Il ne suffit pas de posséder un processeur puissant pour pouvoir profiter des jeux vidéo récents et autres logiciels de montage vidéo. Une carte graphique adaptée est également nécessaire !

Heureusement, même si votre budget est limité, il y a toujours la possibilité de trouver un compromis intéressant en terme de puissance/prix.

Voici un guide d’achat des meilleurs cartes graphiques puissantes du moment en fonction des performances dont vous aurez besoin !

Quelle carte graphique gamer choisir ?

Comparatif du top 3 des cartes graphiques puissantes

  • GeForce RTX 2080
    Le top du top !
  • Note : 19/20
  • Avantages
    Haut de gamme
    Silencieux
    Design
  • Inconvénients
    Consommation électrique
  • GeForce GTX 1060
    Le meilleur rapport qualité/prix
  • Note : 17/20
  • Avantages
    Rapport qualité/prix
    Refroidissement
    Efficacité
  • Inconvénients
  • GeForce GTX 1050 Ti
    Pour les petits budgets
  • Note : 15/20
  • Avantages
    Simple mais efficace
    Prix imbattable
    Consommation électrique
  • Inconvénients
    Limitée pour certains jeux récents

 

GeForce RTX 2080 : la meilleure carte graphique gamer sur le marché ?

Depuis que vous avez goûté à la mise à jour de votre PC gamer, en termes de composants, vous avez été inoculé par le virus. En effet, vous vous retrouvez actuellement à rechercher régulièrement de meilleurs composants, pour profiter d’une très bonne configuration, mais aussi pour pouvoir profiter des derniers titres sortis en termes de jeux ou autres (logiciel de traitement vidéo ou photo). C’est alors normal de vous voir sur cette page dédiée aux meilleures cartes graphiques actuelles. Ici, on a justement le GeForce RTX 2080. Voici ses principales caractéristiques :

GeForce RTX 2080

Les points forts

Design : Autant dire que c’est tout simplement un monstre, ce qui est bien rendu avec son design agressif et monstrueux. Pensez à faire de la place dans votre tour, pour accueillir ses dimensions tout sauf discrètes, avec ses trois ventilateurs. La bête pèse 1,20 kg sur la balance, pour ses 33 x 14 x 6 cm (L x l x H).

Silencieux : Mais il s’agit d’une bête qui ne hurle pas, au contraire, elle sait se faire très discrète même lorsqu’elle est poussée jusque dans ses derniers retranchements. Vous ne serez donc pas perturbé lors de vos longues séances de jeux, tout comme votre entourage. De plus, lorsque la carte est au repos, les ventilateurs vont même jusqu’à s’arrêter, pour vous faire profiter d’un calme déconcertant, à vous poser la question si la carte fonctionne toujours.

Refroidissement très efficace : Bien entendu, les ventilateurs représentent une partie de tout le système de refroidissement de cette carte graphique puissante. Ainsi, on peut citer un nombre supérieur (7 unités en tout) de caloducs en cuivre nickelé, deux radiateurs à ailettes bien plus épais comparés à ceux que l’on retrouve sur la première version du système, des arêtes à extrémités en forme de vagues, tout pour augmenter l’efficacité du refroidissement.

Éclairage personnalisable : Cette carte graphique gamer va jusque dans les moindres détails, en vous proposant de nombreuses possibilités dans la personnalisation de l’éclairage. Tout se gère grâce à l’application Mystic Light de MSI, et de plus, ce système peut être combiné avec d’autres produits Mystic Light (carte mère, dissipateur, clavier, casque gamer, souris, etc.), dans le but d’avoir une cohérence de l’éclairage.

Performances : Cela va sans dire, les performances sont bien au rendez-vous avec cette carte graphique. La fréquence réelle moyenne est de 1920 MHz, avec de faibles oscillations entre 1905 et 1935 MHz, tandis qu’en overclocking manuel, on atteint les 2055 MHz, et une mémoire qui ne dépasse pas cependant les 1945 MHz.

Avec sa puissance phénoménale, elle peut faire tourner de nombreux jeux en tant que carte graphique 4K, elle peut également servir de carte graphique pour miner des bitcoins ou autre cryptomonnaie. Vous avez également ici une très bonne carte graphique pour VR.

Les points faibles

Consommation électrique élevée : Ce que les testeurs ont remarqué comme point faible sur cette carte graphique, c’est sa consommation électrique plutôt élevée qui ne fait pourtant pas place à une augmentation franche des performances par rapport au modèle de référence (RTX 2080), ce qui entraîne logiquement une baisse de l’efficacité énergétique (rapport performances / consommation électrique). Le prix constitue également un important frein.

 

GeForce GTX 1060 : le meilleur rapport qualité/prix du moment

Sur le marché des cartes graphiques, il est vrai que les prix baissent au fil des mois et des années, mais très lentement. Aussi, si vous n’aviez pas eu le cœur d’investir une somme phénoménale dans une carte graphique très performante, n’espérez pas que son prix devienne abordable un jour, surtout par rapport à d’autres versions beaucoup plus accessibles. Ainsi, en faisant certaines concessions, on peut tout de même retrouver des cartes graphiques à très bon rapport qualité/prix, comme le modèle GeForce GTX 1060.

GeForce GTX 1060

Les points forts

Design : En regardant cette carte graphique, vous comprendrez rapidement et aisément qu’il s’agit d’un modèle pour gamer. Bien entendu, sa puissance vous permet aussi de vous servir comme une carte graphique pour Photoshop. Mais là n’est pas la question, on veut surtout souligner son design agressif, et son parfait mélange de couleur, le rouge et le noir, faisant penser à un modèle « sport ».

Par ailleurs, ce modèle profite d’une très bonne conception. Il a la particularité d’être compact que les modèles de la concurrence. Cela offre un rendu très bien équilibré, et un sentiment de design solide. De plus, cette compacité vous facilitera énormément la tâche lorsque vous intégrerez la carte dans votre tour.

Refroidissement efficace : Parmi les qualités que l’on est en droit d’attendre d’une bonne carte graphique, c’est le niveau de refroidissement. À ce propos, le système utilisé par ce modèle est très efficace, avec notamment le module Twin Frozr de 6ème évolution, avec ses deux ventilateurs de 9,5 cm de diamètre, son large radiateur à ailettes traversé par 3 caloducs nickelés, une base également nickelée, etc.

Silencieuse : Le refroidissement est en étroite relation avec les performances sonores. Sur le GeForce GTX 1060, le niveau de bruit a été spécialement étudié et limité à 39,7 dBA en pleine charge, ce qui figure tout simplement parmi les notes les plus basses du marché avec des performances équivalentes (voire même comparé à des modèles de gamme supérieure). Les ventilateurs s’arrêtent même lorsque la puissance 3D n’est pas utilisée, ce qui réduit le bruit à néant.

Performances : Cette carte graphique est particulièrement performante, il n’y a qu’à voir ses caractéristiques techniques. Mais l’on tient tout de même à faire remarquer ses très bons résultats d’overclocking. Les chiffres sur le papier vont d’une vitesse de GPU théorique de 1784 MHz en mode Gaming, de 1708 MHz en mode Silent, et de 1809 MHz en mode overclocking, ainsi que 8100 MHz au niveau de la mémoire.

Vous seriez même agréablement surpris de chiffres plus élevés dans la pratique. Par exemple, en lançant un benchmark carte graphique, les testeurs sont même parvenus à des chiffres jusqu’à 1987 MHz en mode OC.

Les points faibles

Partie logicielle : Difficile de critiquer ce chef d’œuvre. Toutefois, beaucoup d’utilisateurs ont regretté qu’il faille deux logiciels pour contrôler l’ensemble des fonctionnalités, même si la gestion est ainsi plus complète. Le prix semble aussi élevé, par rapport à ses concurrents directs. Mais ce modèle se justifie ainsi avec quelques plus par rapport aux autres.

 

GeForce GTX 1050 Ti : une carte graphique pas chère mais fiable

Bien sûr, en cherchant bien, on peut toujours tomber sur un modèle pas cher, d’entrée de gamme, une bonne carte graphique pour jouer tout en faisant néanmoins certaines concessions au niveau des rendus ou la qualité graphique. En recherchant encore mieux, on peut dénicher des perles rares, comme le GeForce GTX 1050 Ti. Il vous permettra de jouer et d’effectuer d’autres tâches sur votre moniteur Full HD, il ira même jusqu’à vouloir faire jouer certains titres peu gourmands en 4K.

GeForce GTX 1050 Ti

Les points forts

Le prix : Lorsqu’on constate les tarifs pratiqués sur le marché des cartes graphiques, on peut être surpris aux premiers abords, si on est un noob dans le domaine. Certes, il existe une première version « allégée » de ce modèle, encore plus abordable, mais qui n’a que peu d’intérêt. Celui-ci voit ses performances légèrement boostées, et son prix plus élevé en vaut largement le coût par rapport à ses concurrents, notamment ceux de gamme supérieure.

Les performances : En continuant sur ce qui vient d’être dit, certains testeurs annoncent même que ce modèle représente la crème de la crème, entre tous les modèles GeForce GTX 1050 Ti. MSI a notamment su proposer avec ce produit le maximum qu’elle a pu tirer de la puce GP107.

Les performances sont vraiment honorables, avec une vitesse de GPU jusqu’à 1468 MHz en mode Gaming, jusqu’à 1493 MHz en mode OC, et jusqu’à 1392 MHz en mode Silent. Quant à la partie mémoire, elle va respectivement jusqu’à 7008 MHz, à 7108 MHz et également jusqu’à 7008 MHz en mode Silent.

Design : Malgré ses performances plutôt en deçà de ce qui se retrouve dans les gammes supérieures, le GeForce GTX 1050 Ti reste fier d’afficher ses bonnes couleurs de Gamer, avec le peu qu’il propose. Ainsi, il arbore cette fameuse combinaison entre le rouge et le noir, soulignant de belles performances et une appartenance au monde du Gaming.

Consommation électrique : Ce critère figure parmi les points les plus importants à vérifier avant l’achat d’une carte graphique. Il se trouve que, avec ses performances plutôt modestes (mais suffisantes pour beaucoup), la consommation électrique du GeForce GTX 1050 Ti est très faible. Elle est même de moitié, comparée à un GeForce GTX 960. Cela propulse en conséquence son efficacité énergétique (rapport performances / consommation électrique).

Silencieux : Par ailleurs, qui dit faible consommation électrique dit aussi moins d’émissions caloriques, et moins de sollicitation des ventilateurs. En résumé, ce modèle est particulièrement silencieux, extrêmement silencieux.

Partie logicielle : Tout le monde apprécie beaucoup l’écosystème logiciel de Nvidia, le GeForce Experience, permettant d’optimiser facilement et rapidement les réglages et performances de votre carte graphique, et offrant de nombreuses autres fonctionnalités intéressantes (capture vidéo, capture d’écran, diffusion de capture avec Twitch, etc.).

Les points faibles

Compromis : On a beau creuser, on n’a pratiquement rien trouvé de bien réprimandable sur ce produit, une fois que l’on sait qu’il ne s’agit pas d’un foudre de guerre. Mais c’est peut-être là le problème. Comme dit plus haut, il faudra faire des compromis, et oublier certains jeux récents et trop gourmands en ressources.

 

Comment changer / installer une carte graphique ?

Tous les fans de jeux, ainsi que les professionnels qui ont besoin d’une bonne carte graphique pour leur tâche, ont l’habitude de surveiller les nouvelles cartes fraîchement sorties sur le marché, leurs performances, mais aussi le prix d’anciennes cartes qui pourraient faire l’affaire, et/ou qui sont plus dans leur budget. Mais lorsqu’on a repéré la carte graphique idéale, il ne suffit pas de l’acheter, il faut également vérifier certains paramètres d’installation.

Ce qu’il faut vérifier

En effet, même si une carte graphique nous plaît bien, elle pourrait très bien être incompatible avec votre configuration. Par exemple, même s’il reste possible d’accoupler une GeForce RTX 2080 avec un processeur core 2 duo, certains jeux et autres applications requièrent des processeurs récents et fixent même des configurations minimums. Aussi, en fonction de vos besoins, vérifiez tout d’abord si votre configuration actuelle, avec la nouvelle carte graphique, répond bien à vos besoins.

Par ailleurs, il faudra aussi vérifier la place disponible dans votre tour. En effet, la plupart des cartes graphiques, notamment les plus performantes, ont une certaine dimension. Vérifiez donc celles de la nouvelle carte graphique, et voyez si votre tour ou votre boîtier a l’espace nécessaire pour l’accueillir. Dans le cas échéant, il faudra rechercher une autre carte graphique plus compacte, ou investir dans un nouveau boitier.

Enfin, il y a aussi la partie alimentation. En général, une partie de l’alimentation est piquée sur le PCIe, mais une autre partie requiert l’utilisation de cordons PCIe. On retrouve alors 6 ou 8 broches, mais des adaptateurs permettent de solutionner les problèmes d’incompatibilité. Après, tout est question de branchement. Il suffit de bien suivre les instructions fournies dans le manuel d’utilisation.

 

Comment choisir une carte graphique ?

Le plus navrant avec la dure loi de la concurrence, c’est qu’on se retrouve toujours dans l’embarras du choix avec des dizaines et des centaines de produits concurrents. On ne sait plus où donner de la tête lorsqu’il s’agit d’en choisir un pour soi. Mais d’un autre côté, c’est aussi un grand avantage pour les consommateurs qui se donnent la peine de bien comparer les produits sur le marché. Cela vaut aussi pour les cartes graphiques. Et heureusement, nous sommes là pour vous faciliter la tâche. Voici alors les critères qu’il faudra vérifier avant l’achat.

La puissance

Cela va sans dire, lorsqu’on projette d’upgrader sa machine, c’est avant tout une question de puissance, ce qui est en étroite relation avec les performances. À ce propos, il faut bien faire attention, car beaucoup font l’erreur de se focaliser sur la capacité en mémoire de la carte graphique. Par exemple, beaucoup pensent qu’une carte avec 4 Go de mémoire est plus performante qu’une autre avec seulement 3 Go. Cela peut être vrai dans certains cas, mais ne l’est pas toujours. Il faut plutôt vérifier à quelles vitesses peut tourner la carte.

Ainsi, il faut se pencher un peu plus sur les fréquences en MHz de la carte graphique, à travers ses différents modes de fonctionnements (Silent, Gaming, OC). À titre de référence, une carte graphique tournant à près de 1500 MHz offre déjà d’assez bonnes performances, le mieux étant toujours celles qui arrivent à proposer mieux, cela va de soi. Une très bonne carte graphique peut par exemple monter dans les 2000 MHz. Après, le coût sera bien différent.

Un conseil est de ne pas non plus se focaliser sur les valeurs maximales, car l’idéal reste de ne pas constamment pousser son matériel dans ses derniers retranchements. Il est mieux que la carte puisse atteindre la bonne puissance avec un rythme moins soutenu. À titre d’exemple, une voiture citadine atteint difficilement les 130 km/h, et tient difficilement une telle allure, par rapport à une sportive ou une routière. C’est plus ou moins le même principe.

Les performances

En effet, la puissance à elle seule ne suffit pas à constituer le critère performance. Il faut aussi vérifier le système de refroidissement. Puisqu’une carte graphique est amenée à être particulièrement sollicitée, surtout dans les jeux gourmands en ressources, elle aura tendance à monter en température. Pour maintenir une certaine efficacité, il faut que le système de refroidissement soit particulièrement performant, pour éviter des bugs ou des plantages. Vérifiez ainsi la température maximale que la carte graphique peut atteindre. Plus c’est élevé, plus le système a du mal à refroidir efficacement.

Un autre critère de performance, on a également le niveau sonore, qui est en étroite relation avec l’efficacité du système de refroidissement. Plus ce dernier est compétent, plus les ventilateurs n’ont pas besoin de tourner à fond. Dans certains cas d’utilisation, ces derniers n’auront même pas besoin de tourner, tellement le système est performant. Dans tous les cas, le niveau sonore est exprimé en décibel. Plus c’est élevé, plus ce sera bruyant.

La gamme et le prix

Comme c’est du commerce avant tout, il est aussi forcément question de prix. Il est logique que les produits haut de gamme coûtent plus cher que ceux de moyenne gamme, et que ces derniers soient aussi plus chers que les entrées de gamme. Mais en termes de cartes graphiques, il existe une possibilité intéressante. En effet, dans chaque gamme, les constructeurs élaborent aussi de nombreuses versions allant de la basique à la plus élaborée.

Ainsi, une version élaborée d’entrée de gamme pourrait par exemple faire concurrence à un modèle de base de moyenne gamme, et cela pourtant avec des grilles tarifaires différentes. À vous de choisir en fonction de vos besoins et de votre budget.

Résumé
Mise à jour
Produits testés
Carte graphique
Mon avis
51star1star1star1star1star

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.