Pour forme des courbes parfaites, rien de telle qu’une scie à chantourner. Que vous soyez particulier ou professionnel, encore faut-il choisir le modèle adapté !

Ce guide d’achat est là pour vous aider à faire le bon choix parmi les meilleures scies à chantourner du moment en fonction de votre budget !

Quelle scie à chantourner choisir ?

Comparatif du top 3 des scies à chantourner

  • Proxxon 28092
    Le top du top !
  • Note : 19/20
  • Avantages
    Puissance
    Capacité de coupe
    Robustesse
  • Inconvénients
    Prix
  • Scheppach DECO-FLEX
    Le meilleur rapport qualité/prix
  • Note : 18/20
  • Avantages
    Rapport qualité/prix
    Polyvalence
    Confort d'utilisation
  • Inconvénients
    Luminosité de la lampe
  • Einhell TC-SS 405 E
    Pour les petits budgets
  • Note : 16/20
  • Avantages
    Prix imbattable
    Simple mais efficace
    Variateur de vitesse
  • Inconvénients
    Ergonomie

 

Proxxon 28092 : la meilleure scie à chantourner ?

La marque allemande Proxxon, spécialiste dans le mini-outillage propose au modéliste, maquettiste, menuisier et ébéniste la scie à chantourner 28092 DSH 2, un appareil de haute performance destiné à la découpe du bois, du métal ou du plastique. Elle est dotée d’un moteur de 205 watts capable de fournir une vitesse maximum de 1500 coups de lame par minute. Stable, précise, solide et de bonne finition, découvrez les nombreuses qualités que possède cette scie à chantourner Proxxon 28092.

Proxxon 28092

Les points forts

Le moteur : La scie à chantourner Proxxon 28092 dispose d’un moteur DSH, sans balais, à deux vitesses, capable de supporter un usage intensif. Bien puissant, avec 205 watts, le moteur actionne la lame à 900 ou à 1500 coups par minute. L’ajustement de la vitesse de la lame à l’une de ces deux valeurs vous permet de basculer d’un mode lent qui privilégie la précision à un mode rapide qui favorise l’efficacité.

La capacité de coupe : Grâce à la double vitesse, vous pouvez travailler différents matériaux comme le bois pour une épaisseur ne dépassant pas 5 cm, le métal non-ferreux pour une épaisseur n’excédant pas 1 cm, ou le plastique de moins de 3 cm. Bien évidemment, vous pouvez aussi confectionner des matériaux comme la fibre de verre, le plexiglas, le caoutchouc, la mousse, le cuir ou le liège. La gestion du régime se fait par un variateur électronique.

Le confort d’utilisation : La scie à chantourner Proxxon 28092 est une machine silencieuse, équipée d’un boitier de base en acier moulé pour que vous puissiez travailler sans vibrations. Sa table de sciage de dimension 360 x 180 mm, est en fonte d’aluminium de haute qualité, très légère, mais particulièrement stable afin de vous procurer toute la précision nécessaire au chantournage. Le bras de scie a été conçu de manière à être mince pour que vous disposiez d’une grande visibilité lors de la coupe.

La solidité : L’une des marques de fabrique du label allemand Proxxon est la qualité élevée et la durabilité de ses produits. La scie à chantourner 28092 DSH 2 ne déroge pas à la règle. L’acier moulé et la fonte d’aluminium sont alors les principaux matériaux utilisés pour la fabrication de cette scie. L’assemblage est bien soigné, ainsi que la finition. On trouve seulement dommage qu’il n’y ait aucune indication concernant la garantie du produit.

Les points faibles

La soufflette : La scie à chantourner 28092 de Proxxon est dotée d’une soufflette orientable pour dégager en permanence votre plan de travail. Il est cependant dommage qu’elle ne soit pas automatisée, mais activée manuellement, ce qui s’avère être compliqué dans la pratique. Il serait plus logique et pratique que cette fonction soit gérée mécaniquement.

 

Scheppach Deco-Flex : le meilleur rapport qualité/prix du moment

Scheppach est une marque allemande spécialiste dans la fabrication de machines à travailler le bois. Sa gamme de produits s’étend des outils d’ateliers aux outils professionnels. Parmi ses nombreuses scies, Scheppach propose la Deco-Flex, une scie à chantourner multifonction capable d’offrir des finitions de qualité. Elle convient bien aux maquettistes, aux modélistes et à tout menuisier ou ébéniste souhaitant faire des découpes curvilignes de précision. Focus sur les points caractéristiques de cette scie à chantourner allemande.

Scheppach DECO-FLEX

Les points forts

Le rapport qualité/prix : La scie Scheppach Deco-Flex répond parfaitement à la fameuse « Deutsche Qualität » quand on revoit sa qualité de fabrication et de finition. Son bâti est en fonte d’acier tandis que sa table de travail est faite en fonte d’aluminium moulée sous pression et son bras parallèle en aluminium.

La qualité se voit également dans les performances de l’appareil, malgré qu’il soit un modèle d’entrée de gamme pas cher. Le rapport qualité/prix de cette scie à chantourner est donc très avantageux.

La fonctionnalité et la polyvalence : Cette scie Scheppach Deco-Flex peut réaliser de nombreuses opérations complémentaires à part le chantournage. Vous pouvez ainsi l’utiliser pour la découpe, la gravure, le perçage, le polissage et le meulage, grâce notamment à un flexible avec mandrin de 3,2 mm de diamètre dont elle est équipée. Vous pouvez notamment y fixer des outils de très petite taille.

Le confort d’utilisation : Deco-flex est dotée d’une table de 255 x 415 mm, inclinable jusqu’à 45°. Vous avez donc largement l’espace pour travailler, mais surtout de bien maitriser la pièce que vous chantournez. Ce plan de travail reste toujours propre grâce à la bouche d’aspiration de sciure et de copeaux large de 35 mm. L’ensemble du bâti est bien stable et le moteur parfaitement discret et sobre pour vous dispenser de vibrations inutiles.

Le réglage de vitesse électronique : La scie à chantourner Scheppach Deco-Flex dispose d’un régulateur de vitesse à commande électronique qui vous permet d’adapter la vitesse de découpe au type de matériau que vous travaillez. La scie convient parfaitement donc au modélisme qui utilise du plastique, du plexiglas, de la mousse, du cuir, du métal non ferreux, de la fibre de verre à part le bois.

La garantie : L’un des points forts de cette scie à chantourner Deco-Flex est la garantie de 5 ans proposée par la marque Scheppach. Bien évidemment, cette garantie ne couvre qu’une utilisation normale de l’appareil. Quoi qu’il en soit, la marque peut vous accorder de retourner le produit en cas de panne, après que vous leur avez envoyé un formulaire de contact.

Les points faibles

La luminosité de la lampe : La scie Scheppach Deco-Flex est équipée d’une lampe montée sur un bras flexible. Si l’allumage est indépendant de la machine en termes de fonctionnement, on regrette toutefois son manque d’intensité qui influe considérablement sur la visibilité de la pièce, mais également sur la qualité et la sécurité du travail.

 

Einhell TC-SS 405 E : une scie à chantourner pas chère mais fiable

La marque allemande Einhell est réputée pour la fabrication de produits performants, mais tout à fait accessibles. La preuve avec cette scie à chantourner TC-SS 405 E, un appareil pas cher, bien qu’il soit destiné à une clientèle non professionnelle, qui est tout à fait fonctionnel, efficace et peut assurer une coupe de qualité. Découvrez les arguments qui pourront vous convaincre à opter pour cette scie à chantourner.

Einhell TC-SS 405 E

Les points forts

Le prix de vente : Pour une scie à chantourner pas chère, vous êtes devant l’une des plus abordables du marché. Bien évidemment, l’Einhell TC-SS 405 E n’est pas prévue pour une utilisation professionnelle, elle est plutôt destinée à un usage personnel pour tout amateur de modélisme, de maquettisme, de menuiserie et d’ébénisterie. C’est une scie à chantourner très bon marché, mais qui fait un travail de qualité et plein de finesse.

La stabilité : La solidité et la stabilité du bâti frappent du premier coup d’œil sur cette scie Einhell TC-SS 405 E. Cette stabilité est garante de la qualité de vos découpes curvilignes. Vous pouvez notamment visser directement l’appareil sur l’établi avec l’aide d’un système de fixation bien pratique. Vous disposez également d’un presseur pour maintenir les pièces que vous usinez sur le plan de travail.

Le moteur : Pour une scie à chantourner bon marché, l’Einhell TC-SS 405 E dispose d’un moteur puissant de 120 watts. Cette puissance permet d’entrainer la lame à une vitesse de 1600 coups par minutes, ce qui est largement suffisant pour tous travaux de chantournage et de découpe sur des matériaux tendres et semi-durs.

Le variateur de vitesse : L’un des points forts de cette scie c’est sa faculté à varier sa vitesse de lame en fonction des matériaux et des travaux à effectuer. Ce variateur de puissance, contrôlé de manière électronique, vous permet de réguler la vitesse de 400 à 1600 tours par minute. Outre le fait de vous procurer un confort d’utilisation, la capacité de l’appareil varier sa vitesse contribue à votre sécurité.

La prise en main et la propreté : Avec la scie à chantourner Einhell TC-SS 405 E, il vous est facile de changer de lame puisque l’appareil dispose d’un système de serrage rapide. Un dispositif de soufflage permet à l’Einhell TC-SS 405 E de maintenir la pièce travaillée exempte de sciures. Un raccord pour aspiration en revanche vous aide à extraire la poussière et garder votre lieu de travail agréablement propre.

Les points faibles

Le côté pratique : Premièrement, la protection en plastique transparent sensée vous protéger contre les sciures et la lame devient gênante dans la pratique surtout du point de vue visibilité de la pièce à usiner. Ensuite, il aurait été mieux que le contrôle de la vitesse se fasse par pédale.

 

Scie à ruban ou scie à chantourner ?

Bon nombre d’amateurs en menuiserie hésitent sur le choix d’une scie à chantourner ou d’une scie à ruban pour faire du chantournage. En effet, la scie à ruban est un outil polyvalent, car elle permet à la fois de faire de la coupe, du débitage, du délignage et du chantournage. À quoi sert alors une scie à chantourner, quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Voici quelques éléments de réponse qui pourraient vous éclairer.

Les différences

Si sur l’apparence extérieure la scie à chantourner électrique tient un peu d’une scie à ruban, le mode de fonctionnement des deux appareils est tout à fait différent. Une scie à chantourner utilise une lame rectiligne maintenue par un bras oscillant qui effectue un mouvement de va-et-vient, tandis que la scie à ruban se sert d’une lame en bande fermée entrainée par un moteur via des volants en rotation.

Les avantages et inconvénients

Avec une scie à chantourner, vous pouvez travailler sur des pièces fermées en faisant un trou sur le matériau et en y glissant la lame ce qui n’est pas possible avec une scie à ruban. Vous pouvez également faire des courbes très serrées et très précises avec ce type de scie, toutefois, elle pèche sur les coupes droites.

Une scie à ruban en revanche est plus adroite et plus rapide pour les coupes rectilignes. Elle admet également une bonne hauteur de coupe, qui est plutôt limitée à 50 mm pour une scie à chantourner. Par contre, la scie à ruban est plus dangereuse du point de vue sécurité (inertie des éléments tournants) ce qui n’est pas le cas pour la scie à chantourner. En plus, cette dernière est plus abordable en termes d’entretien (affûtage et remplacement des lames).

 

Comment choisir une scie à chantourner ?

La scie à chantourner est l’outil par excellence pour la découpe curviligne. En fait, le terme chantourner vient de la combinaison des mots chant et tourné. Si le premier désigne le côté d’un panneau, généralement en bois ou en autre matériau, le second montre l’action qui fait que ce côté du panneau soit courbé. Ainsi le chantournage sert beaucoup dans la marqueterie, le modélisme, l’ébénisterie et la menuiserie en général. Si vous souhaitez en acquérir une, voici les points à bien surveiller.

Le type de scie à chantourner

Il existe deux types de scie à chantourner. La première, la scie à chantourner manuelle, est actionnée par une poignée fixée à une structure en forme de U. Plus légère et plus compacte, elle est pourtant moins utilisée actuellement.

Une version appelée « bocfil » sert notamment aux bijoutiers, aux luthiers, aux marqueteurs et aux restaurateurs de meubles. La seconde, la scie à chantourner électrique, dispose d’un petit moteur pour actionner le va-et-vient de la lame. Elle a l’avantage d’être rapide, confortable à l’utilisation et bien équipée.

La profondeur du col de cygne

Cette donnée, qui varie entre 30 et 60 cm pour la scie à chantourner électrique et entre 8 et 30 cm pour la scie à chantourner manuelle, permet d’évaluer la hauteur maximale de la pièce que vous pouvez travailler. Autrement dit, plus cette valeur est élevée, plus vous avez la possibilité de chantourner une grande pièce.

La puissance du moteur

Cette caractéristique est propre à la scie à chantourner électrique. Généralement, la puissance d’un moteur de scie est entre 70 et 200 watts, et s’alimente via un branchement monophasé classique de 230 V. En effet, ce genre de scie n’a pas besoin d’un moteur très puissant. Sa sobriété et son équilibre constituent un vrai plus si vous désirez travailler avec précision et minutie. Préférez donc les moteurs asynchrones, car ils sont plus robustes, plus silencieux et vibrent moins par rapport aux moteurs à charbon classiques.

La vitesse de la scie

La vitesse importe dans la mesure où plus vous avez une lame rapide, plus vous avez la possibilité de travailler des matériaux durs. Elle se choisit donc en fonction du matériau que vous chantournez et se situe souvent entre 900 et 1400 battements par minute. Toutefois, il faut noter que la présence d’un variateur de vitesse est un grand atout, puisqu’il permet de réduire les coups de lame dans les zones délicates et les angles aigus. Une vitesse plus lente vous permet donc d’appuyer sur la précision, tandis que le contraire vous permet un avancement rapide.

Le plan de travail

La table de chantournage délimite aussi votre confort de travail et votre précision dans le chantournage. Il faut partir du principe que plus la table est grande, plus vous aurez la possibilité de bien maitriser la pièce que vous chantournez. Outre sa dimension, n’oubliez pas qu’elle doit être solide et bien glissante. La présence d’un presseur peut être d’une grande aide pour maintenir la pièce à découper contre la table, tandis qu’un guide d’onglet vous permet des coupes bien précises.

L’ergonomie

Outre le variateur de vitesse déjà mentionné plus haut, l’ergonomie de la scie à chantourner peut s’améliorer par l’existence de petites options telles que la présence d’adaptateurs pour le montage des différentes lames (à ergots ou lisses), de lampe pour plus de confort visuel, de loupe pour améliorer la précision, mais surtout de commande à pédale afin que vous puissiez bien maitriser votre découpe.

Une sortie d’aspiration ou un souffleur peut également être un grand atout dans le sens où votre plan de travail restera clean à mesure que vous avancez dans le chantournage.

L’entretien et la prise en main

Une bonne scie à chantourner doit disposer d’un système rapide de démontage de lame et d’un système rapide de tension de lame. En effet, il peut arriver qu’un projet nécessite un changement fréquent de lame. C’est encore mieux si la scie est compatible avec une lame sans ergots qui permet notamment de chantourner des motifs très fins.

Le budget

C’est un point important dans le choix d’une scie à chantourner puisque le prix s’échelonne entre 80 € et 2000 €. Bien évidemment, un prix très bas sera au détriment de la qualité du matériel et de la précision de son travail. Inutile aussi de viser les très haut de gamme si vous n’avez à utiliser la scie qu’occasionnellement.

Résumé
Mise à jour
Produits testés
Scie à chantourner
Mon avis
51star1star1star1star1star

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.