La grande variété de modèles d’appareils reflex numériques nous rend parfois perdus lorsque nous devons choisir l’appareil de nos rêves. La concurrence des appareils argentiques est désormais limitée aux seuls nostalgiques de la pellicule et des bains de révélateurs au profit des utilisateurs sans cesse plus nombreux d’APN.

La facilité d’utilisation et les possibilités d’édition fabuleuses qu’offrent les logiciels de retouche d’image font du reflex numérique le compagnon idéal des amateurs de photo qui veulent accéder à un niveau de contrôle supérieur, au-delà de ce que peuvent proposer les appareils photos embarqués sur nos smartphones ou encore les APN compacts, bridges ou hybrides.

Nous verrons dans cet article quelles sont les caractéristiques d’un appareil reflex numérique et quelles sont les questions à se poser pour bien le choisir. Mais tout d’abord, passons en revue trois modèles particulièrement dignes d’intérêt, du meilleur appareil photo reflex pour débutant au modèle consacré par les professionnels, en passant par mon choix en terme de rapport qualité-prix.

Quel appareil photo reflex choisir ?

Comparatif du top 3 des appareils photo reflex

  • Nikon D7500
    Le top du top !
  • Note : 19/20
  • Avantages
    Modèle semi-professionnel
    Autofocus impressionnant
    Solide et étanche
  • Inconvénients
    Prix
  • Canon EOS 750D
    Le meilleur rapport qualité/prix
  • Note : 18/20
  • Avantages
    Rapport qualité/prix
    Wifi et NFC
    Ergonomie
  • Inconvénients
    Pas de GPS
  • Canon EOS 1300D
    Pour les petits budgets
  • Note : 16/20
  • Avantages
    Prix imbattable
    Compact et leger
    Idéal pour débuter
  • Inconvénients
    Pour débuter seulement

 

Canon EOS 1300D : un appareil photo reflex pas cher pour débutant (environ 300€)

Cet appareil est un bon reflex pour débuter et l’un des meilleurs modèles à petit prix de Canon issu de l’évolution du modèle EOS 1200D. Ce reflex d’entrée de gamme, sorti en 2014, propose un boitier capable de prendre des photos à 1/4000e  et de prendre 3 images par seconde en mode rafale, ce qui comblera les photographes de sujets en mouvement.

Canon EOS 1300D

Voir le meilleur prix sur Amazon !

 

Le capteur de 18M pixels offre l’avantage de ne pas encombrer les cartes mémoire et les disques durs inutilement de photos destinées à un usage qui peut aller jusqu’à l’impression de photos au format A3. Pour un usage habituel, c’est donc largement suffisant, y compris dans l’hypothèse où vous recadrez vos photos sur un détail.

Notez que le capteur est un capteur CMOS APS-C, et non « plein format » (full frame). Cependant, couplé à un processeur Digic 4+ performant, l’ensemble donne de très bons résultats pour ceux qui viennent du monde des compacts. Sans compter la possibilité d’enregistrer vos photos au format RAW, un format qui permet des modifications particulièrement poussées avec certains logiciels comme Lightroom, possibilité rarement offerte sur les boitiers d’entrée de gamme.

Si vous recherchez un appareil photo pour démarrer dans le monde de la photo amateur, vous pouvez vous orienter vers ce reflex Canon pour débutant. Sa sensibilité maximale de 6400 ISO pourra sembler parfois un peu faible pour faire des photos sans bruit à haute sensibilité, mais le flash intégré est un plus appréciable pour certains utilisateurs et à ce niveau de prix, le lissé de l’image est tout à fait satisfaisant.

L’écran arrière, non orientable, permet de visualiser vos photos sur un écran super LCD de 7,5 cm, non tactile. De plus, l’appareil propose un mode vidéo qui permet d’enregistrer à une résolution HD de 30 image par seconde ; cette fonctionnalité n’est pas véritablement son point fort.

Au niveau connectivité, l’appareil innove par rapport à son prédécesseur en introduisant la liaison par Wi-Fi, en plus d’une connectique plus classique à ce niveau de prix (USB 2.0, HDMI et télécommande). L’appareil peut donc être pris en main à partir d’un ordinateur ou d’un smartphone, y compris avec des déclencheurs ou boitiers supplémentaires, qui peuvent donc se fixer sur les griffes du flash.

On pourra peut-être regretter que le boitier soit limité par un module à 9 collimateurs, mais le prix très attractif et les kits que l’on peut régulièrement trouver et qui y associe un ensemble d’objectifs parmi les plus courants en fait un modèle d’entrée de gamme très appréciable pour bien débuter dans le monde des reflex et s’amuser avec des objectifs variés, le tout pour moins de 500 euros.

Le poids du boitier nu, moins de 500g, en fait un boitier reflex dans la moyenne des boitiers, ni vraiment lourd, ni totalement léger. Son apparence est solide, en partie composée de carbone, texturée, mais il faudra veiller à le protéger de la pluie et de la poussière, ce qui n’a rien de scandaleux à ce niveau de prix.

 

Canon EOS 750D : le meilleur rapport qualité/prix du moment (environ 500€)

Si vous vous orientez vers un modèle qui puisse être un peu plus qu’un reflex débutant, alors le Canon EOS750D, sorti en 2015, pourrait vous offrir une marge de progression intéressante et des caractéristiques plus satisfaisantes.

Canon EOS 750D

Voir le meilleur prix sur Amazon !

 

Doté d’un capteur CMOS au format APS-C de 24M pixels, ce modèle offre des avantages majeurs par rapport au Canon 1300D. Il est l’un des meilleurs investissements que vous puissiez faire entre un prix qui reste abordable, à moins de 600€ en kit avec un objectif, et des caractéristiques techniques impressionnantes, notamment liées au processeur Digic 6.

En ce qui concerne la gestion de la vitesse, le mode rafale permet de prendre 5 image par secondes et l’obturateur se déclenche à 1/4000e, ce qui permet de choisir la meilleure photo d’une série en mouvement sans difficulté, dans la bonne moyenne des boitiers reflex actuels. Au niveau de la sensibilité, les ISO montent jusqu’à 12.800, ce qui permet de prendre des photos dans l’obscurité avec un niveau de bruit relativement imperceptible jusqu’à 1.600 ISO au moins, un niveau acceptable pour un usage occasionnel dans des conditions de lumière difficiles.

Au niveau des photos, RAW ou JPEG, celles-ci peuvent être visualisées sur l’écran super LCD tactile de 7,7 cm, qui possède l’immense avantage d’être inclinable sur 180° grâce à son montage sur rotule. Ce dispositif est idéal pour prendre des photos dans des conditions de visée difficiles qui nécessite de déporter l’appareil tout en gardant un œil sur le cadrage.

L’autofocus peut donc se faire par une simple pression du doigt sur l’écran de prévisualisation si la visée reflex ne vous dit rien. C’est le cas en particulier pour les porteurs de lunettes ! L’autofocus sur 19 collimateurs croisés est très performant dans le suivi des sujets en mouvement. En mode vidéo (full HD), assuré par un système Hybrid CMOS AF III, c’est un vrai plus qui permet de garder le sujet net, en mode Full HD à 25 images par seconde ou en mode HD à 50 images par seconde.

Si le boitier ne comprend pas de fonction GPS, une fonction dont on se passe très bien, il comporte toutes la connectivité propre aux boitiers les plus récents, en particulier la connectivité WI-FI et NFC, afin de pouvoir commander votre appareil reflex depuis votre smartphone pour prendre, par exemple, des photos à distance ou automatiser la prise de time-lapses.

L’ergonomie de l’ensemble du boitier est efficace et plutôt compacte pour un boitier reflex. Le grip en caoutchouc de la poignée est un vrai plus, surtout si vous ajoutez un objectif un peu lourd. A 550g, le boitier est plutôt dans une fourchette haute. Attention donc à choisir un bon sac si vous devez le transporter toute une journée.

 

Nikon D7500 : le meilleur appareil photo reflex sur le marché ? (environ 1000€)

Avec le Nikon D7500, nous passons du côté des « rouges » ! Ce boîtier est plutôt réservé aux amateurs exigeants, aux semi-professionnels, voire aux professionnels, en tant que second boitier. Sorti au début de l’été 2017, il est une version qui intègre les caractéristiques de deux modèles préexistants, le Nikon D500 et le Nikon D7200.

Nikon D7500

Voir le meilleur prix sur Fnac.com !

 

Nous sommes ici en présence d’un capteur CMOS de près de 21Mpixels, de type APS-C. A plus de 1000€, ce boitier ne s’adresse qu’aux photographes exigeants qui veulent voir un véritable saut qualitatif dans leur travail sans nécessairement passer au modèle D500, environ 25 % plus cher. Et c’est promesse tenue de la part de ce boitier, qui propose une plage de sensibilité impressionnante, jusqu’à 51.200 ISO, permettant de prendre des photos de nuit sans flash, sans pied (sauf pour prendre des pauses longues), sans flou ni bruit.

A l’approche des 51.200 ISO, le bruit devient vraiment visible, mais les plages précédentes sont largement suffisantes pour des photos en basse lumière sans avoir besoin de flash. Le système EXPEED 5 permet encore de pousser encore ces réglages et d’obtenir un rendu et un piqué parfait, même par faible lumière.

Au niveau de la vitesse, le boitier fait tout aussi bien avec un mode rafale à 7,5 images par seconde et une vitesse d’obturation inégalée de1/8000e. Le processeur particulièrement rapide lui aussi permet d’enregistrer plus de 50 images au format RAW à la suite ou 100 images au format JPG sans saturer le boitier ni le ralentir de façon insupportable.

Par ailleurs, le capteur embarque un système autofocus à 51 points particulièrement efficace. Le suivi du sujet n’est pas en reste, y compris lorsqu’il est très éloigné et c’est l’autre gros avantage du boitier, par ailleurs doté d’un système de reconnaissance de scène très efficace. Ceci s’avère particulièrement précieux lors de l’enregistrement de vidéos, dont la définition 4K UHD à 30 images par seconde s’avère particulièrement réussie.

Un réducteur de vibration électronique vient compléter l’ensemble, qui offre un mode d’enregistrement particulièrement efficace des vidéos, jusqu’à des cadences de 60 images par seconde.

De plus, l’ergonomie du boitier, résistant aux projections d’eau et à la poussière, plaira aux amateurs de la marque, avec des menus particulièrement complets, voire complexes, permettant une immersion totale dans la personnalisation de vos prises de vue, même si ceux qui viennent d’une autre marque devront s’adapter au placement des boutons, parfois peu intuitifs. Question d’habitude diront certains. L’écran LED de 8 cm n’est à ce titre pas en reste en étant tactile et inclinable, afin d’offrir une expérience de visée complète, même dans des positions difficiles.

La connectivité vient parachever l’excellente qualité de ce boîtier avec une connectivité Wi-Fi mais aussi Bluetooth, qui permet d’accéder à l’application SnapBridge développée par Nikon, ainsi qu’une prise micro-B et HDMI, entre autre. Un modèle somme toute parfait à un tarif désormais très raisonnable pour la qualité technique de ce boitier.

 

Qu’est-ce qu’un appareil reflex numérique ?

Le boitier reflex reste souvent associé à un usage professionnel. Nous avons souvent été familiarisés avec la photo numérique par un premier appareil compact, bridge ou hybride. En effet, ces trois derniers types d’appareils possèdent le grand avantage d’être moins encombrants, notamment parce qu’ils bénéficient d’un système de visée sans miroir appelé DSLM (Digital Single-Lens Mirrorless), à la différence des reflex, appelés eux DSLR (Digital Single-Lens Reflex). Quant aux formats compacts, ils bénéficient là aussi d’un format plus léger, qui intègre le plus souvent un objectif et un flash au corps même de l’appareil.

Le plus petit dénominateur commun à tous les appareils reflex tient au mécanisme de visée, composé d’un miroir à 45°, qui réfléchit la lumière captée par l’objectif vers le viseur, optique ou électronique, là donc où l’œil de l’utilisateur est positionné. Dans l’immense variété des modèles disponibles et avec le développement de modèles compacts de plus en plus sophistiqués qui empiètent sur le terrain des boitiers reflex, cette caractéristique est la seule qui permet aujourd’hui encore de caractériser un boitier reflex d’un boitier qui ne l’est pas, tout en rendant hommage aux visées reflex des anciens boitiers argentiques, dont ces APN s’inspirent.

Une autre caractéristique de ces boitiers est de s’inspirer là encore du format argentique traditionnels des photos 24×36, appelé aussi format 35 mm. Si un format différent a pu se développer (APS-C), la caractéristique principale des boitiers reflex est de proposer un format de photographie 3/2 que seuls de grands capteurs permettent de saisir, à la différence des boitiers compact, bridge ou hybrides, qui ne proposent pas de « plein format » mais un format de type 4/3.

De ce fait, il est souvent possible d’utiliser ses anciennes optiques argentiques sur des boitiers reflex, parfois à l’aide d’une bague d’adaptation. Ces grands capteurs disposent d’une profondeur de champ moins élevée que les petits formats. Loin d’être un problème, ceci permet des effets intéressants, par exemple pour isoler un sujet sur un portrait, entouré d’un flou artistique (ce que l’on appelle le « bokeh »). Plus le capteur est grand, plus la sensibilité de la photographie (ISO) peut être augmentée, permettant ainsi de travailler dans des conditions de lumière réduite sans ajouter de bruit à la photo.

Si l’usage veut que notre initiation à la photo numérique se fasse souvent par un premier achat d’appareil compact, il ne faudrait pas croire pour autant que les boitiers reflex ne s’adressent qu’aux photographes professionnels ou aux amateurs éclairés. De nombreux boitiers reflex peuvent désormais s’adapter à un usage occasionnel tout comme semi-professionnel ou professionnel.

 

Comment bien choisir son appareil photo reflex ?

Canon ou Nikon ?

La guerre ancestrale entre les partisans des deux grandes marques d’appareil photo n’a bien sûr pas cessé avec l’apparition du marché du numérique. Canon et Nikon se partagent une grande partie du marché des amateurs de reflex, laissant aux autres marques (Panasonic, Sony, Leica, Pentax, Fuji, Olympus,…) une place plus réduite.

Si vous vous posez donc la question de savoir si vous devez opter pour une communauté de fans ou pour une autre, pour une série de produits ou une autre, sachez que les codes couleurs sont importants. Comme dans Koh Lanta, ce sont les rouges (Nikon) contre les jaunes (Canon). A chacun son argument pour avancer ses préférences dans la gamme du constructeur de son choix. Il faut dire que l’enjeu est d’importance si vous comptez commencer à vous équiper de plusieurs optiques.

Une fois votre choix fait, il sera plus difficile de changer de marque tout en continuant à utiliser vos anciens objectifs, à moins d’utiliser des bagues d’adaptations. Cependant, celles-ci restent souvent chers, ajoutent du poids à un matériel déjà lourd, tout en ne permettant pas toujours aux réglages de l’objectif d’être automatiquement retransmis au boitier.

Longtemps, les fans de Nikon ont reproché aux boitiers Canon de proposer une variété plus réduite d’objectifs. Les fans de Canon reprochaient quant à eux aux boitiers Nikon des menus complexes et peu intuitifs, tout en pointant du doigt une ergonomie peu satisfaisante au niveau du positionnement de la main et des doigts sur le boitier. Cette bataille fait toujours rage, mais les deux marques proposent maintenant une variété très importante d’objectifs.

Quant à l’ergonomie, celle-ci relève d’une sensation très subjective et le mieux est d’aller soi-même tenir l’appareil en main pour s’en faire une meilleure idée.

Quelle usage ?

La meilleure chose à faire pour bien choisir son appareil photo est de connaître l’usage que l’on en aura :

  • Vous êtes un fan d’événements sportifs et allez souvent en famille faire des activités dont vous voulez garder le souvenir ?
  • Vous êtes un amateur de concerts et aimez prendre des photos de vos chanteurs préférés ?
  • Vous êtes un noctambule notoire et sortez souvent la nuit pour prendre des photos ?
  • Vous observez la nature pendant des heures à la recherche d’un envol de hérons cendrés ?
  • Vous êtes fasciné par l’infiniment petit et aimeriez photographier en mode « macro » les pattes poilues des fourmis pour montrer ce que les yeux ne voient pas toujours à votre petit dernier ?
  • Ou encore vous prenez occasionnellement des photos lors de fêtes de famille ou au contraire remplissez votre agenda de commande de photos de mariage ?

Toutes ces occasions pourraient vous faire préférer un appareil différent et les caractéristiques qui importeront en priorité sont celles qui doivent guider l’achat de votre appareil reflex.

L’ISO

Pour les scènes de nuit ou peu éclairées, comme les photos de concert, les scènes dans la pénombre, il vous faudra préférer un boitier reflex qui proposera une plage ISO très étendue. Les grands capteurs apportent déjà une différence de qualité notoire par rapport aux APN compacts, bridge et hybrides, qui ne permettent pas tous de régler la sensibilité de votre capteur. Plus le réglage de l’ISO sera élevé, plus la sensibilité de votre capteur sera fine mais plus le risque d’ajouter du bruit à votre photo se fera sentir.

Pour résumer, si vous avez une scène sombre à photographier, il faudra augmenter la sensibilité (le minimum est de 100 ISO, sur le modèle de ce qui était utilisé par les pellicules des boitiers argentiques et le maximum peut aller à plus de 102.000 sur certains modèles). Les boitiers qui permettent cette grande sensibilité permettent de photographier sans flash, avec un temps se pose très faible, tout en rendant le capteur sensible à la moindre particule de lumière. Résultat : une photo sans effet de flou, sans flash, sans effet jauni et proposant des noirs profonds, sans « neige » (ce qu’on appelle le bruit).

La vitesse

Si vos loisirs ou votre vie professionnelle vous amènent à prendre des photos de sujets en mouvement, votre boitier devra proposer une vitesse d’obturation importante afin d’éviter les effets de flou, voire proposer un nombre de photo par seconde élevé si vous prenez des photos en rafale (jusqu’à 8 image/sec pour les boitiers les plus performants). La rapidité de l’autofocus et la rapidité avec laquelle l’appareil sera disponible est alors fondamental. Si vous travaillez « sur le vif » et avez besoin d’un appareil rapide, ce sera alors sur ces critères qu’il faudra porter votre attention, tout autant que sur la capacité de votre boitier à être prêt rapidement et à enregistrer un grand nombre de photos rapidement. Pensez également à son encombrement et à sa rapidité d’allumage.

Le poids

De plus, pour un usage relatif aux événements festifs, par exemple familiaux, où vous devez porter votre appareil pendant une journée entière, vous serez peut-être plus sensible au poids de votre boitier et de ses objectifs. L’usage que vous pourrez avoir de votre appareil sera aussi peut-être déterminé par un usage polyvalent, car vous voudrez tout à la fois saisir ces enfants qui courent partout et éclabousse Tonton René, mais aussi être capable de faire des portraits plus posés en prenant le temps de régler la profondeur de champs, de changer votre objectif pour choisir celui qui s’adaptera le mieux à l’effet que vous voudrez produire. Si vous ne sortez votre appareil que pour les grandes occasions, alors le rapport qualité-prix sera probablement plus important que la performance brute de votre boitier, dont le prix peut parfois s’envoler.

Les objectifs

Enfin, une grande partie de l’usage de votre boitier sera également lié aux objectifs qui viendront le compléter. Il est donc important que la marque de votre boitier propose une grande variété d’optiques. Cela prend parfois toute une vie de photographe que de s’équiper en objectifs. Parfois, vous pourrez récupérer de vieux objectifs d’un ancien boitier, voire d’un boitier argentique. Vous pouvez opter pour des focales fixes ou des focales variables (des zooms).

Vous pourrez aussi opter pour un objectif fish-eyes pour représenter votre petit monde avec un effet d’arrondi ou encore opter pour un objectif macro. Les objectifs à décentrement, enfin, permettent de réaliser des photos de bâtiment en minimisant les distorsions liées à la perspective retranscrite sur la photo. Enfin, certains objectifs sont spécialement conçus pour l’enregistrement de vidéos depuis votre boitier reflex.

Résumé
Mise à jour
Produits testés
Appareil photo reflex
Mon avis
51star1star1star1star1star

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.