A mi-chemin entre le reflex et le compact, l’appareil photo bridge est une compromis polyvalent et désormais abordable adapté à majorités des passionnés de photographie. Que vous soyez débutant ou un expert, il s’agit d’une excellente solution pour voyager léger que ce soit pour les paysages étendus, la faune et la flore.

Le modèle qui vous convient le mieux dépendra de votre budget, de vos exigences en matière de qualité d’image et de la plage de zoom que vous souhaitez. Ce guide d’achat devrait vous aider à choisir le meilleur appareil photo bridge en fonction de votre niveau.

Quel appareil photo bridge choisir en 2019 ?

Comparatif du top 3 des appareils photo bridge

  • Sony DSC-RX10M3
    Le top du top !
  • Note : 19/20
  • Avantages
    Bijou de technologie
    Zoom puissant
    Fiable et robuste
  • Inconvénients
    Prix
  • Panasonic Lumix DMC-FZ300
    Le meilleur rapport qualité/prix
  • Note : 18/20
  • Avantages
    Rapport qualité/prix
    Polyvalence
    Etanche
  • Inconvénients
    Un peu limite pour les macros
  • Sony DSC-H300
    Pour les petits budgets
  • Note : 16/20
  • Avantages
    Prix imbattable
    Compact et leger
  • Inconvénients
    Pour débuter seulement

 

Panasonic Lumix DMC-FZ300 : le meilleur rapport qualité/prix du moment

Mon véritable coup de cœur du moment se porte sur l’appareil photo bridge de milieu de gamme Panasonic Lumix DMC-FZ300. Trouvable à moins de 500€, il est difficile de trouver meilleur rapport qualité/prix à l’heure actuelle pour un utilisateur de niveau confirmé.

Panasonic Lumix DMC-FZ300

Voir le meilleur prix sur Amazon !

 

Cette amélioration du modèle FZ200 reprend les qualités de son prédécesseur : un grand capteur de 12,1 mégapixels allié à un objectif équivalent à 24-600mm f/2,8. Sauf que Panasonic a choisi de jumeler ces caractéristiques à un processeur d’image Venus Engine de la génération actuelle.

Cet ajout permet une augmentation de la performance avec l’autofocus et un déclenchement plus rapide. De même, le traitement du bruit plus robuste du nouveau processeur a également éliminé la sensibilité étendue, rendant disponible par défaut toute la gamme d’équivalents ISO 100 à 6400.

Le Panasonic FZ300 conserve le style SLR de son prédécesseur, mais son corps est juste un peu plus grand et plus lourd. En contrepartie, cet appareil photo bridge beaucoup plus polyvalent que son prédécesseur, en particulier pour le sport, les voyages ou un safari.

De plus, l’écran LCD inclinable de 3,0 pouces dispose désormais d’une résolution plus élevée et d’un panneau plus lumineux qui devrait être plus facile à voir à la lumière du soleil. On note également l’ajout de nouvelles commandes, et le boitier est désormais entièrement protégé contre les éclaboussures et la poussière.

Panasonic a également travaillé sur le système de stabilisation d’image en passant de 2 à 5 axes. Aussi, le fabricant a doté le FZ300 d’un tout nouveau système autofocus qui fonctionne désormais deux fois plus vite, à un taux de rafraîchissement de 240 images par seconde, en incluant des algorithmes prédictifs de dernière génération.

Enfin, on note l’apparition d’une prise 3,5 mm beaucoup plus pratique que la prise 2,5mm du FZ200. Je pourrais continuer sur les nombreuses améliorations de ce modèle qui selon moi reste mon modèle préféré dans cette gamme de prix !

 

Sony DSC-H300 : un appareil photo bridge pas cher pour débuter

Si vous recherchez un appareil photo bridge à moins de 200€, le Sony DSC-H300 reste une référence dans l’entrée de gamme « pour les nuls ». Avec son zoom optique puissant de 35x, son excellente résolution de 20 millions de pixels, le mode rafale ainsi que la vidéo HD 720p, c’est sans aucun doute un modèle largement suffisant pour débutant.

Sony DSC-H300

Voir le meilleur prix sur Amazon !

 

Avec son autonomie longue durée qui permet de prendre environ 350 clichés, son originalité réside dans la possibilité de réaliser des photos à 360° aisément. Il suffit de cliquer sur le bouton du mode panoramique et de balayer le paysage autour de soi pour un résultat impressionnant.

L’appareil photo Sony DSC-H300 avec batterie rechargeable inclue également un flash particulièrement pratique par faible luminosité ainsi qu’un stabilisateur optique afin d’éviter les photos floues. Son poids plume de moins de 500 grammes permet de le transporter facilement en voyage.

Pour progresser, la mise au point peut se faire automatiquement puis manuellement. Si cet appareil photo bridge ne fera pas des miracles, il a le mérite d’être accessible en terme de prix et d’être relativement efficace et polyvalent pour devenir un bon photographe !

 

Sony DSC-RX10M3 : le meilleur appareil photo bridge sur le marché ?

Conçu pour les professionnels (prix supérieur à 1000€), cette troisième amélioration du modèle haut de gamme de la marque japonaise Sony est extrêmement puissante bien que compacte. Le RX10 III est un rêve pour ceux qui aiment personnaliser exactement la façon dont ils utilisent leur appareil photo.

Sony DSC-RX10M3

Voir le meilleur prix sur Fnac.com !

 

L’appareil DSC-RX10M3 dispose d’un capteur d’un pouce, d’une résolution de 20 millions de pixels et d’un zoom optique manuel de 25x soit 24-600mm. D’autres caractéristiques intéressantes incluent l’enregistrement vidéo 4K, un écran inclinable, un viseur optique intégré et un obturateur électronique.

L’écran orientable est particulièrement ergonomique et peut être retiré du corps de l’appareil photo. Sony a une fois de plus résisté à l’ajout d’un écran tactile sur ce modèle. Pour régler la mise au point automatique ou manuelle, vous devez utiliser plusieurs boutons : tout d’abord le bouton central, puis les touches directionnelles pour choisir le mode désiré.

La balance des blancs automatique est excellente, avec des couleurs précises produites même dans des conditions d’éclairage artificiel ou dans d’autres conditions d’éclairage difficiles, comme un ciel couvert. Le système de mesure polyvalent de l’appareil photo produit des expositions précises la plupart du temps, sans qu’il soit nécessaire d’utiliser la molette de correction d’exposition.

Enfin, le bruit commence à devenir légèrement perceptible à 800 ISO et un peu plus à 1600 ISO. Ce n’est pas particulièrement problématique à moins que vous décidiez d’imprimer vos photographies à de très grands formats ou d’examiner les images de très près.

Concernant la vidéo 4K, l’autofocus est lisse et fluide, et vous pouvez modifier l’ouverture à l’aide de la bague autour de l’objectif réglé sur le mode silencieux. Il est également possible de tourner une vidéo à cadence d’image élevée pour créer des images au ralenti impressionnantes. Enfin, vous pouvez aussi extraire des images fixes à partir de séquences 4K pour produire des images de 8 mégapixels.

Bref, l’appareil photo bridge Sony DSC-RX10M3 est un véritable bijou de technologie. Particulièrement polyvalent, son gros défaut reste son prix élevé même si celui-ci commence à baisser depuis la sortie récente de la 4ème version.

 

Que signifie appareil photo « bridge » ?

Le terme bridge signifie « pont » en anglais dans la mesure où ce type d’appareil photo se situe entre le reflex et le compact. Il s’agit finalement un appareil photo numérique qui permet un certain degré de contrôle manuel, un zoom puissant intégré mais par contre l’absence d’objectifs interchangeables.

Ils sont apparus au début des années 2000 pour les amateurs de photographies qui souhaitaient trouver un compromis entre l’encombrement, le nombre de paramétrage mais surtout le prix. En effet, les reflex étaient extrêmement chers à l’époque et l’appareil photo bridge représentait alors le bon juste milieu en terme de qualité/prix.

Aujourd’hui, les appareils photo de type reflex sont plus abordables d’un côté, et les smartphones remplacent progressivement les modèles compacts. Le bridge reste alors une alternative intéressante comme produit de niche pour les passionnés de photographie pour le sport ou les safaris par exemple.

 

Que choisir entre un appareil photo bridge ou reflex ?

Si vous hésitez entre un bridge et un réflex, voici les principaux avantages et inconvénients à retenir.

Les points forts de l’appareil photo bridge sont les suivants :

  • Il coute généralement moins cher pour un modèle de gamme équivalente même si cet écart tend à diminuer d’année en année ;
  • Vous n’avez pas besoin d’acheter d’objectif supplémentaire puisque le zoom est directement intégré dans le bridge ;
  • En terme de taille et de poids, un bridge est beaucoup plus facile à transporter qu’un réflex qui nécessite en plus une sacoche adaptée pour ses accessoires ;
  • Enfin, le bridge est plus facile à adopter pour débuter dans la photographie, sans pour autant être limité aux seuls particuliers.

En contrepartie, l’appareil photo bridge possède quelques inconvénients notables :

  • Du fait qu’il n’est pas possible de changer d’objectif, votre modèle même haut de gamme sera limité pour l’étendu du zoom et notamment pour faire de la macro ;
  • En règle générale, la qualité de la photographie en intérieur et par temps sombre sera plus difficile qu’avec un reflex.

Finalement, le bridge est un bon compromis si vous souhaitez un appareil photo facile à utiliser et transporter, polyvalent et relativement abordable.

 

Comment bien choisir son appareil photo bridge ?

Si vous n’êtes pas un spécialiste en photographie, voici quelques critères à ne pas négliger au moment de choisir votre modèle.

Format du capteur et définition

Il existe essentiellement deux types de capteurs actuellement utilisés chez les appareils photo bridge : le capteur CCD ou CMOS. Le CMOS s’apparente aux capteurs utilisés dans les appareils photo reflex numériques et est beaucoup plus grand que le type CCD qui est principalement utilisé dans les appareils photo plus basiques. Cela donne au capteur une plus grande surface et donc plus de pixels pour analyser l’image à capturer.

Alors que le résultat final dépend de nombreux facteurs tels que la qualité de l’objectif et l’ouverture maximale, une résolution élevée de l’appareil photo bridge est primordiale (elle varie généralement entre 6 mégapixels à plus de 20 mégapixels).

Pour les photographes les plus confirmés, vérifiez la possibilité d’enregistrer les clichés au format RAW qui vous permettra plus facilement de faire des retouches à posteriori. De même, un mode rafale peut être intéressant selon votre utilisation (sport et photo animalière notamment).

Zoom optique et équivalent focale

La qualité de l’objectif reflète vraiment la qualité d’image que l’on peut obtenir de n’importe quel appareil photo. On s’attendrait à ce que les modèles plus couteux utilisent une bien meilleure clarté de l’objectif, qui est plus sensible aux situations de faible luminosité.

Généralement, le fabricant indique la variation du zoom optique, par exemple « 25x ». Cela équivaut techniquement à une focale d’un réflex, 24-600mm dans ce cas.

Comme le grossissement du zoom optique sur les caméras bridge augmente presque à chaque amélioration de version, il apporte de nouveaux défis. Afin de maintenir la qualité de l’image au maximum, il faut utiliser des objectifs plus puissants qui poussent rapidement les prix à la hausse.

Qualité de la stabilisation

On néglige trop souvent le stabilisateur d’un appareil photo bridge. Je vous recommande de vérifier le nombre d’axes sur lesquels il fonctionne. Ainsi, un système embarqué à 5 axes sera en pratique plus adaptée qu’un modèle à 2 axes seulement, ce qui permet de réduire considérablement le nombre de flous !

La stabilisation fonctionne en fait par un système de compensation des secousses à la fois verticales et horizontales. Comme vu précédemment, l’ajout d’axes supplémentaires permet une plus grande sensibilité pour les diagonales.

Ecran

La plupart des appareils photo bridges sont équipés d’un écran LCD de 3 pouces, un peu comme les smartphones d’aujourd’hui. Cela vous permet de cadrer facilement vos photos dans des conditions idéales. Certains modèles de base peuvent avoir un écran fixe puis, en montant en gamme, les écrans orientables vont souvent s’incliner vers le haut ou vers le bas ou même pivoter sur un axe de 360 degrés pour une flexibilité totale et une position de visionnement facile.

De plus, l’écran vous permet également de revoir rapidement vos photos. Ceci peut être utile si vous voulez conserver autant de mémoire que possible pour les photos futures. L’écran LCD et le viseur sont classés selon la résolution, un nombre plus élevé offrant à l’utilisateur un écran ou un viseur plus lumineux.

A noter qu’un fort ensoleillement peut rendre les écrans difficiles à voir ; il est donc particulièrement utile de vérifier la présence un viseur électronique. Cela vous permet de visualiser et de cadrer facilement vos photos lorsque votre écran LCD est difficile à distinguer. Il donne également à l’appareil-photo bridge la sensation agréable équivalente d’un reflex.

Vidéo et connectivités

On utilise de moins en moins de caméscope pour effectuer des vidéos. Si un bon smartphone peut être une alternative suffisante pour partir en voyage, un bridge de qualité permet la plupart du temps d’effecteur des vidéos en 4K soit full HD.

De même, les nouveaux modèles embarquent de plus en plus de connectivités sans fil telles que le WiFi pour plus facilement télécharger ses photos et vidéos sur un smartphone ou ordinateur. Vous pouvez même connecter directement votre imprimante ou TV 4K !

On note également l’appareil d’appareil photo bridge avec GPS intégré qui permet de savoir exactement à quel endroit une photo a été prise ce qui peut être fortement utile en revenant d’un long voyage (le gain de temps est juste énorme).

Encombrement et poids

Si vous hésitez entre 2 appareils photos bridge, la taille et le poids peuvent être un critère déterminant pour faire son choix final. Hormis pour une utilisation professionnelle, un modèle de moins de 500 grammes avec une dimension maximum de 12x10x10cm est généralement un bon début.

Marque

Comme pour tout appareil électronique, il est fortement recommandé de se limiter aux marques reconnues dans le secteur de la photographie. Les meilleures marques de bridge sont ainsi Canon, Sony ou encore Panasonic, qui proposent des modèles fiables ayant fait leurs preuves depuis de nombreuses années.

Prix et garantie

Le prix d’un bridge peut varier de moins de 200€ à plus de 1000€ selon les caractéristiques. N’oubliez pas qu’un bridge est fait pour durer dans le temps et qu’une variation de 100€ n’est pas forcément énorme à long terme, surtout si l’appareil est réputé pour être fiable.

Dans tous les cas, je vous recommande à la fois de vérifier que la marque inclut une garantie de 2 ans minimum ainsi qu’un bon service après-vente. Je vous conseille également d’acheter votre bridge chez un marchand de confiance qu’il soit généraliste ou spécialisé dans la photographie (de nombreux sites internet permettent la possibilité de tester l’appareil pendant 15 jours).

Résumé
Mise à jour
Produits testés
Bridge
Mon avis
51star1star1star1star1star

2 Réponses

  1. Avatar
    Marie

    Bonjour
    Je suis botaniste et ai besoin d’un matériel bridge très performant. Actuellement je dispose d’un leica lux – type 114. qui me donne satisfaction mais je dois trouver plus performant…J’ai aussi pour les photos de paysage un hybride sony alpha 6000 qui donne d’excellents résultats saus dans la macro sans doute grace à la qualité du capteur .
    Alors mon souhait pour la macro, un bridge expert avec un capteur similaire à mon sony..une résolution maximum et la distance de mise au point de 1 cm comme mon leica me le permet.
    Pouvez me satisfaire en me trouvant ce matériel…
    un grand merci à vous

    Répondre
  2. Avatar
    Comesse

    Bonjour,
    Votre article sur les bridges est intéressant. Je souhaitais acheter le lumix fz 300, très bien noté ici ou là. mais je me pose la question du capteur (très petit sur cet apparei). Pour des photos intérieur en faible luminosité (type cathédrale, église), je pense que c’est trop limité. Quel autre choix puis-je avoir, dans la même gamme de prix (300 -400) ? Merci de votre aide.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.