Qui a déjà essayé d’aller dans l’eau sans les bons équipements ? C’est une expérience pénible, n’est-ce pas ? Plusieurs fabricants se sont penchés sur le problème et les waders ont fini par envahir nos rayons.

Que vous soyez amateur de pêche en mer ou en float tube par exemple, ces salopettes respirantes sont élaborées exclusivement pour ce type de pratique et possèdent la faculté d’être totalement étanche, souvent jusqu’à hauteur de la poitrine.

Faire son choix parmi la large gamme proposée par différents magasins implique de connaitre parfaitement les produits et bien connaitre sa pratique de la discipline. Venez, on vous dit comment guider votre choix.

Quel waders choisir ?

Comparatif du top 3 des waders

  • Caperlan 900 Thermo
    Le top du top !
  • Note : 19/20
  • Avantages
    Néoprène épais
    Semelle à crampons
    Confortable
  • Inconvénients
    Prix
  • Caperlan 500
    Le meilleur rapport qualité/prix
  • Note : 17/20
  • Avantages
    Rapport qualité/prix
    Facile à utiliser
    Isolation thermique
  • Inconvénients
  • Caperlan 100
    Pour les petits budgets
  • Note : 15/20
  • Avantages
    Prix imbattable
    Simple mais efficace
    Idéal pour débuter
  • Inconvénients
    Pour utilisation occasionnelle

 

Caperlan 900 Thermo : le meilleur waders respirant sur le marché ?

Les amateurs de pêche en wading ne s’arrêtent jamais. Qu’il pleuve, qu’il fasse froid, ils profitent de toutes les étendues d’eau pour assouvir leur passion, et ça, Décathlon l’a bien compris ! Le modèle Caperlan 900 Thermos vous permet, grâce à sa composition exceptionnelle, de vous garder au sec (c’est tout de même le minimum), mais aussi de vous préserver du froid avec une efficacité exemplaire. Peu de produits arrivent à convaincre aussi facilement.

Caperlan 900 Thermo

Voir le meilleur prix chez Decathlon !

 

La fabrication sans couture empêche les infiltrations d’eau, même les plus minimes. Vous resterez totalement au sec jusqu’au niveau de la poitrine sans problème. L’équipe de Décathlon a choisi d’utiliser du néoprène de 4 mm pour votre confort, mais aussi pour l’isolation thermique qu’il procure.

Le néoprène à l’énorme avantage d’être agréable au toucher et de procurer une sensation de confort inégalée avec un aspect cocooning. Vous serez aussi à l’aise que dans vos vêtements de ville. En plus, le néoprène isole parfaitement et évite les échanges de chaleur d’un corps chaud vers un milieu plus froid, vous pouvez donc pêcher dans de l’eau à 5 °C sans inquiétudes.

Ce waders respirant est doté de semelle à crampons. Si c’est votre première sortie, vous serez heureux de voir un tel niveau d’accroche contre le fond de l’eau. La vase, la boue, les objets malheureusement jetés par les passants, les récifs, etc. De nombreux problèmes peuvent survenir si vous n’avez pas de bonne semelle, ici, rien de tout ça grâce aux crampons !

De plus, les tibias et les genoux possèdent un renforcement anti-abrasion. Ainsi, impossible (ou presque) de déchirer ce waders contre des rochers saillants en bord de rivage ou dans des branches. Pas de déchirures, pas de blessure et pas d’eau à l’intérieur.

Seule ombre au tableau, les bottes ne sont pas doublées de néoprène. Ceci dit, le polyuréthane utilisé procure une bonne isolation thermique pour compenser, mais avec un confort un peu moindre.

 

Caperlan 500 : le meilleur rapport qualité/prix du moment

Comme à son habitude, Décathlon propose une large gamme de produits pour satisfaire à tous les budgets et toutes les utilisations. Parmi les waders néoprène de la marque, celui qui possède le meilleur rapport qualité/prix est le Caperlan 500.

Caperlan 500

Voir le meilleur prix chez Decathlon !

 

Toute la partie haute se compose de trois couches. Cette méthode de fabrication à l’énorme avantage de vous offrir une isolation thermique parfaite du milieu dans lequel vous allez vous trouver. Grâce à ça, il est possible de rester plusieurs heures dans une eau froide sans craindre pour vous.

Le Caperlan 500 ne possède aucune couture ! L’eau ne peut entrer que par le haut, vous êtes parfaitement au sec jusqu’en haut de la poitrine. Méfiez-vous tout de même des fortes pluies.

La partie basse est en PVC phtalate. Elle présente une résistance hors pair contre les branches ou les rochers coupants du fond de l’eau. Bien entendu, le PVC est parfaitement étanche.

Pour votre confort, vous disposerez de deux bretelles réglables et d’une poche intérieure zippée et étanche. Rangez-y vos papiers, vos clés de voiture ou votre smartphone en toute sécurité. La poche extérieure n’est pas étanche, méfiez-vous et n’y placez rien qui craint l’eau.

Ce waders est particulièrement efficace pour une pratique régulière, mais pas professionnelle. Il est très simple à mettre et enlever, notamment grâce aux très bonnes bretelles avec attaches rapides. Son principal avantage et sa légèreté rendue possible grâce aux matériaux utilisés.

Pour le conserver plus longtemps, pensez à bien le rincer et le faire sécher après l’utilisation. Vous empêcherez ainsi les dépôts et la formation de bactéries ou de champignons qui viendraient détériorer le plastique.

Ce matériel à très peu de défauts. Adaptez juste votre choix en fonction de l’intensité de votre pratique. Si les lacs et rivières de votre secteur sont très vallonnés et présentent de nombreux obstacles pouvant être coupants, privilégiez le Caperlan 900, plus résistant.

 

Caperlan 100 : un waders pas cher mais fiable

Décathlon a décliné sa gamme Caperlan jusqu’à obtenir un modèle dépourvu de toutes fioritures. Le modèle Caperlan 100 est une version qui est idéale pour une pratique occasionnelle de wading. La pêche en rivière impose quelques différences à la pêche classique. Ici, vous devrez pénétrer dans l’eau.

Caperlan 100

Voir le meilleur prix chez Decathlon !

 

Avec un Caperlan 100, vous resterez au sec grâce à sa conception qui reprend les grandes lignes des autres modèles. Pas de couture et donc pas d’infiltration d’eau, même après plusieurs heures passées dans l’eau. Tout est parfaitement imperméable jusqu’à la hauteur de poitrine.

Une poche intérieure vous permet de garder au sec vos affaires importantes. Ainsi, vous pouvez garder avec ce qui est important, comme votre permis, vos clés de voiture et votre smartphone. La position de cette poche et sa fermeture avec des bandes velcro la rendent très pratique à l’usage et parfaitement sécurisée pour les affaires qui craignent l’humidité.

Son principal inconvénient réside dans son poids de 3,4 kg en taille L. Il se justifie par des matériaux plus basiques et moins recherchés technologiquement que des modèles plus évolués. Ici, le but est de remplir la fonction demandée sans y ajouter de superflu. Exit donc le néoprène et les autres évolutions qui permettent d’alléger le waders.

D’un point de vue général, le Caperlan 100 remplit bien son rôle, mais il devra être cantonné à une utilisation éparse durant l’année. Pour une pratique plus soutenue, vous trouverez vite que les matériaux de faible qualité manquent de souplesse pour enfiler le waders. Les modèles plus haut de gamme (sans que le prix n’enfle trop) sont bien mieux pourvus de ce côté et permettent un confort bien plus prolongé dans la durée.

 

Comment choisir son waders ?

Choisir son waders peut vite devenir une énorme contrainte si vous ne savez pas quoi regarder ou si vous débutez dans l’activité sans trop savoir où vous allez.

Il existe quelques points centraux dans votre recherche du bon matériel. Par exemple vous devrez tenir compte de la hauteur maximum couverte par le waders. Certains se limitent au niveau de la taille ou du nombril, d’autres permettent d’être au sec jusqu’en haut de la poitrine pour pouvoir l’utiliser dans une rivière plus profonde.

Pour l’aspect étanchéité, tous les waders proposés dans le commerce possèdent une matière parfaitement imperméable. La plupart du temps, il s’agit de PVC ou d’un dérivé. Les waders de bonnes qualités sont fabriquées sans coutures. Cet aspect permet de garantir une énorme durée de vie en évitant le risque de déchirement. Cela évite aussi d’avoir des micros infiltrations d’eau.

Dans un second temps, accorder du temps à l’aspect confort et la facilité à mettre votre équipement. Les waders avec un intérieur doublé permettent d’être mis plus simplement. Enfiler un waders peut vite devenir un calvaire.

L’aspect pratique entre directement en ligne de compte. Gardez à l’esprit que vous serez livré à vous-même au milieu de l’eau, vous devrez donc mettre en sécurité certaines de vos affaires. Il vous faudra donc une poche intérieure imperméable pour y mettre vos clés, votre téléphone et vos papiers.

Pour finir, vérifiez si les genoux sont renforcés avec une double couche isolante et qui assurent un rôle de protection contre les coupures. Vous devrez aussi prêter attention aux bottes et aux semelles qui les équipent. Le fond de l’eau est très glissant et inégal. Vous devez avoir des semelles épaisses et avec des crampons de bonne qualité. Elles vous permettront aussi de ne pas vous blesser sur un tesson de bouteille ou un rocher particulièrement coupant.

 

Comment enfiler un waders ?

Vous ne devriez normalement pas avoir d’énormes difficultés pour mettre votre waders avant d’aller pêcher. Si vous possédez un modèle bas de gamme qui ne possède pas de doublure en néoprène ou un autre matériau semblable, vous devrez peut être utiliser du talc comme pour une combinaison de plongée.

Dans tous les cas, vous ne devez pas forcer pour mettre votre waders pour le float tube. S’il est trop petit, vous allez tirer sur les coutures et les différentes jonctions et causer un vieillissement prématuré de votre combinaison, en plus d’accroitre votre sensation d’inconfort.

Optez pour un modèle doubler. Leur prix est à peine plus élevé si vous choisissez et comparez le marché. Vous aurez une meilleure isolation thermique et un plus grand confort. Enfiler et retirer votre waders deviendra alors bien plus simple, à l’image d’une botte rembourrée de coton qui va permettre de se faufiler dedans simplement.

 

Comment laver un waders ?

Entretenir et nettoyer votre waders de pêche vous permet de le conserver très longtemps. Une fois trouvé le modèle idéal parmi la large offre de waders, vous n’aurez pas envie d’en changer de si tôt alors prenez-en soin.

Vous devrez le nettoyer après chaque utilisation. Utiliser simplement un jet à l’eau claire. Vous pouvez aussi utiliser de l’eau savonneuse pour nettoyer les traces qui s’incrusteraient un peu. Si vous êtes allé en mer, vous devrez aussi penser à le nettoyer consciencieusement pour retirer le sel qui rendrait votre waders moins respirant.

Le plus important reste de le faire sécher pour éviter la formation de champignons et de moisissure qui viendraient attaquer le plastique et causer des trous. Le plus simple est de le suspendre à l’envers pour que l’humidité intérieure puisse s’échapper et l’extérieur sécher parfaitement. Dans les cas extrêmes, certains utilisateurs font des montages avec un petit radiateur soufflant de salle de bain qui chaufferait l’intérieur du waders. Attention à ne pas le placer trop près et faire fondre le plastique, ces montages sont à vos risques et périls.

Vous pourrez ensuite le ranger et attendre avec impatience la prochaine occasion de le sortir.

Et pour conclure ce guide d’achat, je vous laisse découvrir mon top 10 des cadeaux pour amateurs de pêche !