Vous avez envie de changer votre poêle à granulés ? Ce guide d’achat est fait pour vous ! Nous allons voir comment choisir et installer l’appareil adapté à vos besoins, notamment en terme de puissance, de capacité du réservoir et de nuisance sonore.

Pour commencer, je vous propose de voir en détails quels sont les meilleurs poêles à granulés silencieux du moment en fonction des ventes et des avis des utilisateurs.

Quel poêle à granulés choisir ?

Top 3 du comparatif des poêle à granulés silencieux

  • Marina 11KW
    Le top du top !
  • Note : 19/20
  • Avantages
    Rendement
    Sécurité
    Nuisance sonore
  • Inconvénients
    Prix
  • Tessa 10KW
    Le meilleur rapport qualité/prix
  • Note : 18/20
  • Avantages
    Rapport qualité/prix
    Commandes à distance
    Fiabilité
  • Inconvénients
    Temps de chauffe
  • Marina 10KW
    Pour les petits budgets
  • Note : 16/20
  • Avantages
    Prix imbattable
    Simple mais efficace
    Faible consommation
  • Inconvénients
    Télécommande en option

 

Marina 11KW : le meilleur poêle à granulés silencieux du marché

La marque Interstoves, spécialiste dans la fabrication de poêles vous propose le pack Marina 11 kW de couleur noire intégrant le kit de fumisterie Dinak, un produit à la fois technologique, robuste, fiable et économe. Il est sans aucun doute le meilleur poêle à granulés silencieux du marché.

Marina 11KW

Voir le meilleur prix sur Manomano.fr !

 

Les points forts

La technologie : à la pointe de l’innovation, ce poêle dispose d’une fonction de programmation, qui vous permet de planifier le fonctionnement de l’appareil sur différentes plages horaires pendant toute une semaine. Le poêle peut aussi bénéficier en option d’une télécommande ou du Wifi afin de le commander à distance via un smartphone (sous iOS ou Android) ou un ordinateur.

La sécurité : il est doté d’une sonde ambiante pour contrôler activement la température, et d’une sonde de protection pourvue d’un fusible pour couper tout en cas de surchauffe.

Le rendement : le poêle Marina 11 kW offre des rendements exceptionnels de 90 % à puissance maximum, et peut aller jusqu’à 93,4 % à puissance réduite. En conséquence, vous pouvez faire une nette économie de granulés si on fait une comparaison avec son équivalent classique.

L’autonomie : à puissance maximum, le poêle consomme 2,23 kg de granulés par heure et à puissance réduite seulement 0,72 kg. Puisque la capacité du réservoir du Marina 11 kW est de 25 kg, l’autonomie maximum du poêle est évaluée à plus de 34 heures.

L’étanchéité : le terminal horizontal est adapté à toutes les épaisseurs de mur et est garanti étanche. Ainsi, l’aspiration d’air froid de l’extérieur et le refoulement de fumée sont évités pour plus de confort thermique et une totale préservation de l’air ambiant de la maison.

La fiabilité : le kit sortie ventouse du poêle a reçu l’agrément DTA CSTB 14/10-1582 et tout le système d’un DTA CSTB 14/16 – 2233, preuve de la fiabilité et de la qualité de sa conception.

Le dispositif silencieux : grâce aux équipements étanches, l’ensemble Marina 11 kW est remarquablement silencieux malgré la présence de soufflerie et de moteur électrique.

La hotline technique d’Interstoves : particulièrement appréciée par les consommateurs, la hotline francophone offerte par le fabriquant apporte conseils, et surtout assistance technique sur l’installation et le réglage du dispositif.

Les points faibles

Le Marina 11 kW est relativement cher. Cependant, c’est un équipement de haut de gamme, puissant, plein de qualité, performant et robuste, alors il est tout à fait normal que son prix soit élevé. En effet, il constitue un réel investissement si on le compare avec un poêle standard. De plus, il figure parmi les poêles à pellets silencieux du marché.

 

Tessa 10KW : le meilleur rapport qualité/prix du moment

Interstoves, l’un des meilleurs fournisseurs de poêles à bois et à granulés du marché, vous propose le Tessa 10 kW, un modèle décliné en 4 coloris, certifié flamme verte 7 étoiles. Ce produit, caractérisé par sa faible profondeur, dispose du meilleur rapport qualité/prix en terme de poêles à granulés en ce moment.

Tessa 10KW

Voir le meilleur prix sur Manomano.fr !

 

Les points forts

Les dimensions : le Tessa 10 kW est un poêle à granulé de couloir avec ses dimensions extra plates. En effet, sa hauteur, sa largeur et sa profondeur mesurent respectivement 106 cm, 85 cm et 28 cm.

Le rendement : à pleine puissance, le poêle à granulés Tessa propose des rendements de 90 % et presque 93,7 % à puissance réduite. Ces chiffres sont nettement supérieurs à ce que les bois en bûches fournissent, donc vous aurez la possibilité d’économiser tant en énergie qu’en combustible.

L’autonomie : le poêle consomme environ 2 kg de combustible par heure s’il tourne à pleine puissance et dans les 0,9 kg par heure à puissance minimum, ce qui donne une autonomie maximale de 27,7 heures pour un réservoir de granulés de 25 kg.

Le prix : compte tenu du rendement, du volume de chauffe évalué à 250m3, de l’autonomie de la poêle, de la puissance thermique proposée, on peut affirmer avec certitude que le Tessa 10kW dispose d’un rapport qualité/prix imbattable.

La fiabilité : le kit sortie ventouse horizontal accompagnant le poêle est de la marque Dinak une enseigne réputée pour la qualité de ses produits et qui possède l’agrément DTA CSTB 14/10-1582 ainsi que la certification CE pour marque de fiabilité.

Le respect de l’environnement : avec des rendements exceptionnels, des émissions de particules fines inférieures à 40mg/Nm3 et de monoxyde de carbone inférieurs à 0,12 %, on peut dire que le poêle à granulés Tessa respecte plus l’environnement que le poêle à bois classique.

Commande à distance : même si ce n’est qu’en option, il faut tout de même soulever cette possibilité importante et intéressante de pouvoir commander l’appareil à distance, grâce à une télécommande, ou encore mieux, à l’aide d’un Smartphone ou un ordinateur.

Les points faibles

Bien qu’étant étanche, le Tessa 10 kW est assez bruyant, la faute à une ventilation et une carcasse métallique dénuées d’isolation phonique. La mise en route ou la mise à l’arrêt du poêle prendrait aussi un temps considérable qu’on y laisserait même des minutes. Enfin, avec un système d’injection de granulés assez haut, on fait souvent voler les cendres et les résidus qui ne sont pas tombés dans le bac, lors du chargement de la buse.

 

Marina 10KW : le meilleur poêle à granulés pas cher

La marque Interstoves est sans conteste l’un des plus grands leaders dans son domaine, à savoir celui des poêles à bois et à granulés. D’ailleurs, il expose fièrement ses différents modèles, de l’entrée de gamme au plus haut de gamme. Ici, il nous propose son modèle Marina 10KW, qui figure parmi les appareils les moins chers du marché.

Marina 10KW

Voir le meilleur prix sur Manomano.fr !

 

Les points forts

Soucieux de l’environnement : tout comme ses « collègues » dans les gammes supérieures, celui-ci bénéficie également de la certification « Flamme Verte 7 Etoiles », ce qui sous-entend des émissions de carbone inférieures à 0,12% et des émissions de particules fines inférieures 40mg/Nm3.

Bonnes performances : même s’il ne rivalise pas avec les modèles haut de gamme, il fait tout de même un bon travail, avec des performances plutôt correctes. En effet, le rendement à puissance maximum s’élève à 86,4%, tandis qu’à puissance réduite, le rendement atteint 88,2%.

Prix abordable : certes, son prix est juste sous la barre des 1000 euros, mais il faut dire que de nombreux autres modèles se situent dans une plage tarifaire supérieure, à plus de 1500 euros. Pourtant, les performances ne sont pas trop éloignées.

Basse consommation : ce modèle présente même l’avantage d’être plus économe en combustible. Il ne demande que 1,9 kg/h de granulés à puissance maximale, et que 0,52 kg/h à puissance minimale. Les modèles les plus puissants se situent souvent à près de 2,5 kg/h à puissance maximale, et à près de 1 kg à puissance minimale.

Très bonne autonomie : il écrase également la concurrence avec son autonomie record de 48 h à puissance minimum.

Plusieurs fonctions : ce modèle a également hérité des fonctions intéressantes des autres modèles de gamme supérieure, comme la possibilité de programmer l’appareil sur 7 jours et sur différentes plages horaires. On retrouve aussi de nombreux modes dessus (stand-by pour s’arrêter une fois la bonne température atteinte, et redémarrer si nécessaire, le mode modulation, pour travailler en mode automatique.

Dispositif de sécurité : le Marina 10KW embarque aussi un dispositif antifeu, une sonde ainsi qu’un fusible de coupure, si l’appareil venait à surchauffer.

Les points faibles

Comme les autres modèles de la marque, et même ceux retrouvés en gamme supérieure, la commande à distance reste en option. Reste à savoir s’il faut rajouter combien, mais en tout cas, cette option demeure particulièrement intéressante. En effet, la possibilité d’utiliser une télécommande, ou de contrôler l’appareil via un Smartphone ou un ordinateur serait vraiment la cerise sur le gâteau.

 

Comment fonctionne un poêle à granulés ?

Un poêle à granulés utilise plus ou moins le même principe qu’une vieille cheminée. Il s’agit de brûler du bois, ou plus précisément des sciures de bois dans le cas d’un poêle à granulés, pour en diffuser la chaleur dans la pièce. La fumée est acheminée vers l’extérieur. Mais le système utilisé par le poêle à granulés est beaucoup plus avancé.

Les granulés ou les pellets

Ainsi, on utilise de la sciure de bois que l’on appelle granulés ou pellets. Ces derniers ont l’avantage d’avoir un faible taux d’humidité, ce qui favorise la qualité de combustion. Situé dans le réservoir, ce biocombustible est progressivement acheminé vers la chambre de combustion grâce à une vis sans fin. On peut maîtriser la vitesse de cet acheminement.

Obtention et diffusion de la chaleur

En brûlant, les granulés dans la chambre de combustion émettent de la chaleur, qui se diffusera dans la pièce, ou dans d’autres pièces à l’aide d’un système de ventilation. À noter que les modèles d’aujourd’hui embarquent des systèmes permettant des réglages précis ainsi que des programmations pour activer la combustion, à l’aide de simples boutons de commande. Certains modèles permettent même un contrôle à distance, via télécommande ou via une application sur Smartphone ou ordinateur.

À noter que le biocombustible est brûlé à l’aide d’une résistance électrique. En d’autres termes, l’appareil fonctionne sur prise secteur. Enfin, comme la combustion génèrera des cendres, il faudra vider régulièrement le cendrier.

 

Poêle à granulés ou poêle à bois ?

Chacun de ces deux différents types de poêles est intéressant, car il utilise du biocombustible. Ils offrent ainsi un certain avantage en termes de coûts de chauffage. Cela dit, chacun a aussi ses avantages et ses inconvénients. On va essayer d’en citer quelques-uns, pour vous aider à mieux choisir.

Le combustible

Le poêle à bois utilise des bûches de bois, comme la bonne vieille cheminée. Si les bûches sont moins chères à l’achat, il faudra toutefois prévoir de les entreposer quelque part à l’extérieur. Elles sont aussi salissantes, et peuvent abriter des insectes. Par ailleurs, elles ont une efficacité et une autonomie limitée. Une bûche offre généralement une autonomie de 4 heures, après quoi il faudra approvisionner l’appareil.

De son côté, le poêle à granulés utilise de la sciure de bois, avec un taux d’humidité plus faible, ce qui assure une meilleure combustion. Les granulés sont également plus propres, et sont stockés dans des sacs. Ces derniers ne demandent pas d’emplacement spécial à l’extérieur, ils peuvent être entreposés dans la maison, dans une pièce loin de l’humidité. En revanche, les sacs de granulés coûtent plus cher. Mais les poêles à granulés offrent plus d’autonomie.

Par contre, avec un poêle à bois, on retrouve l’ambiance chaleureuse de la bonne vieille cheminée, avec le crépitement et l’odeur particulière du bois qui brûle. Tandis qu’avec un poêle à granulés, ce sera surtout le bruit du ventilateur que l’on entendra.

Un poêle à granulés nécessite aussi beaucoup plus d’entretien qu’un poêle à bois. Il faudra régulièrement nettoyer le système pour éviter qu’il ne soit bouché par les cendres et/ou le cambouis.

L’efficacité

En termes de performances, il se trouve que les poêles à granulés sont plus efficaces, aussi bien en termes de propagation de la chaleur qu’au niveau de la facilité d’utilisation. Leur champ de couverture est nettement plus élevé, grâce à la diffusion de la chaleur par ventilation, par rapport au poêle à bois qui ne couvre généralement que la zone à proximité, un peu comme le ferait une bonne vieille cheminée.

En termes de confort d’utilisation, certains modèles de poêles à granulés peuvent même être commandés à distance, à l’aide d’une télécommande ou d’un Smartphone ou d’un ordinateur. En revanche, ils sont plus difficiles à monter, à cause de leur système complexe.

Le prix

Enfin, tout dépendra aussi de votre budget. Il se trouve que les poêles à bois sont plus abordables en termes de prix. Cela dit, on peut également trouver des poêles à granulés à moins de 1000 euros.

 

Comment installer un poêle à granulés ?

Si l’on veut faire simple, l’installation d’un poêle à granulés passe par trois étapes. La première sera avant tout de choisir l’emplacement de l’appareil. La deuxième, si ce dernier est livré en pièces détachées, sera le montage. Et la troisième sera d’installer le conduit d’évacuation de la fumée. Dite comme cela, l’opération semble facile. Voici quelques détails.

Choisir l’emplacement de la poêle à granulés

Le choix de l’emplacement est très important, car de cela dépendra aussi l’efficacité de la poêle, surtout pour les pièces à proximité. En général, il sera toujours mieux de le placer vers le centre de la pièce principale. Si vous voulez aussi qu’il chauffe l’étage supérieur, il sera alors plus judicieux de le placer près de la cage d’escalier.

En revanche, si l’appareil profite d’un système de canalisations permettant de diffuser la chaleur dans toutes les pièces, alors l’emplacement n’aura pas vraiment d’importance.

Le montage

Comme il s’agit d’un appareil d’une certaine taille, il est rare qu’il soit livré tout assemblé. Vous aurez généralement à l’assembler vous-même. Comme le système embarqué est plutôt complexe, il est conseillé de bien suivre le schéma de montage fourni dans la notice d’utilisation. Cela dit, avec de la patience et un peu d’huile de coude, l’opération devrait être à portée de tout le monde.

Installer le conduit d’évacuation

Dans l’idéal, vous avez déjà un conduit d’évacuation opérationnel, comme tous les logements construits depuis 2006. Dans le cas échéant, il faudra par exemple utiliser la vieille cheminée, à condition de vérifier l’étanchéité de celle-ci. On peut aussi faire passer un nouveau conduit étanche dans cette dernière.

Sinon, il faut aussi savoir que certains modèles sont maintenant équipés de conduits horizontaux, qui traverseront [rejoindront] le mur extérieur le plus proche. Toutefois, ce type de montage n’est pas vraiment adapté en copropriété, seulement en logement individuel.

 

Comment choisir son poêle à granulés ?

Comme vous vous en doutiez bien, il existe de nombreux modèles de poêle à granulés, et également de nombreuses marques qui se disputent le marché. Mais alors, quels sont les critères de choix pour déterminer lequel serait le mieux adapté à nos besoins et à notre budget ? Voici quelques éléments de réponses.

Le prix

Cela va sans dire, l’achat d’un poêle à granulés est un investissement important. Le prix sera alors forcément l’un des premiers critères de choix. Pour cela, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un investissement sur le long terme, et que l’appareil participera beaucoup à l’économie sur le chauffage. Dans tous les cas, il faut noter que l’on peut retrouver des modèles proposés à un peu moins de 1000 euros, des modèles fonctionnels et fiables.

Les performances

Bien entendu, les performances de l’appareil dépendront aussi du prix. Mais pensez tout de même à comparer le rendement de chaque appareil. De manière générale, il existe deux types de rendement, celui à puissance maximale qui est souvent inférieure à celui à puissance réduite. Plus le taux de rendement s’approchera de 100 %, mieux ce sera.

Pensez aussi à vérifier la consommation de granulés. Là aussi, la consommation sera différente en fonction que vous choisissiez la puissance maximale ou minimale. En rapport direct avec la consommation, on a ensuite l’autonomie qui peut aussi varier en fonction de la puissance utilisée. À ce niveau, il faut savoir que certains appareils peuvent atteindre une autonomie de 48 h. La capacité du réservoir à granulés est aussi à vérifier.

Par ailleurs, pensez aussi à vérifier et à comparer la puissance thermique, la consommation de courant, les émissions de CO2 et de particules fines, etc.

Les options

Ici, on veut surtout parler de facilité d’utilisation. Vérifiez si l’appareil dispose d’un mode automatique qui lui permettra de s’autoréguler en fonction de la température ambiante, et/ou d’un mode « en attente », lui permettant de s’arrêter une fois la température atteinte, et de redémarrer lorsque celle-ci descend. Pensez aussi à vérifier la possibilité de programmation, pour choisir les plages horaires de fonctionnement de l’appareil.

Comme dit plus haut, certains appareils vont même jusqu’à proposer la possibilité d’une commande à distance, soit via télécommande [fournie ou non ?], soit via un Smartphone ou un ordinateur par le biais d’une application.

Les accessoires

Il est important de vérifier les accessoires fournis avec l’appareil. Si certains modèles sont fournis avec tout le nécessaire, notamment pour le conduit d’évacuation [brides, emboitements, collier mural, coude, conduit, élément droit, etc.], d’autres ne le sont pas.

Le design

Un poêle à granulés est un meuble à part entière qui viendra participer à la déco de la pièce où il sera installé. De manière générale, on le retrouve dans le salon, et il se doit donc d’être joli. Par ailleurs, comme tout le monde ne profite pas des mêmes espaces/surfaces dans leur habitation, les marques ont également conçu des modèles de différentes tailles. Certains sont imposants, d’autres le sont moins, et pourront par exemple être installés dans un couloir.

Résumé
Mise à jour
Produits testés
Poêle à granulés
Mon avis
51star1star1star1star1star

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.