Tous les amateurs de vélos ont connu ce sentiment, la tentation de rester chez soi pour faire du vélo est trop grande, surtout lorsque les conditions climatiques ne sont pas favorables.

Toutefois, monter sur un vélo d’appartement n’est pas non plus si attrayant que ça. Heureusement que l’on a aujourd’hui le home trainer, permettant d’utiliser son propre vélo de route ou VTT.

Il existe de multiples modèles à différents prix pour tous les niveaux, nous allons voir tout cela en détails dans ce guide d’achat des meilleurs home trainers du moment :

Quel home trainer choisir ?

Comparatif du top 3 des home trainers

  • Tacx Flux Smart
    Le top du top !
  • Note : 19/20
  • Avantages
    Professionnel
    Silencieux
    Connecté
  • Inconvénients
    Prix
  • Btwin Inride 500
    Le meilleur rapport qualité/prix
  • Note : 18/20
  • Avantages
    Rapport qualité/prix
    Facile à utiliser
    Compact
  • Inconvénients
    Cale nécessaire
  • Elite Force
    Pour les petits budgets
  • Note : 16/20
  • Avantages
    Simple mais efficace
    Prix imbattable
    Design
  • Inconvénients
    Prise en main délicate

 

Tacx Flux Smart : le meilleur home trainer connecté sur le marché ?

Dans ce registre, la marque Tacx figure parmi les leaders du marché, surtout depuis qu’il a sorti le Flux Smart. Ici, on retrouve un modèle encore plus perfectionné, le Flux 2 Smart, un home trainer de calibre professionnel qui saura vous convaincre par ses multiples qualités.

Tacx Flux Smart

Voir le meilleur prix chez Alltricks !

 

Les points forts

Nouvelle version : Dans la grande majorité des cas (pour ne pas dire à chaque fois), la nouvelle version d’un produit est toujours mieux, car certains « défauts » ou « manques » sur le produit précédent ont été rectifiés, et souvent, de nombreuses améliorations ont également été apportées. C’est ici le cas avec le Tacx Flux 2 Smart, une version nettement améliorée du premier produit, qui a pourtant déjà ravi de nombreux professionnels et amateurs de vélos d’intérieur.

Parmi les améliorations que l’on pourrait citer, on a un système de résistance plus grand et plus robuste, un volant d’inertie plus lourd, etc. Le Tacx Flux 2 Smart offre ainsi une plus grande plage de simulation, et une meilleure sensation de course. À noter que ce modèle est capable de reproduire de manière très réaliste des pentes allant jusqu’à 16% d’inclinaison.

Connecté : Ce home trainer silencieux est un petit bijou de la technologie, il est entièrement connecté. Ainsi, vous pourrez profiter de nombreuses possibilités, comme vous servir des vidéos Tacx, ou rouler dans des mondes virtuels (Zwift), vous entraîner avec des applications d’entraînement, etc. On a ainsi affaire à un home trainer interactif, qui rendra vos séances d’entraînement particulièrement agréables et ludiques. À noter que certains dispositifs (compteur ou montre) peuvent aussi permettre de contrôler la résistance fournie par ce modèle.

Précision : La puissance est aussi mesurée de manière plus précise. Cela confirme sa place en tant que home trainer professionnel. Ce modèle est capable de fournir une exactitude des mesures avec moins de 2,5% de marge, ce qui est déjà très bien. En parlant de précision, on pourrait également ajouter le fait que ce modèle peut être connecté facilement avec un compteur de vélo et/ou à une montre de sport. Cela vous permettra de suivre avec exactitude les différentes données au cours de votre entraînement.

Silencieux : L’une des plus grandes particularités de ce modèle, c’est son grand silence. En effet, le Tacx Flux 2 Smart figure parmi les plus silencieux du marché, grâce à son volant d’inertie spécialement conçu pour limiter au maximum les vibrations ainsi que le bruit.

Les points faibles

Le prix : Effectivement, ce Tacx Flux 2 Smart n’est pas donné en termes de prix. Cependant, les professionnels ainsi que les amateurs avertis n’hésiteront pas une seconde, face à la grande qualité et surtout face au réalisme procuré par ce home trainer connecté.

 

Btwin Inride 500 : le meilleur rapport qualité/prix du moment

Aujourd’hui, beaucoup continuent à penser qu’il suffit de peu pour être pleinement satisfait. En effet, les choses les plus simples parviennent souvent à faire le bonheur de plusieurs personnes. Si vous êtes parmi ces dernières à penser la même chose, alors vous aimerez tout particulièrement ce home trainer de la marque B’TWIN. Il se trouve que ce Btwin Inride 500 est le modèle le plus simple de la gamme, raison aussi pour laquelle il est capable d’afficher un rapport qualité/prix aussi intéressant. De plus, ce home trainer ne manque pas d’arguments pour séduire, même les professionnels et les amateurs avertis.

Btwin Inride 500

Voir le meilleur prix chez Decathlon !

 

Les points forts

Simplicité : Pour seulement garder la forme durant l’hiver, ou le temps d’une averse, il n’est pas obligé de disposer d’une machine conçue par la Nasa pour s’entraîner chez soi. Dans certains cas, il est tout à fait bénéfique d’opter pour la simplicité. Il se trouve que c’est l’une des plus grandes qualités de ce modèle, il ne vous embêtera pas avec une multitude de fonctionnalités, il suffit de l’installer et de commencer à pédaler.

Montage facile : De plus, l’installation est très facile, puisqu’il ne requiert aucun démontage de composants sur votre vélo. Il suffit de positionner et fixer ce dernier sur le support prévu à cet effet, le système de blocage est rapide. En deux temps trois mouvements, vous vous retrouverez à pédaler sur votre vélo. À noter que ce modèle est compatible avec toutes les roues de 26 et 28 pouces.

Compact : Cette simplicité fait aussi place à de nombreux autres avantages, comme sa grande compacité. En effet, il se trouve que ce home trainer est aussi pliable. Il ne prendra donc pas beaucoup de place une fois que vous ne l’utilisez plus. Vous pourrez facilement le stocker quelque part.

Silencieux et réaliste : Ce modèle est doté d’un système de freinage à fluide, qui est sans doute l’un des systèmes les plus silencieux du marché. Ce système permet aussi de retrouver des sensations très proches de la route. Pour augmenter la résistance, il vous suffira d’augmenter la vitesse. Le pédalage devient ainsi très fluide. À noter que la roue d’inertie de ce modèle est de 2,2 kg.

Les points faibles

Cale : Il se trouve que la roue arrière est surélevée à cause du dispositif, ce qui fait que le vélo n’est plus dans une position droite (ou plane). Il faut installer une cale (vendue séparément) à l’avant. Cependant, l’écart n’est que de quelques centimètres, et reste acceptable pour beaucoup d’utilisateurs.

 

Elite Force : un home trainer pas cher mais fiable

Chacun peut avoir sa propre notion du pas cher. En effet, même un produit haut de gamme peut être considéré comme pas cher par certains, lorsque ce produit en question est comparé avec d’autres encore plus cher. Dans le même esprit, on peut aussi retrouver un home trainer pas cher, qui affiche pourtant de grandes qualités. Ici, on retrouve notamment le home trainer Elite Force, ou plus précisément le Novo Mag Force, un modèle qui surprendra plus d’un avec non seulement son prix plus ou moins accessible, mais surtout avec ses nombreuses qualités. Voici notamment quelques-unes des caractéristiques les plus intéressantes de ce modèle.

Elite Force Novo Mag

Voir le meilleur prix sur Amazon !

 

Les points forts

Le design : C’est sans doute l’un des premiers critères qui sautent aux yeux, mis à part le prix. Il faut dire que ce modèle adopte des couleurs pas très courantes pour un matériel de sport, avec cette combinaison de noir, de gris et de rouge. Le rendu est tout simplement magnifique, surtout avec la gravure de la marque directement sur le cadre, un détail qui rend le produit encore plus attrayant. En tout cas, il faut dire que les designers ont réussi leur coup.

Efficacité : Ce home trainer figure parmi les plus performants du marché. Il propose notamment 5 niveaux de résistance, et il utilise un système de freinage magnétique, particulièrement silencieux. Il est également équipé d’un rouleau en elastogel, ce qui élimine tout patinage de la roue et évite ainsi toute perte d’énergie.

La facilité d’utilisation : Ce home trainer se monte et se démonte assez facilement. Pour être plus précis, c’est plutôt votre vélo qui se monte facilement dessus, quoique…. La facilité d’utilisation vient surtout du fait qu’il n’est pas requis de démonter des composants sur votre vélo, car ce sera la roue arrière qui viendra au contact du rouleau de l’appareil.

Facile à transporter : Il peut arriver que vous préfériez plutôt vous entraîner dans un autre endroit, par exemple dans le jardin d’un ami, à côté de la piscine, ou sur la terrasse, etc. Dans ce cas, ce modèle vous plaira beaucoup, car il est particulièrement facile à transporter (et à déplacer). Il est pliable, donc il pourra se glisser n’importe où, dans le coffre d’une voiture, dans un placard, etc.

Compatible : Ce modèle offre une large compatibilité avec les vélos. Même les enfants pourront s’y mettre avec leur vélo. En effet, vous pourrez installer des vélos dont les roues peuvent aller de 24 à 29 pouces.

Les points faibles

Installation : D’après certains utilisateurs, la première installation serait assez laborieuse. Mais une fois que l’on comprend le système, le processus de montage et de démontage du vélo ne prend que quelques minutes.

 

Tacx Blue Matic : une alternative intéressante pour débuter

La plus grande force de la marque Tacx, c’est qu’elle propose une foultitude de produits de gamme différente, de sorte que sa clientèle puisse retrouver le modèle qui s’accorde le plus à ses besoins. Ici, on retrouve le Tacx Blue Matic, un home trainer que l’on peut classifier de basique, mais qui offre pourtant un agréable aperçu du monde des Smart trainers, avec leurs capteurs de puissance. Très abordable, le Tacx Blue Matic intéresse plus d’un, surtout ceux qui ne veulent pas forcément se ruiner pour pouvoir effectuer une petite séance pendant les jours capricieux. Voici notamment quelques arguments intéressants à propos de ce modèle.

Tacx Blue Matic

Voir le meilleur prix sur Amazon !

 

Les points forts

Système de mesure : Comme dit plus haut, ce modèle permet d’avoir un aperçu du Smart training à petit prix. Il n’utilise pas de capteur de puissance, mais il offre une estimation de la puissance grâce à d’autres données comme la vitesse de rotation de la roue arrière ainsi que la résistance sélectionnée. Dans tous les cas, l’utilisateur aura une valeur sur laquelle il pourra se baser pour son entraînement (maintenir la valeur, baisser ou augmenter le rythme).

10 niveaux de résistance : En plus de proposer un aperçu du Smart training, avec la possibilité d’utiliser diverses applications comme Tacx, Zwift, TrainerRoad, etc., Ce home trainer offre aussi 10 niveaux de résistance, ce qui vous permettra de choisir le degré d’intensité de vos entraînements, en fonction de vos besoins et vos envies du moment. De plus, vous pouvez facilement régler la résistance grâce à la commande que vous installerez sur le guidon.

Système de résistance magnétique : Ce home trainer dispose d’un système de résistance magnétique. Un rouleau de 30 mm va servir de dispositif de transmission de la résistance vers la roue arrière. Par ailleurs, il convient de noter que ce système figure parmi les plus silencieux du marché, et les utilisateurs en sont agréablement surpris. À savoir que l’unité de résistance fonctionne à une puissance de près de 700 W.

Stabilité : Une autre grande qualité de ce modèle, c’est sa grande stabilité, même lorsque vous pédalez avec intensité dessus. De nombreux utilisateurs ont d’ailleurs salué la robustesse et la qualité de construction de ce home trainer Tacx Blue Matic.

Pratique : Ce home trainer est aussi très pratique, puisqu’il se plie facilement pour atteindre des dimensions particulièrement compactes, ce qui facilitera énormément son transport et son rangement.

Les points faibles

Cale : C’est un fait assez courant sur ce type de modèle, l’arrière est un peu surélevé, ce qui nécessite de placer une cale à l’avant si l’on veut que le vélo soit dans une position droite (ou plane). Cela dit, beaucoup d’utilisateurs n’en trouvent pas tellement l’utilité.

 

Comment installer un home trainer ?

Il faut dire que les constructeurs et fabricants ont eu une ingénieuse idée en concevant le home trainer, cet appareil qui permet de transformer son propre vélo en vélo d’appartement. Ainsi, lorsque le temps s’y prête, vous pouvez sortir avec votre vélo. Dans le cas échéant, vous pourrez toujours utiliser ce dernier, à l’abri chez vous. Mais est-ce qu’il est facile de monter son propre vélo sur un home trainer ? Cela dépend des modèles, mais de manière générale, cette opération reste simple et accessible à tous.

Quelques étapes de base pour installer un home trainer

Avant tout, il s’agit plutôt d’installer votre vélo sur le home trainer. Le procédé peut varier d’une marque à une autre, d’un modèle à un autre. Mais de manière générale, soit il vous faudra enlever la roue arrière et installer le home trainer à la place, soit il suffira de fixer la roue arrière sur le home trainer. Vous l’aurez compris, la première option offrira beaucoup plus de stabilité, tandis que la seconde sera beaucoup plus facile à mettre en œuvre.

En effet, pour la seconde option, il suffira de fixer l’axe de la roue arrière sur le support prévu à cet effet, présent sur le home trainer. Ensuite, il faudra « coupler » le rouleau du home trainer à la roue arrière assez fermement, de manière à éviter tout risque de patinage. Ensuite, il reste à installer le dispositif de réglage de la résistance, souvent à installer sur le guidon. Dans certains cas, une cale de rehaussement de l’avant est également fournie.

 

Comment utiliser un home trainer ?

Si l’installation d’un vélo sur un home trainer est relativement facile et accessible à tous, qu’en est-il de l’utilisation ? Rassurez-vous, dans tous les cas, il s’agira de monter sur votre vélo et de pédaler, afin de faire travailler votre corps. Le home trainer va maintenir votre vélo en équilibre, contrairement à un rouleau sur lequel il vous faudra tenir l’équilibre. En revanche, un home trainer peut proposer différentes fonctionnalités avec lesquelles il faudra se familiariser. Voici donc quelques informations intéressantes.

Les différents réglages à effectuer

Avant d’utiliser un home trainer, il est important de bien régler la tension d’accouplement entre la roue arrière du vélo et le rouleau du home trainer, de manière à éviter tout risque de patinage et ainsi optimiser l’adhérence. Ensuite, si le modèle le permet, il faudra aussi régler l’intensité de la résistance, en fonction de vos besoins. Cela peut se faire à l’aide du dispositif de réglage à câble, généralement à installer sur le guidon. Sur certains modèles, ce réglage peut se faire à partir d’une commande électronique, voire même à partir d’un Smartphone.

Sur certains modèles connectés et interactifs, vous pourrez aussi utiliser des mondes virtuels, voire même des parcours réels. L’intensité de la résistance sera automatiquement réglée en fonction du parcours. Vous pourrez visualiser votre parcours sur un écran, que ce soit un Smartphone, une tablette, ou même l’écran du salon. Cela dépendra entièrement des fonctionnalités proposées par votre home trainer.

 

Comment choisir un home trainer ?

Un home trainer est un dispositif qui s’avère très pratique, surtout lorsque les conditions ne sont pas favorables pour pratiquer le vélo à l’extérieur. Bien entendu, on a les vélos d’appartement pour une pratique à l’intérieur, mais il reste aussi mieux de pouvoir monter sur son propre vélo, même chez soi. Le home trainer offre cette possibilité. Toutefois, il faudra savoir bien choisir le vôtre, car il existe plusieurs modèles sur le marché. Pour ne pas vous retrouver dans l’embarras du choix, voici quelques critères à prendre en compte.

La compatibilité

La raison pour laquelle on choisit d’acheter un home trainer, c’est bien sûr la possibilité d’installer ou de monter son propre vélo dessus. Cela va sans dire, pensez donc à vérifier la compatibilité du home trainer avec votre type de vélo (piste, VTT, etc.). Aussi, il convient de noter que la question de la compatibilité concerne souvent la dimension de la roue arrière. Certains modèles offrent une plus grande marge de manœuvre, par exemple pour des roues de 24 à 29 pouces, ce qui reste préférable. Les enfants pourront même s’y essayer avec leur propre vélo.

Le type de résistance

En toute logique, il sera toujours mieux de pouvoir profiter d’un appareil capable de restituer au mieux les sensations que l’on peut avoir en pratiquant à l’extérieur (les surfaces planes, les pentes, etc.). En d’autres termes, il sera toujours préférable d’opter pour un home trainer capable de vous proposer plusieurs niveaux de résistance. À savoir qu’il existe aussi différents types de dispositifs (à air, mécanique, à fluide, magnétique, électromagnétique). Mais au final, ce sera surtout le nombre de niveaux de résistance ainsi que le niveau sonore qui importeront.

La stabilité

Un home trainer est supposé garder votre vélo stable, même si vous pédalez de manière intensive dessus. Bien entendu, aucune marque ne va avouer que son modèle manque de stabilité. Il vous appartiendra de vérifier les différents avis des utilisateurs à ce propos. Par ailleurs, il existe deux grands types de home trainer (si l’on ne compte pas le trainer à rouleaux). L’un permet de garder la roue arrière de votre vélo, et l’autre nécessite de l’enlever pour installer un cadre à la place. Ce dernier sera plus stable, mais plus difficile à installer.

Les fonctionnalités

Ici, il n’y a pas de limites, tout dépendra de vos besoins et de votre budget. Les fonctionnalités peuvent aller du plus simple, comme un réglage de la résistance à l’aide d’une simple molette ou d’une manette à installer sur le guidon, au dernier cri de la technologie comme la possibilité de suivre un parcours réel que vous visionnerez sur l’écran de votre salon, avec un réglage automatique de la résistance en fonction du parcours (surface plane, montée, descente, etc.). Certains modèles offrent même la possibilité de s’entraîner avec d’autres (qui sont chez eux), et de se retrouver ainsi sur un même parcours.

Vous l’aurez compris, un home trainer peut être connecté, et vous pourrez utiliser différentes applications de suivi de performances, sur les modèles qui le permettent. Il peut aussi embarquer différents capteurs afin de vous fournir des données beaucoup plus précises sur votre séance d’entraînement, ce qui va vous permettre de suivre et améliorer vos performances.