Une imprimante mobile permet comme son nom l’indique d’être facilement transportable. C’est un critère qui peut être particulièrement important pour nombre d’utilisateurs, notamment ceux qui aiment voyager en permanence avec leur appareil photo !

Mais le choix n’est pas simple tellement il existe de modèles différents ! C’est pourquoi je vous propose un guide d’achat pour faire le tour d’horizon des meilleures imprimantes portable du moment !

Quelle imprimante portable choisir ?

Comparatif du top 3 des imprimantes portatives

  • HP Sprocket
    Le top du top !
  • Note : 19/20
  • Avantages
    Qualité d’image
    Rapidité
    Autonomie
    Ergonomie
  • Inconvénients
    Prix
  • Fujifilm Instax Share
    Le meilleur rapport qualité/prix
  • Note : 18/20
  • Avantages
    Rapport qualité/prix
    Qualité et rapidité d'impression
    Facile à utiliser
  • Inconvénients
    Cout d'impression
  • Polaroid ZIP
    Pour les petits budgets
  • Note : 16/20
  • Avantages
    Prix imbattable
    Simple mais efficace
    Cout d'impression
  • Inconvénients
    Qualité d'image

 

HP Sprocket : la meilleure imprimante portable sur le marché ?

Simplicité, instantanéité, tels sont les mots qui qualifient cette imprimante nomade HP Sprocket. Compacte et portable, elle est conçue pour vous accompagner partout, et répond à merveille aux exigences de la photo instantanée en vous proposant des clichés au format 5 x 7,6 cm (2 x 3 po). La connexion avec le Sprocket se fait notamment par Bluetooth, et il est géré par une application disponible sur Android et Ios. Découvrez en détail les qualités premières de cette imprimante portable haut de gamme pour smartphone.

HP Sprocket

Les points forts

La technologie d’impression : L’imprimante HP Sprocket utilise la technologie d’impression ZINK™ (pour Zero-Ink) qui ne nécessite ni encre ni ruban d’impression ni toner mais plutôt un papier particulier multicouche. Grâce à des têtes chauffantes, le Sprocket permet la fusion des cristaux étalés sur le papier pour révéler les différentes couches de couleur afin de constituer une impression fidèle de l’image. La photo restera nette pendant 15 ans si elle est exposée au soleil et plus de 50 ans dans le cas contraire.

La qualité d’image : La qualité est au rendez-vous en termes d’image, bien que le résultat ne soit pas exactement comme la photo prise. Toutefois par rapport à ce que fait la concurrence, on trouve que le jaune, le bleu, le rouge présentés par le Sprocket sont très bien rendus. Il n’y a que le cyan et le vert qui sont les moins réussis. L’imprimante dispose également d’une résolution maximale de 313 x 400 ppp, amplement suffisante pour le format du cliché.

L’instantanéité : 40 secondes sont nécessaire au HP Sprocket pour imprimer en couleur dans une qualité normale, une photo 4 x 6 ou une photo 10 x 15. Par rapport aux imprimantes de la même gamme, on peut affirmer que ce temps d’impression est plutôt rapide. Ceci s’explique par la technologie d’impression Zink utilisée pour faire sortir les clichés.

L’ergonomie : Le Sprocket est une véritable imprimante de poche avec sa toute petite taille 7,5 x 11,6 x 2,3 cm, sa forme générale et surtout ses bords arrondis. Elle est également très simple à utiliser puisqu’elle ne dispose que d’un seul bouton pour commander la marche et l’arrêt de l’appareil. L’état de l’imprimante est affiché par deux petits LED et enfin un orifice vous permet de glisser une dragonne qui est plutôt pratique pour l’emmener partout.

L’autonomie : HP a doté le Sprocket d’un module d’alimentation intégré rechargeable via le port micro-USB. Cette batterie est capable d’imprimer près de 60 feuilles, pour une consommation d’énergie moyenne de 15,91 W, de quoi vous occuper tout un weekend sans avoir peur d’être à court de charge. Enfin, le Sprocket dispose de la Technologie HP Auto-Off, un système d’extinction automatique permettant à l’imprimante de s’éteindre après quelques minutes d’inactivité afin d’économiser la batterie.

L’appairage : Le HP Sprocket se connecte au smartphone via la technologie Bluetooth 3.0. L’appairage se fait en deux clics pour la première utilisation, mais une fois que l’imprimante est enregistrée sur le smartphone, elle se connecte tout de suite à ce dernier dès sa mise sous tension. Toutefois, on remarque qu’une validation manuelle est toujours requise à chaque démarrage ce qui à la longue peut être rébarbatif.

Les points faibles

La surchauffe : Il est impossible d’enchainer plusieurs impressions avec le HP Sprocket, car après 3 ou 4 tirages, l’appareil signale une surchauffe. Dans ce cas, il faut le laisser se reposer quelques instants avant d’envoyer une nouvelle impression. Il arrive même que ce délai d’attente se prolonge en quelques minutes ce qui peut embêter quelques-uns. Toutefois, au regard de la technologie ZINK™ (utilisation de tête chauffante), ce problème est plus que normal.

 

Fujifilm Instax Share : le meilleur rapport qualité/prix du moment

Le Fujifilm Instax Share SP-2 n’est pas une imprimante conventionnelle puisqu’elle imprime sur des films Instax Mini à la manière des appareils photo instantanés vintages. Les évolutions entreprises par Fujifilm par rapport à ce qu’était l’excellent SP-1 sont flagrantes : un design plus sérieux, une qualité d’image supérieure et surtout une ergonomie repensée. Découvrez sans tarder les atouts de cette imprimante portative WiFi détenant le meilleur rapport qualité/prix du marché actuel.

Fujifilm Instax Share

Les points forts

L’ergonomie : L’un des points forts du Fujifilm Instax Share SP-2 est son excellente ergonomie. Mis à part un bouton marche/arrêt un peu trop sensible, tout a été pensé pour que la prise en main de l’imprimante soit intuitive et immédiate : bouton « reprint », recharge par micro-USB, bac à papier facilement accessible, affichage de nombre de vues restantes, appairage par WiFi, et application pratique.

L’autonomie : Défaut majeur dans la version SP-1 de l’Instax Share, le SP-2 est désormais équipé de batterie au lieu de piles. Le fait qu’elle soit amovible vous permet de la remplacer immédiatement par une autre en cas de long déplacement. Toutefois, vous pouvez directement charger la batterie dans l’imprimante même par la présence du port micro-USB, en plus vous avez le droit d’imprimer même pendant la recharge.

La qualité d’image : Le Fujifilm Instax Share SP-2 propose une superbe qualité d’image avec notamment un excellent rendu des couleurs et une résolution de 320 dpi pour 800×600 pixels de l’image. Par rapport à son prédécesseur, le SP-2 offre plus de détails et gère mieux les expositions. Toutefois, on aperçoit que la colorimétrie est plus saturée par rapport à ce que peuvent produire les imprimantes concurrentes, mais cela vous permet néanmoins d’obtenir des images plus chaudes.

La rapidité d’impression : Le Fujifilm Instax Share SP-2 est vraiment une imprimante instantanée puisque grâce à sa méthode d’impression unique par système d’exposition à un laser OLED tricolore, il arrive à sortir une image en seulement 10 secondes après l’envoi de l’impression à partir du téléphone. Ce système d’exposition au laser a aussi permis de réduire énormément le bruit d’impression et rend le SP-2 bien plus discret.

L’application : L’Instax Share SP-2 peut être piloté par tout appareil Android ou Ios ayant une connexion WiFi. Il suffit pour cela de disposer de l’application Instax Share. Cette dernière est fluide et intuitive, et propose des options très utiles comme les filtres intelligents, la possibilité de combiner jusqu’à 4 images dans une seule photo, l’impression sur 2 vues, mais surtout l’accès direct à la galerie et aux réseaux sociaux.

Les points faibles

Le cout de l’impression : Il faut savoir que les films utilisés par l’imprimante Fujifilm Instax Share SP-2 sont du type Instax Mini. Vendus séparément de l’appareil, et souvent en cartouche de 10 ou en pack de 2 cartouches, l’achat de ces films fait monter le prix d’une photo à près de 1 € en moyenne, auquel on ajoute une capacité d’impression de l’appareil limitée à une centaine de photos. Le tout fait que le cout d’impression de la photo avec le SP-2 revienne cher.

 

Polaroid ZIP : une imprimante portative pas chère mais fiable

Dans la gamme d’imprimantes portables pour smartphone pas chère, nous vous présentons le Polaroid ZIP. Présenté la première fois au CES 2015, le Zip Mobile Printer révolutionne par sa taille un poil plus grande qu’un smartphone. Pour se connecter avec les smartphones, le Zip utilise la technologie NFC ou Bluetooth et se pilote grâce à une application mobile gratuite. Doté d’une batterie de 500 mAh en lithium-polymère qui se recharge via un port mini-USB, il vous permet d’imprimer instantanément vos photos pendant vos déplacements. Focus sur ses principales caractéristiques.

Polaroid Zip

Les points forts

La dimension : Avec une longueur de 11,5 cm, une largeur de 7,5 cm et une épaisseur de 2,2 cm, le Polaroid Zip est à peine plus grand que certains smartphones. Ces dimensions combinées à un poids de 185 g sont très intéressantes dans le sens où on peut glisser facilement l’imprimante dans une poche et l’emmener partout avec soi. Très utile pour immortaliser instantanément les moments forts !

L’autonomie : L’imprimante Polaroid Zip est dotée d’une batterie en lithium-polymère de 500 mAh, caractérisée par un poids très léger et un cycle de vie plus conséquent qu’une batterie en lithium-ion. Cette batterie se recharge via le port micro-USB disponible sur l’imprimante et atteint sa capacité maximale en une heure et demie. Avec cette charge maximale, vous pouvez effectuer jusqu’à 25 tirages.

La méthode d’impression : Le Zip Mobile Printer utilise la technologie Zink pour imprimer ses photos. Cette technologie sans encre, sans toner et sans ruban nécessite l’utilisation de feuilles spéciales appelées Zink Instant Paper. Ce type de feuille est composé d’une superposition de cristaux qui se colorent à une température élevée.

Le cout de l’impression : Le cout d’un tirage photo sur le Polaroid Zip est parmi les moins chères sur le marché des imprimantes instantanées. Ceci s’explique par le prix de l’appareil, qui est très abordable, ainsi que le prix du consommable, en l’occurrence du Zink Instant Paper qui est nettement moins cher que le papier utilisé par les autres marques.

L’application : La connexion avec le Polaroid Zip se fait par protocole NFC ou par Bluetooth. L’application qui gère l’imprimante offre la possibilité de retoucher les photos prises par l’utilisation de filtres créatifs, le réglage de la luminosité et du contraste, l’ajout de cadre, la superposition de plusieurs images sur une seule et même impression, et même l’ajout d’un mot de passe ou d’un code GR pour faire lien avec un message secret. Fluide et intuitive, cette application est le compagnon idéal du Zip.

Les points faibles

La qualité des images : Il faut avouer que la qualité des images proposées par l’imprimante Polaroid Zip Mobile Printer n’est pas fameuse. On le remarque notamment sur le degré d’exposition des photos qui sont nettement plus sombres que celles que vous visionnez sur votre smartphone.

 

Comment fonctionne/brancher une imprimante portable ?

Rien ne vaut une photo tirée sur papier, que ce soit en termes de charme ou sur le plan pratique. En effet, l’ère du numérique nous a amenés à prendre des milliers de photos qui ne servent finalement qu’à encombrer l’espace de stockage de nos PC ou de nos smartphones. C’est pour cela que l’imprimante portable est la dernière trouvaille qui fait fureur pour tous les amateurs de clichés et de souvenirs, car grâce à cet appareil de poche, on peut instantanément imprimer des photos, quelle que soit sa provenance.

Tout d’abord, il faut appairer le smartphone avec l’imprimante. Normalement cette manœuvre se fait en quelques « clics » que ce soit en WiFi, en Bluetooth ou en NFC. Bien évidemment, les deux appareils doivent être allumés et à proximité. Ensuite, il vous faut saisir les moments spéciaux ou inédits avec le smartphone. Grâce à l’application qui est associée à l’imprimante, vous pouvez embellir, modifier, traiter ou combiner vos photos avec votre touche personnelle et créative.

Enfin, imprimez vos photos via l’application et l’imprimante se charge du reste !

 

Comment choisir imprimante photo portable ?

Bien que le marché des imprimantes portables ne soit pas encore inondé par des produits de tout genre, la technologie est en pleine croissance et le nombre de marque et de référence suit également le même rythme. Il n’est donc pas aussi simple de se retrouver dans les différents produits proposés. Voici donc un petit aperçu des caractéristiques dont il faut tenir compte si vous êtes décidé à investir dans une telle technologie.

La méthode d’impression utilisée

Puisque l’impression par imprimante portative est une technologie plutôt récente, chaque fabricant apporte son lot de trouvaille en ce qui concerne la méthode d’impression, et souvent avec, le film ou le papier adapté pour effectuer les tirages. Nous ne citerons que les plus réputés et les plus utilisés actuellement dans ce qui va suivre.

  • Impression par sublimation thermique : cette technologie est utilisée notamment par la marque Canon pour ses imprimantes portatives. Il s’agit de transformer les encres sensibles à la chaleur en gaz pour les combiner immédiatement au papier de transfert. Ce procédé permet d’avoir des photos avec des excellents rendus sur les couleurs et l’exposition.
  • Impression thermique zink (Zero-Ink) : cette technologie ne nécessite ni encre, ni ruban, ni toner, mais l’impression ne peut se faire que sur un papier spécial appelé Zink Instant Paper. Ce dernier dispose de 3 couches de cristaux ultrasensibles à la chaleur, qui se révèlent quand elles passent sur la tête d’impression. La technologie figure parmi les plus abordables si on tient compte des coups d’impression.
  • Impression par LED : cette technologie est très similaire à la technologie laser sauf qu’au lieu d’utiliser des faisceaux lasers, l’imprimante se sert de LED. Elle est reconnue pour la clarté, la précision et les détails de ses impressions et bien souvent, les imprimantes qui l’utilisent offre une très bonne résolution d’image, mais au détriment du rendu des couleurs.

Les caractéristiques techniques

Les caractéristiques techniques à voir sur une imprimante portable ne sont pas les mêmes que sur une imprimante conventionnelle. La vitesse d’impression, la capacité d’entrée ou de l’encre utilisée ne sont donc pas des critères déterminants. En effet, il est presque sûr que l’imprimante ne sera utilisée que ponctuellement et seulement pour quelques tirages. Il faut donc baser les choix sur d’autres points comme :

  • L’autonomie : en tant qu’imprimante portative, il est judicieux de privilégier les appareils disposant de batterie qui est rechargeable à volonté et non ceux alimentés par des piles. Normalement ce type d’imprimante est équipé d’un port mini-USB accompagné d’un câble pour effectuer la recharge. L’option de veille ou d’arrêt automatique en cas de non-utilisation est plus que bienvenu pour économiser la charge.
  • L’ergonomie : ce critère tient compte à la fois de la prise en main (dimension, taille, poids), mais aussi de la facilité d’utilisation (bouton, appairage, voyant et témoin de statut, présence ou non d’écran).
  • Le format d’impression : ce critère est directement relié à vos besoins et vos envies. Si les formats les plus utilisés sont les classiques 10 x 15 cm et 11 x 15 cm, ou les 5 x 7,6 cm et 8,6 x 5,4 cm (format carte de crédit), il faut savoir qu’on peut également trouver une imprimante portative A4.
  • Le type de feuille adapté : papier photo simple ou à dos autocollant, papier Zink, Instax Mini, Selphy… à chaque imprimante correspond un consommable précis pour l’impression. Il vous faut donc évaluer le coût d’impression d’une photo avant d’effectuer un quelconque choix. En effet, d’un appareil à l’autre, ce coût d’impression peut passer du simple au double à cause de la complexité de la technologie du papier utilisé.

La connectivité et l’application associée

Le smartphone est pour le moment la seule source des fichiers imprimés par une imprimante portable. Pour relier les deux appareils, il faut une connexion et bien évidemment une application qui peut piloter l’imprimante.

  • La connectivité : les technologies de connexion qui associent le smartphone et l’imprimante portable sont uniquement de technologies sans fil, à savoir le Bluetooth, le WiFi et le NFC (Near Field Communication). Ces 3 connexions sont aujourd’hui présentes sur la plupart des smartphones.
  • L’application : normalement gratuite pour téléchargement, l’application doit être fluide, intuitive, offrir plusieurs options de traitement de photos (application de filtre, traitement de la luminosité, du contraste…), mais surtout doit vous donner un accès à votre galerie et vos réseaux sociaux.
Résumé
Mise à jour
Produits testés
Imprimante portable
Mon avis
51star1star1star1star1star

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.