques afin de vous proposer une sélection des meilleurs paires de jumelles performantes du moment en fonction de votre budget :

Quelle paire de jumelles d’observation choisir ?

Comparatif du top 3 des jumelles compactes et puissantes

  • Nikon Prostaff 7s
    Le top du top !
  • Note : 19/20
  • Avantages
    Haut de gamme
    Champ de vision
    Ergonomie
  • Inconvénients
    Prix
  • Bushnell 150142
    Le meilleur rapport qualité/prix
  • Note : 18/20
  • Avantages
    Rapport qualité/prix
    Etanchéité
    Polyvalence
  • Inconvénients
  • Olympus 118760
    Pour les petits budgets
  • Note : 15/20
  • Avantages
    Prix imbattable
    Simple mais efficace
    Facilité d’utilisation
  • Inconvénients
    Finitions perfectibles

 

Nikon Prostaff 7s : les meilleures paires de jumelles 10×42 sur le marché ?

La marque Nikon a une nouvelle fois prouvé sa réputation dans le milieu avec les jumelles haut de gamme Prostaff 7s 10 x 42. Il est tellement plaisant d’observer la nature en mouvement avec les fonctionnalités puissantes de cette jumelle. On souligne particulièrement son ergonomie et sa facilité de réglage qui le mettent tout de suite au-dessus du lot par rapport aux autres jumelles proposées sur le marché. Focus sur les points caractéristiques qui font de cette jumelle l’une des mieux notées du moment.

NIKON PROSTAFF 7s

Voir le meilleur prix sur Amazon !

 

Les points forts

L’ergonomie : Grâce à ses prismes en toit, le Nikon Prostaff 7s est conçu de manière très simple. Il en résulte qu’il est incroyablement léger et compact comme paire de jumelles, avec seulement 460 g et 16,4 x 12,9 x 5,5 cm de dimensions. Il se range et se transporte très facilement. La forme générale des jumelles donne aussi une excellente prise en main et une bonne adaptation au visage de l’utilisateur. Son revêtement en caoutchouc est pour sa part très agréable au toucher.

Le champ de vision : La paire de jumelles performantes Nikon Prostaff 7s propose un champ de vision de 122 m x 1000 m. Cette vue extra large à 7 degrés fait que vous n’êtes pas obligé de vous déplacer ou de mouvoir les jumelles en permanence pour suivre un sujet. Les observateurs de la faune seront particulièrement ravis puisqu’en minimisant les mouvements, ils pourront être discrets, et ne pas avertir les animaux de leur présence.

Le grossissement : Le Nikon Prostaff 7s vous propose un zoom x10 pour vous permettre de profiter pleinement et avec précision de la vue. Sur une distance de 3 à 800 m, l’image est toujours lumineuse, nette et vive. D’autant plus que le Nikon Prostaff conserve remarquablement la netteté de l’image même lorsque le sujet est en mouvement, ce qui nécessite pourtant des réglages constants sur d’autres modèles de jumelles.

La conception : Nikon utilise des matériaux de très grande qualité pour la conception de ce Prostaff 7s. Le plastique haut de gamme qui constitue sa coque dégage par exemple une grande solidité. Son pare-soleil est fabriqué avec précision et scelle efficacement les optiques qui sont pour leur part imperméables et antibuées. L’appareil est étanche jusqu’à 10 m de profondeur, ce qui montre l’excellence du savoir-faire de Nikon.

La mise au point : Le Nikon Prostaff 7s dispose d’une molette qui permet un réglage précis et sans effort de la dioptrie et de la mise au point. La taille et l’excellent positionnement de cette molette permettent de régler la jumelle d’une seule main. Les réglages effectués sont bien maintenus et la liberté qu’offre la jumelle surtout dans l’environnement sauvage est réellement inestimable.

Les points faibles

Les caches de protection : Le seul point noir qu’on ait pu relever est que les caches de protection qui accompagnent le Nikon Prostaff 7s ne sont sincèrement pas à la hauteur du reste de l’appareil. Ils se perdent très facilement qu’on est parfois obligé de les retirer et carrément de les laisser à la maison. Un moyen de fixation sur les jumelles aurait été d’une grande aide pour pouvoir protéger les optiques quand les jumelles ne sont pas utilisées.

 

Bushnell 150142 : le meilleur rapport qualité/prix du moment

Découvrez le Bushnell 150142, communément appelé H2O, la meilleure paire de jumelles à prismes en toit en termes de rapport qualité/prix. La marque Bushnell étant un innovateur de premier plan dans l’industrie de l’optique, elle a développé ce produit pour répondre et même surpasser les attentes de ses clients, qui reste toutefois abordable et pratique. Ainsi, le modèle imperméable H2O est l’un des plus modernes du marché dans sa conception, ses performances et la qualité de ses optiques. Focus sur ses points caractéristiques.

Bushnell 150142

Voir le meilleur prix sur Amazon !

 

Les points forts

L’étanchéité : Grâce à un processus de construction innovant, les jumelles d’observation Bushnelle H2O résistent à l’eau et à la buée. En effet, elles sont scellées avec des joints toriques et purgés à l’azote pour assurer une parfaite étanchéité. Leur conception leur permet donc d’être fonctionnelles dans les conditions les plus difficiles tout en offrant des performances optimales.

Les optiques : Les lentilles et les prismes qui équipent le Bushnell H2O fournissent la meilleure réfraction de la lumière possible. Chaque lentille a effectivement été traitée multicouche pour offrir une meilleure transmission de la lumière. Quant aux prismes disposés en toit, ils sont des verres BaK-4 qui possèdent un haut indice de réfraction. Il en résulte que les images proposées par le Bushnell H2O sont à la fois lumineuses, bien claires et nettes.

Le grossissement : Bénéficiez d’un zoom x10 avec la paire de jumelles compactes Bushnell H2O. Il est le compagnon tout désigné pour celui ou celle qui aime observer la nature grâce à la qualité de ses optiques. Le champ de vision de ces jumelles chasseuses d’images est bien large (102 m x 1000 m), ce qui permet de réduire considérablement vos mouvements dans le cas où vous suivez un sujet précis.

L’ergonomie : La paire de jumelles Bushnell H2O fait partie des appareils les plus compacts du marché dans la catégorie 10 x 42. Sa prise en main est d’autant plus facilitée par la poignée à texture douce, ce qui permet un maintien stable même dans les conditions les plus difficiles. La molette de mise au point est assez grande pour rendre les réglages bien précis. Enfin, l’appareil dispose d’œilletons Twist-up pour celui ou celle qui doit porter ses lunettes en l’utilisant.

La polyvalence : En étant étanche, imperméable et antibuée, la jumelle puissante H2O de Bushnell peut être utilisée dans des environnements difficiles, voire extrêmes. Ajoutées à cela, la solidité et la résistance générales de l’appareil, qui rendent ces jumelles parfaites pour les sportifs, les amateurs de faune, les randonneurs et les utilisateurs novices. Sa bonne restitution de la lumière lui permet également d’être utilisé même au crépusculaire.

Les points faibles

Le poids : Avec 771 g à la balance, le Bushnell H2O est pénalisé par sa lourdeur par rapport à la concurrence, pourtant sa taille n’est pas si imposante avec seulement 17,78 x 15,24 x 7,62 cm. Bien évidemment, l’impression que l’appareil pèse ne se fait pas sentir dans l’immédiat, c’est plutôt au bout d’un long moment d’observation et de camouflage qu’on entrevoit la différence. Mais ce n’est pas dramatique non plus.

 

Olympus 118760 : une bonne paire de jumelles performantes pas chère

Amateur de sport, observateur d’oiseau, passionné de la belle vue, optez pour cet Olympus 118760 Trooper 10 x 50 si vous souhaitez avoir un appareil hautement performant pour pas cher. Sa conception élégante renferme un système de prismes de Porro et des lentilles spécialement traitées pour restituer une excellente image. Découvrez sans attendre les points qui caractérisent ces jumelles de randonnée.

Olympus 118760

Voir le meilleur prix sur Amazon !

 

Les points forts

Les lentilles : La paire de jumelles Olympus 118760 Trooper dispose de lentilles entièrement multicouches à la fois antireflet pour optimiser la luminosité de l’image, mais aussi dotées d’une protection contre les rayons ultraviolets pour éviter la fatigue visuelle. Son verre optique est recouvert de fluorure de magnésium afin d’améliorer la vision et de réguler la perte de lumière. Les lentilles asphériques quant à elles, garantissent une plasticité oculaire et des vues sans distorsions.

Le prix : Le grand point fort de cet Olympus 118760 Trooper est son prix très abordable par rapport aux autres jumelles de la même gamme sur le marché. Pourtant ses caractéristiques ne sont pas à rougir avec un grossissement et un objectif 10 x 50, un champ de vision grand-angle de 65° et surtout une solidité et une durabilité exemplaire. Cependant, il est bon de noter que cette paire de jumelles n’est pas étanche ni antibuée.

L’ergonomie : L’Olympus 118760 Trooper est équipé d’œilletons en caoutchouc pliables. Ces derniers permettent d’utiliser l’appareil avec ou sans lunettes sans que la vue en soit altérée. Son revêtement en caoutchouc permet une bonne prise en main de l’appareil. Enfin, il dispose d’une grande molette centrale à portée de doigts pour assurer le réglage de la mise au point. Ce dernier se fait rapidement et facilement. L’appareil est certes un peu lourd (855 g) mais peut s’équiper d’un trépied grâce à l’écrou ¼ de pouce positionné derrière le logo Olympus.

Le grossissement : Bénéficiez d’un grossissement x10 avec les optiques de l’Olympus 118760 Trooper. Cela vous permet de zoomer pour voir un sujet à une très grande distance en toute netteté comme vous le feriez à l’œil nu. La jumelle est particulièrement adaptée au tourisme, au camping, à la randonnée et au trekking et vous permet de suivre de près sans perdre une miette vos évènements favoris.

La mise au point : Le réglage de la mise au point avec cet Olympus 118760 Trooper se fait rapidement et facilement grâce à la grande molette centrale. Les jumelles disposent d’une correction dioptrique intégrée afin d’ajuster le focus et la prise de vue rapprochée. Les images sont nettes malgré quelques aberrations chromatiques sur les bords.

Les points faibles

La conception : Malheureusement, le revers du prix très abordable de l’Olympus 118760 Trooper est une conception qui n’est pas à l’épreuve de l’eau, de la buée ou des chocs. Il faut donc éviter les environnements très humides (sous la pluie ou à proximité d’un plan d’eau), les zones extrêmes (brouillard, neige), et les chocs, ou du moins protéger correctement l’appareil pour qu’il puisse fonctionner convenablement.

 

Jumelles : comment ça marche ?

Les jumelles se basent sur les propriétés de réfraction de la lumière. En utilisant des verres incurvés en forme de lentille et des prismes, les jumelles vous offrent une vue très rapprochée d’un sujet ou d’un plan précis. Voici comment ça marche.

Pour faire simple, une première lentille, appelée objectif ou lentille-loupe, capte les rayons lumineux réfléchis par l’objet distant et crée son image focalisée à une courte distance. Un deuxième ensemble de lentilles-loupes, plus puissant, reprend cette image et l’agrandit de la même façon qu’une loupe grossit une image sur du papier, et restitue cette image à l’œil posé sur la jumelle. On appelle ce second groupe les oculaires.

Cependant, par nature, une lentille convexe fait croiser les rayons lumineux, d’où le renversement des choses lointaines lorsqu’on les regarde à la loupe. Ainsi, les jumelles disposent d’une paire de prismes à l’intérieur pour faire pivoter l’image de 180°. En effet, le premier prisme retourne l’image sur un côté (90°) et le suivant le pivote à nouveau (90° supplémentaires). Ces prismes peuvent être disposés dos à dos (prismes en toit) ou à 90° (prismes de Porro).

Les prismes de Porro (ou porroprismes), légèrement disposés en décalé, dévient la lumière pour qu’elle prenne une trajectoire en Z à l’intérieur des jumelles. Le résultat est une image bien reconstituée, mais une paire de jumelles imposante et difficile à tenir à la longue.

Les prismes en toit en revanche sont alignés par rapport aux lentilles, ce qui impose à la lumière une trajectoire directe à l’intérieur de la jumelle. L’image qui résulte manque de relief et de profondeur de champ de vision, par contre, les jumelles sont plus compactes et design.

 

Comment choisir sa paire de jumelles ?

Pour tous les amoureux de safari, d’ornithologie, de randonnée, d’astronomie et même de concert, une paire de jumelles permet de profiter un peu plus de sa passion. Les critères primordiaux lors du choix d’un tel accessoire sont la qualité de son optique et la solidité de sa mécanique. Nous décortiquons dans ce qui va suivre ceux qui sont les plus importants.

Le grossissement

Une combinaison de deux chiffres apparaît souvent dans la description d’une paire de jumelles. Par exemple 7 x 42, 8 x 30 ou 10 x 25. Le premier chiffre mentionné correspond au grossissement. Ce dernier est le nombre de fois qu’un objet sera grossi à travers la jumelle. Pour un grossissement de 8 par exemple, le sujet visionné dans la jumelle apparaitra 8 fois plus près qu’à vision réelle.

Un grossissement inférieur à 5 n’est pas profitable pour une utilisation en extérieur tandis qu’un grossissement supérieur à 10 nécessitera la présence d’un trépied. Au-delà de cette valeur, il est plus simple d’opter pour une longue-vue munie d’un trépied.

L’objectif

Le second chiffre présent sur la description d’une paire de jumelles est le diamètre de son objectif. Sa taille est importante puisqu’elle influe sur la quantité de lumière qui traverse vos jumelles. En effet, au fur et à mesure qu’un objectif est ouvert, il fait entrer plus de lumière dans la jumelle, et plus la lumière est bonne, mieux les couleurs des images seront reproduites.

Un diamètre entre 30 et 42 mm est recommandé, car il représente un bon compromis entre performance et taille de la paire de jumelles. Le problème avec un diamètre d’objectif plus grand est qu’il augmente par la même occasion le poids des jumelles.

Le champ de vision

Le champ de vision est la zone visible à travers les jumelles lorsqu’on pose les yeux dessus. Plus il est large, plus il est facile de repérer et de suivre un sujet en mouvement. Un petit champ de vision peut être frustrant quand on observe les oiseaux ou les animaux puisqu’il est facile de perdre leur trace lors de leur déplacement.

Il faut savoir que le champ de vision est toujours mesuré à 1000 mètres de distance, et que plus le grossissement augmente, plus il est réduit. Il faut également faire attention, car certains fabricants donneront l’angle de vue au lieu du champ de vision.

L’imperméabilité et l’antibuée

Pour les amoureux de la nature, il est important d’opter pour des jumelles ayant des optiques adaptées aux conditions souvent difficiles du monde extérieur.

L’imperméabilité : Souligne le fait que l’eau ne peut pas pénétrer dans la jumelle. Pour toute utilisation en extérieur, il faut s’assurer de disposer d’une paire de jumelles étanche et non seulement résistante aux intempéries. Le chiffre donné représente souvent la profondeur maximale dans laquelle l’eau ne s’infiltre pas dans l’accessoire.

L’antibuée : Pour éviter que les lentilles ne s’embuent dans des conditions difficiles, les jumelles antibuées sont remplies de gaz d’azote sec ou d’argon au lieu de l’oxygène.

La facilité de mise au point

Il est important de prendre en compte la facilité de mise au point des jumelles surtout lorsque vous souhaitez l’utiliser dans un environnement en perpétuel mouvement. En effet, il n’y a rien de plus frustrant que de voir un oiseau atterrir à quelques mètres de soi et de ne pas réussir à focaliser l’objectif assez rapidement pour l’observer.

Pour observer les oiseaux, privilégiez par exemple les modèles disposant d’un bouton de mise au point central pour pouvoir agir de manière fluide tout en ne ratant aucune scène importante.

Les jumelles adaptées aux porteurs de lunettes

La présence de bonnettes rétractables s’avère utile pour les porteurs de lunettes. En effet, ce genre d’individu ne peut pas positionner ses yeux à distance idéale sur les jumelles à cause de ses lunettes. Il est aussi possible d’opter pour les modèles disposant de correcteur de défaut visuel. Nous remarquons toutefois que les jumelles qui possèdent une mise au point automatique ne peuvent pas corriger les défauts de vision. Il faut donc les utiliser avec les lunettes.

Résumé
Mise à jour
Produits testés
Jumelles d'observation
Mon avis
51star1star1star1star1star

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.