Pour l’ajustage de chaque planche à toutes les étapes d’un montage, le rabotage est toujours une action importante. Il existe aujourd’hui sur le marché plusieurs modèles de dégauchisseuses et raboteuse, abordables, complètes et performantes.

Les principales marques, comme Dewalt ou Metabo ont bien compris l’intérêt de proposer un produit qui puise dans l’expérience acquise auprès des professionnels du bois. Pour répondre à un besoin spécifique, plusieurs critères peuvent intervenir et il est parfois nécessaire de tout remettre en perspective pour se décider.

Quel dégauchisseuse raboteuse choisir ?

DeWALT D27300-QS : la meilleure raboteuse dégauchisseuse sur le marché ?

La marque américaine Dewalt se place sur le segment des dégauchisseuses raboteuses avec le modèle D27300-QS. Au premier coup d’œil, on se rend compte de la conception robuste du matériel et de sa finition soignée, comme souvent avec les outils proposés par Dewalt.

DeWALT D27300-QS

Elle est équipée d’un moteur puissant de 2100 W pour venir à bout de toutes les tâches nécessaires, en amateur comme pour un professionnel. Parmi les autres caractéristiques techniques importantes pour la Dewalt D27300-QS, la vitesse de rotation à vide est de 6200 tours par minute, et la puissance du moteur permet de maintenir cette vitesse aisément. La largeur de rabotage maximum est de 260 mm à une vitesse de 5 mètres par minute. Le travail est précis, propre et rapide.

Vous pouvez travailler avec un confort et une stabilité exemplaire grâce à la table de dégauchissage en aluminium extrudé de grande taille (1000 mm x 260 mm). La table de rabotage mesure 500 mm x 250 mm. Pour plus de facilité de travail et pour rester dans un environnement sain, vous pourrez connecter un aspirateur sur la buse de 100 mm de diamètre.

La sécurité n’est pas en reste dans la conception de la dégauchisseuse raboteuse Dewalt D27300-QS. La manipulation des pièces est précise, et le dispositif de réglage permet une grande souplesse d’utilisation. Un point essentiel : la sécurité anti surcharge. Si votre réseau électrique venait à avoir un problème, l’appareil se mettrait en sécurité pour garantir votre intégrité, ainsi que celle du matériel. Elle est aussi pourvue d’un micro interrupteur qui s’assure de la présence de la protection pour autoriser la mise en marche.

Le guide en aluminium fait parfaitement son œuvre et offre la possibilité d’effectuer des chanfreins sur de grandes longueurs très simplement.

La seule ombre au tableau est la qualité des fers fournis qui se détériorent très rapidement. Pensez à vous procurer un jeu de lames de bonne qualité lors de l’achat.

 

METABO HC 260 C : le meilleur rapport qualité/prix du moment

L’entreprise allemande Metabo n’a plus rien à prouver quant à la qualité de ces outils, notamment pour le travail du bois où elle est passée en tête des marques européennes à la fin des années 1990.  Le modèle HC 260 C, avec une puissance absorbée de 2200 Watts à de sérieux arguments à faire valoir dans un secteur compétitif et toujours à recherche de la performance.

METABO HC 260 C

Le système d’engrenage est robuste pour résister au couple du moteur lors du rabotage de bois brut. Le rendu en un seul passage est d’excellente qualité. Bien entendu, la qualité des fers utilisés est au centre de la performance, pensez à en changer régulièrement pour rester sur un haut niveau de finitions.

Si vous aimez le massif, vous serez servi avec la table en fonte parfaitement plane et solide. Elle est résistante à l’abrasion, vous pourrez donc lui faire subir les pires traitements pendant plusieurs années sans crainte.

L’utilisation est simplifiée à l’extrême et les réglages se font rapidement. Prenons le cas de la hauteur qui s’ajuste grâce à une manivelle ou le guide de rabotage qui pivote pour vous permettre de travailler avec un angle compris entre 90° et -45°. La METABO HC 260 C offre une grande souplesse de travail qui saura convenir aux plus exigeants des utilisateurs.

Le poids total est un avantage comme un inconvénient. Comptez 70kg à devoir installer dans votre atelier. Une fois en place, la stabilité est exemplaire.

En revanche, l’électronique nuit à la fiabilité, comme souvent. Les capteurs ont tendance à se dérégler ou à tomber en panne et provoquent l’arrêt de la machine. Les bricoleurs s’en sortiront, pour les autres, la case SAV est inévitable dans ces cas-là. En outre, mais c’est un détail, la notice n’est pas très fournies et assez imprécise. Pour les débutants, cela peut s’avérer être problématique.

 

Einhell TC-SP 204 : une raboteuse dégauchisseuse pas chère

Einhell choisi de se démarquer de la concurrence avec une petite raboteuse dégauchisseuse d’établi. Optimisée pour une clientèle amateur avec des besoins raisonnables, il devient alors simple de mettre en place la TC-SP 204, et de la ranger pour gagner de l’espace de travail. C’est extrêmement pratique dans un atelier de petit volume ou dans un garage.

Einhell TC-SP 204

Afin de maintenir une bonne stabilité, l’ensemble pèse tout de même 24 kg et c’est à vous de le prendre en compte, surtout si vous avez besoin de la déplacer ou la ranger après chaque utilisation. Proscrivez tout de même le rangement en hauteur avec ce genre de poids.

Sa mise en place est rapide et simple. Elle possède des extensions télescopiques pour allonger la surface de travail et pouvoir dégauchir de grandes pièces. Même avec un prix raisonnable, Einhell a équipé la TC-SP 204 d’une table en aluminium. Grâce à ce choix, la solidité est bonne tout en limitant le poids de l’ensemble. Vous aurez aussi une butée inclinable pour permettre facilement la réalisation de chanfreins.

Côté sécurité, la raboteuse dégauchisseuse possède un interrupteur disjoncteur intégré. Il vous permettra de travailler en sécurité, même en cas de problème sur le réseau ou sur la machine. Il vous restera à vous concentrer sur la partie mécanique, les pièces en rotation représentent toujours un danger. Par ailleurs, vous pouvez installer une aspiration par le biais du raccord de 100 mm et avoir toujours un endroit propre pour travailler. C’est agréable et ça permet de mieux voir ce que l’on fait.

La visibilité est importante, sauf que ce modèle n’est pas pourvu d’un éclairage à LED. Il est important d’avoir un bon éclairage dans votre atelier. Il existe de nombreux modèles de lampe d’appoint et la souplesse de la technologie LED permet de moduler facilement l’éclairage et l’orientation du faisceau.

 

Comment choisir une raboteuse dégauchisseuse ?

Vous savez qu’il vous faut une raboteuse dégauchisseuse pour vos travaux, mais vous ne savez pas comment faire votre choix parmi les nombreux modèles disponibles sur le marché ?

Votre mission principale sera de définir votre besoin, et c’est ça qui va déterminer le modèle qui vous ira le mieux.

Sachez qu’il existe des modèles sur pieds et d’autres, plus nomades, qui s’installent directement sur l’établi. Elles sont moins puissantes, mais permettent une souplesse d’utilisation bienvenue. N’oubliez pas d’anticiper les pièces que vous allez devoir travailler. Chaque raboteuse dégauchisseuse à une largeur de travail maximum, définie par la taille du fer.

Cette dimension n’étant pas ajustable, vous serez limité mécaniquement sans possibilité d’améliorer ce point. Dans la même dynamique, la taille de la table a les mêmes contraintes. Le danger de travailler avec des pièces trop grandes sera bien plus important, il faut donc y prêter une attention toute particulière.

Vous devez prendre en compte une contrainte technique : la dureté du bois que vous allez être amené à raboter. Elle impacte directement la puissance du moteur que vous allez choisir. Avec un moteur faible, la vitesse de rotation va diminuer à cause de l’effort qui va s’exercer sur le fer, et donc, sur l’arbre du moteur. Si allez être confronté à de l’érable, du chêne ou du hêtre par exemple, alors il vous faudra un moteur d’environ 2000 W pour qu’il puisse maintenir la vitesse de rotation et ne pas sacrifier la qualité de votre rendu.

En restant concentré sur la sécurité, privilégiez les modèles dotés d’un interrupteur-disjoncteur. Il vous protègera contre les surcharges et les courts-circuits, ainsi que votre matériel. Les défauts électriques sont rares sur les matériels modernes, mais souvent graves, alors autant ne pas lésiner sur la sécurité.

Pour le confort d’utilisation, un éclairage secondaire est vraiment appréciable. Il est aujourd’hui très simple d’avoir un spot de table à LED, mais si vous avez un système tout intégré, vous y gagnerez en praticité d’utilisation, et rien ne vous empêchera d’avoir un éclairage secondaire déporté.

Un dernier point sur le confort, les extensions de tables. Soit par une plaque supplémentaire qui vient s’installer, soit par un système télescopique. Vous pourrez ainsi travailler avec des pièces plus longues, sans pour autant vous munir d’un outil trop volumineux. Pour les amateurs, la place dans l’atelier est souvent un critère important, ce type d’installation peut donc être une aubaine pour vous.

 

Comment utiliser une raboteuse dégauchisseuse ?

Le fonctionnement d’une raboteuse dégauchisseuse repose sur un fer qui tourne à haute vitesse et va venir retirer une faible épaisseur de matière à chaque passage. Pour utiliser ce genre de machine, il faudra vous munir de gants de protection ainsi que de lunettes contre les projections. Ce sont les équipements de protection individuelle les plus importants. L’idéal est d’y ajouter un casque antibruit.

Comme pour tous les travaux de ce type, commencez par bien repérer sur votre pièce la portion à traiter, en largeur comme en profondeur. Ensuite, vous devrez ajuster votre outil pour qu’il assure la mission que vous allez lui confier.

Sur votre raboteuse dégauchisseuse, réglez la position de la table en fonction de votre pièce grâce au système prévu à cet effet. Vous pourrez rencontrer une manette de réglage, ou un système plus simple avec des écrous papillon. Référez-vous au manuel d’utilisation pour plus d’informations. Vous aurez le même type de réglage à faire sur la butée de votre appareil.

Si ce n’est pas fait automatiquement, soyez attentif au fait que la butée doit être parfaitement parallèle au sens de passage de votre pièce, ainsi, vous êtes assuré d’avoir un rendu à la hauteur de vos espérances.

Une fois les réglages effectués, il vous reste à mettre la machine sous tension et à faire le nombre passages nécessaires pour retirer la quantité de matière dont vous avez besoin.

Lorsque vous n’utilisez plus la raboteuse dégauchisseuse, veillez à stopper le moteur pour prévenir tous risques de blessures.

Il ne vous restera qu’à admirer la qualité du travail. Pour garder cette qualité, pensez à changer le fer régulièrement pour garder un pouvoir coupant performant.