Pour profiter avec ses amis, il vaut mieux acheter un ballon de foot de bonne qualité à la fois agréable et qui dure dans le temps, surtout si vous jouez sur le bitume.

Nous allons voir dans ce guide d’achat qu’il existe de nombreuses marques (Nike, Adidas, Puma…) et toutes proposent plusieurs modèles plus ou moins fiables…

Pour commencer, je vous propose de faire le point sur les meilleurs ballons de foot du moment selon votre niveau et surtout votre budget :

Quel ballon de foot choisir ?

Comparatif du top 3 des ballons de football

  • Adidas Top Glider
    Le top du top !
  • Note : 19/20
  • Avantages
    Qualité
    Durabilité
    Design
  • Inconvénients
    Prix
  • Puma Fuse TC Pink
    Le meilleur rapport qualité/prix
  • Note : 18/20
  • Avantages
    Rapport qualité/prix
    Plusieurs tailles disponibles
    Design
  • Inconvénients
  • Safety Jogger Bestboy
    Pour les petits budgets
  • Note : 16/20
  • Avantages
    Prix imbattable
    Simples mais efficaces
    Résistance
  • Inconvénients
    Assemblage

 

Adidas Top Glider : le meilleur ballon de football professionnel sur le marché ?

L’Adidas Top Glider est une version réplique du ballon officiel utilisé lors de la coupe du monde effectuée en Russie en 2018. Il arbore de ce fait le coloris blanc, noir et rouge du modèle officiel avec toutefois les inscriptions Telstar Meyta et Top Glider Match Ball Replica. En fait, il tient son nom du ballon Telstar utilisé lors de la coupe du monde de 1970, dont il a pris inspiration. Focus sur ses points caractéristiques.

Adidas Top Glider

Les points forts

Le design : L’Adidas Top Glider est la réplique exacte du ballon de football officiel utilisé lors de la Coupe du Monde de la FIFA en Russie. Il arbore ainsi le design rétro ainsi que les mêmes couleurs (blanc, rouge et noir) estampillées du logo officiel de la compétition et du logo de la marque Adidas. Seules les inscriptions Telstar Meyta et Top Glider Match Ball Replica trahissent le fait qu’il soit une réplique.

L’enveloppe : L’Adidas Top Glider Telstar Meyta dispose d’une enveloppe entièrement faite de polyuréthane. Il offre de ce fait un effet doux très proche du cuir et surtout un toucher de balle optimisé. La solidité de ce revêtement synthétique permet également au ballon de durer même s’il est sollicité fréquemment. Le ressenti général s’apparente à celui d’un ballon de football professionnel.

La vessie : Le ballon Top Glider est doté d’une vessie en caoutchouc bien souple qui donne à la fois d’excellentes sensations de frappe et une forme extérieure parfaitement ronde. Elle garantit un bon maintien de la pression et une bonne conservation de la forme, tout en offrant des trajectoires précises et une absorption d’eau minimale.

La conformité : Les tests de circonférence, de rebond, de poids et d’absorption d’eau de la FIFA effectués sur cet Adidas Top Glider ont tous été passés avec succès. On peut donc utiliser le ballon toutes les saisons, été comme hiver, sur toutes les surfaces de jeu possible. À noter que la surface extérieure du ballon présente une texture en forme de grille pour fournir plus d’adhérence en temps humide.

Les points faibles

L’assemblage : Cette réplique Telstar Meyta a été cousue par une machine, contrairement à la réplique Telstar 18 qui elle dispose d’une enveloppe thermocollée. Elle est donc moins efficace du point de vue étanchéité, mais également du point de vue solidité, même si la qualité de la couture est plutôt excellente.

 

Nike SC3147 : véritable bestseller, une valeur sure !

Découvrez le modèle de ballon de foot Nike SC3147 dans la série des ballons Nike Strike. Il a été le ballon utilisé dans le championnat anglais de la Premier League, mais aussi dans le championnat espagnol de LaLiga. Doté d’une vessie en butyle et d’une enveloppe en TPU, le Nike SC3147 propose un excellent toucher et un bon comportement général. Voici les points qu’on a relevés pouvant caractériser ce ballon.

Nike Sc3147

Les points forts

Le design : Le ballon Nike SC3147 est le modèle utilisé dans le championnat anglais de la Premier League et précédemment dans le championnat espagnol de LaLiga. Il arbore ainsi les mêmes couleurs bien reconnaissables que dans ces championnats sans toutefois porter leurs logos de prestige. Vous avez donc le choix entre un ensemble blanc/orange/noir ou un autre blanc/bleu/noir, parfaitement visible à chaque tir ou à chaque passe.

L’enveloppe : Le Nike SC3147 est équipé d’une enveloppe cousue par machine, totalement fait en Polyuréthane. Ce matériau permet notamment un toucher doux au pied et une excellente réactivité de la balle. Le polyuréthane est également résistant si vous souhaitez utiliser le ballon sur une surface dure. Enfin, il est à noter que son enveloppe arbore une finition texturée afin d’augmenter le contrôle lors de la prise de balle.

La vessie : Nike a choisi le latex comme matériau de la vessie du modèle SC3147. Grâce à sa confection en 6 compartiments, il permet au ballon de maintenir sa forme parfaitement ronde, mais surtout de procurer d’excellents rebonds et d’avoir une bonne résistance à la pression lors des frappes. Sa souplesse est également à souligner et c’est d’ailleurs le matériau que les professionnels affectionnent.

La technologie AerowTrac : Le ballon de foot Nike SC3147 est doté de la technologie Nike AerowTrac. Elle consiste en des rainures gravées dans la surface de la balle qui permettent d’optimiser l’aérodynamisme du ballon et ainsi donner à ce dernier une trajectoire fidèle et cohérente ainsi qu’une stabilité et une précision incomparable lors des frappes de balle.

Les points faibles

L’assemblage : Le Nike SC3147 a été assemblé et cousu par machine. Bien que la finition soit irréprochable, sa solidité est inférieure par rapport à un ballon cousu main ou un ballon de foot thermocollé. L’étanchéité du ballon est aussi moindre même si elle reste excellente.

 

Puma Final Trainer : le meilleur rapport qualité/prix du moment

Le Puma Final Trainer est un ballon de foot conçu pour l’entraînement et les loisirs. Doté d’une enveloppe en polyuréthane renforcée par une mousse alliant TPE et polyester, et d’une vessie entièrement en caoutchouc, le Final Trainer est le ballon qui offre le meilleur rapport qualité/prix du moment. Découvrez sans attendre les points qui le caractérisent.

Puma Final Trainer

Les points forts

Le design : Si vous souhaitez un ballon de foot personnalisé, le Puma Final Trainer saura vous plaire. En effet, il est décliné en plusieurs couleurs flashy et propres à la marque Puma tels que le modèle white/lemon/tonic, le modèle bleu azur/red blast, le modèle red blast/black fizzy ou encore le modèle yellow/red blast, ainsi que le green gecko/deep lagoon. Une finition chromée donne également au ballon un look impressionnant.

L’enveloppe : Le ballon Puma Final Trainer possède une enveloppe entièrement faite en polyuréthane thermoplastique. Cette enveloppe est renforcée par une combinaison polyester / mousse pour donner au ballon à la fois une bonne résistance, mais aussi un toucher doux et une excellente réactivité à l’usage.

La vessie : Pour apporter plus de sensation au joueur, Puma a opté pour une vessie en caoutchouc sur ce modèle Final Trainer. Par ses propriétés élastiques, le caoutchouc donne de la souplesse au ballon ainsi qu’un rebond irréprochable. L’association vessie, renfort et enveloppe est parfaitement ronde et supporte aisément la pression, notamment en cas de frappe.

La taille : Comme son nom l’indique, le Puma Final Trainer est un ballon d’entraînement qui est disponible en plusieurs tailles. En effet, vous pouvez commander une taille 3 si le ballon est à destination d’un enfant de moins de 8 ans. Optez en revanche pour la taille 4 si le joueur fait entre 8 et 12 ans d’âge. Au-delà de cette catégorie, la taille 5 est plus qu’indiquée.

Les points faibles

Assemblage : Le ballon Puma Final Trainer a été assemblé et cousu par une machine. Ce type d’assemblage présente toutefois quelques inconvénients. Effectivement, il rend l’enveloppe plus fragile, moins durable, et surtout moins étanche qu’avec un assemblage par collage thermique.

 

Kipsta First Kick : un ballon de foot pas cher idéal pour débuter

Kipsta, la marque 100 % foot du label Decathlon vous propose le moins cher de tous les ballons de foot homologué par la FIFA. Le First Kick est un modèle doté de 31 panneaux avec 2 couches de lamination associées à une vessie faite d’une combinaison de butyle et de latex. Disponible dans toutes les tailles, petit (3), moyen (4) et standard (5), le First Kick a d’excellents arguments à vous proposer.

Kipsta First Kick

Les points forts

L’enveloppe : Le Kipsta First Kick dispose d’une enveloppe extérieure en PVC, doublée d’un renfort composé de 67.00 % de polyester et de 33.00 % d’acétate. Le PVC a l’avantage d’être à la fois durable et résistant. Il permet alors au First Kick d’affronter tous les types de surface et de météo.

La vessie : Le Kipsta First Kick dispose d’une vessie faite de 70.00 % de caoutchouc naturel et de 30.00 % caoutchouc butadiène. Le mélange latex et butyle constitue un très bon compromis entre souplesse, facilité de rebond et capacité à garder la forme sans perte de pression. La tendance des ballons de foot à se dégonfler en cas de non-utilisation est plus discrète avec le modèle First Kick.

Le prix : Grâce à l’association PVC et latex/butyle, le Kipsta First Kick peut être vendu à un prix défiant toute concurrence. En effet, si le premier est le moins cher de tous les matériaux utilisés dans la fabrication d’enveloppe de ballon, l’introduction du butyle dans la composition de la vessie permet d’abaisser encore plus son prix.

La résistance : Le Kipsta First Kick a fait l’objet de tests rigoureux avant d’être à la disposition de clients. Ainsi il a subi un test de 2500 shoots effectués par une machine à une vitesse de 50 km/h sur une courte distance de 2,5 m. Les résultats démontrent que ses coutures sont résistantes, et qu’aucune déformation (ni dans la sphéricité ni dans la circonférence) ne soit déplorée.

Les points faibles

L’assemblage : Compte tenu du prix du ballon Kipsta First Kick, il n’est pas étonnant de constater des fuites sur les coutures pour certains produits au bout de quelques jours. Ces coutures non résistantes, faites mécaniquement, subissent notamment des déchirures qui occasionnent des fuites à mesure des utilisations.

 

Comment gonfler un ballon de foot ?

Le gonflage est un critère très important dans le sport utilisant un ballon. Pour le football, il influe sur le rebond de la balle, la qualité et la trajectoire de la frappe ainsi que le toucher de balle. Si la plupart des ballons sont livrés déjà gonflés, la nature de la vessie et la fréquence d’utilisation du ballon font qu’il nécessite parfois quelques gonflages.

Étape 1 : Dans le cas où le ballon est livré dégonflé, il est utile de le secouer de manière à ce que la vessie puisse bien s’accrocher sous le trou de la valve.

Étape 2 : Il faut ensuite lubrifier légèrement le trou de la valve avec une huile pour vessie ou de la glycérine, pour pouvoir faire entrer l’aiguille de gonflage et prévenir les fuites. En y procédant, il est impératif de maintenir le ballon aussi droit que possible.

Étape 3 : Gonflez maintenant le ballon à l’aide de la pompe ou du compresseur de ballon, toujours en veillant à ce que la vessie soit en position verticale.

Étape 4 : Vérifiez que le ballon est à pression optimale en vous servant d’un manomètre. La norme réglementaire situe la pression idéale entre 0,6 et 1,1 bar (0,8 bar pour la norme FIFA).

Pour dégonfler le ballon, il suffit d’introduire l’aiguille de gonflage dans la valve et laisser ainsi l’air compressé s’échapper.

 

Comment choisir un ballon de foot ?

Voici les caractéristiques essentielles à prendre en compte au moment de choisir son ballon de foot.

Tout d’abord, un ballon de foot est constitué de deux parties : l’enveloppe et la vessie. L’enveloppe est la partie extérieure de la balle. Si à sa création l’enveloppe a été uniquement faite de cuir, l’avènement des matériaux synthétiques permet d’offrir plus de durabilité, de toucher et d’aérodynamisme à la balle. La vessie en revanche constitue la partie intérieure de la balle, celle qui retient l’air.

Les matériaux pour l’enveloppe

La matière qui fait l’enveloppe dépend de chaque constructeur. La différence se situe dans le toucher de balle, la précision et la puissance de la frappe ainsi que la cohérence de l’aérodynamisme.

  • Le cuir synthétique : Le cuir authentique, bien qu’offrant une belle balle, présente beaucoup d’inconvénients. Il se gorge d’eau en temps humide, s’érafle et se déchire facilement, mais surtout apporte un déséquilibre quand il s’étire de manière inégale. Le cuir synthétique a permis de gommer tous ces défauts puisqu’il résiste mieux malgré l’humidité et ne se déforme pas avec le temps. Il est la matière qui offre la meilleure sensation au toucher comme à la frappe, mais résiste moins aux sollicitations que ses homologues. De ce fait, on l’utilise pour la confection de ballon de foot officiel.
  • Le polyuréthane : Le ballon de foot en polyuréthane propose un excellent compromis entre la longévité et la qualité au toucher. Nettement plus doux que le PVC, le polyuréthane offre une excellente réactivité, mais pas aussi bonne que celle procurée par le cuir synthétique. Une balle en polyuréthane dispose généralement d’un revêtement brillant en couverture pour prévenir l’absorption d’eau. Pour ses nombreuses qualités, le polyuréthane est aussi beaucoup utilisé dans le haut niveau.
  • Le polychlorure de vinyle ou PVC : Le PVC est le matériau le moins coûteux pour la construction de l’enveloppe d’un ballon de foot. Il est également le plus durable et le plus résistant de tous. De ce fait, tout ballon fabriqué avec ce revêtement est capable de braver tous les temps et toutes les surfaces de terrain. Cependant, comme il est plus rigide et plus résistant, il ne procure pas le même toucher qu’un ballon en polyuréthane ou en cuir synthétique. Pour y remédier, les fabricants insèrent un rembourrage supplémentaire entre l’enveloppe et la vessie, ce qui rend le ballon un peu plus lourd.

Les matériaux pour la vessie

Si les ancêtres des ballons de foot étaient remplis de copeaux de liège, la découverte de la vessie a permis de faire un changement radical :

  • Le latex ou le caoutchouc : La vessie en latex ou en caoutchouc offre la meilleure sensation puisqu’elle est plus souple. L’excellent ressenti fait du latex, le matériau privilégié par les professionnels. Ainsi il équipe la plupart des ballons destinés au plus haut niveau et aux matchs officiels. Par contre il ne retient pas l’air convenablement, ce qui déforme le ballon après un certain moment.
  • Le butyle : Le butyle est un caoutchouc synthétique beaucoup plus rigide que le latex. De ce fait, une vessie faite en butyle est moins susceptible de dégonfler par rapport à celle en latex, mais au détriment de l’élasticité du ballon. On l’apprécie tout de même pour son prix très abordable.

Le mode d’assemblage du ballon

La manière dont le ballon a été assemblé lors de sa fabrication est également importante puisqu’elle permet de définir l’usage adapté pour le modèle :

  • Le cousu main : L’assemblage des panneaux se fait manuellement en utilisant un fil à la fois épais et robuste. La couture est donc bien solide et le ballon bien résistant tout en offrant un excellent toucher. Un tel ballon est idéal pour tout usage intensif comme les séances d’entraînement.
  • Le cousu machine : Une machine à coudre permet l’assemblage des panneaux du ballon. Le fil utilisé est plutôt fin ce qui réduit la résistance du ballon. Ce dernier convient à un usage modéré.
  • Le thermocollé : La liaison thermique est un procédé récent, utilisant la combinaison de la chaleur et d’un adhésif pour l’assemblage des panneaux. Le ballon produit est plus étanche et plus résistant à l’eau.

La taille du ballon

Il existe trois tailles de ballon, qui mettent en évidence des catégories de joueurs :

  • La taille 3 est celle d’un petit ballon de foot. Mesurant entre 57 et 60 cm de circonférence, cette taille est destinée aux enfants de moins de 7 ans
  • La taille 4 mesure entre 63 et 66 cm de circonférence. Le ballon de cette taille est idéal pour les joueurs entre 7 et 12 ans.
  • La taille 5 ou taille standard fait 68 à 70 cm de circonférence. Elle constitue la norme utilisée pour la fabrication de ballon de foot féminin et masculin au-delà de 12 ans.
Résumé
Mise à jour
Produits testés
Ballon de foot
Mon avis
51star1star1star1star1star

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.